Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Jean-Jacques Goldman

Vous êtes fans de Jean-Jacques Goldman et vous pensez que vous le connaissez sur le bout des doigts ? Peut être, je ne veux pas vous contredire mais le connaissez-vous vraiment ?? Voici une chronologie de son histoire, une discographie et une vidéographie pour ceux qui veulent en savoir plus...


Je vous présente Jean-Jacques Goldman.
Je suppose que beaucoup de personnes le connaisse mais le connaisse-t-il vraiment ??
Voici une chronologie, une discographie et une vidéographie.



Le 11 octobre 1951, Jean-Jacques né à Paris (troisième d'une famille de quatre enfants). Il fait un apprentissage du violon puis du piano en 1956. De 1957 à 1966, il va à l'école et au collège à Montrouge (banlieue sud de Paris). En 1958, il fait du scoutisme pendant dix ans. Le premier choc musical (Aretha Franklin via Think) intervint en 1963 et le premier groupe ("The Red Mountain Gospellers") fut créé en 1967, suivit du premier 45 tours de Gospel avec "The Red Mountain Gospellers". Jean-Jacques laisse tomber les cours de musique classique pour la guitare. Il fait des bals et ses premiers groupes, dont "Phalanstere" (vainqueur du tremplin du Golf Drouot).
En 1969, il obtient un Bac d'au Lycée Français-Villon (Paris, XIV°), et en 1970 il fait une prépa HEC. En 1971, il va à l'Ecole des Hautes Etudes Commerciales à Lille jusqu'en 1973 (obtention du diplôme de commerce) et en FAC de sociologie (DUEL). Il fait des voyages, notamment au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique.
Le deuxième choc musical intervint en 1971 (Léo ferré). En 1973, Goldman se met à chanter dans des boîtes, des MJC (seul puis avec un bassiste) et dans les bals.
En 1974 il fait son service militaire dans l'armée de l'air. En 1975 il fait son premier album avec Taï Phong et un tube (Sister Jane), il se marie avec Catherine, et a sa premiere fille, Caroline.
Deuxième album avec "Taï Phong" en 1976 ("Windows"), et premier 45 tours en solo ("C'est pas grave Papa"). En 1977, le deuxième 45 tours ("Les Nuits de solitude. ") En 1978, le troisième 45 tours solo ("Black to the city again. ") Il rencontre Michaël Jones en 1979.
Assassinat, le 20 septembre, de son demi-frère, Pierre Goldman. Il avait 35 ans. Son deuxième enfant, Michaël, voit le jour. En 1980 Jean-Jacques se sépare avec "Taï Phong" après le troisième album ("Last Flight".) Il rencontre l'éditeur Marc Lumbroso, et il écrit pour d'autres, sous divers pseudonymes.
En 1981 sort son premier album et single ("Il suffira d'un signe") en septembre (500 000 ventes). Il décroche un contrat pour cinq albums avec le label Epic. En 1982 sort son deuxième album èponyme contenant "Quand la musique est bonne" (premier extrait en octobre). Il fait un single en 1983 ("Comme toi" (fév.), "Au bout de mes rêves" (juin)) et sa première tournée en novembre. Il réalise son troisième album en 1984 ("Positif", qui contient "Envole-moi" (premier extrait en janvier), "Encore un matin", "Long is the road" puis "Comme toi" et "Au bout de mes rêves"...
Jean-Jacques reçoit le Diament d'or de la chanson française. Il fait une tournée au printemps (olympia du 26 mars au 1er avril). En 1985 sort "Non homologué" (avec "Je marche seul" et surtout "Je te donne" avec Michaël Jones.) Il fait un autre disque (un de plus) "Ethiopie" et des concerts de "Chanteurs sans frontière" (la Courneuve) et de "SOS Racisme" (la Concorde). Il écrit "La chanson des Restos" et le début de la tournée commence (167 dates).
Sa deuxième fille née, Nina.

En 1986 sort "Pas toi" et le 2ème concert des Potes à la Bastille (14 juin). Sort aussi "En public", premier album live et "Gang", l'album entièrement écrit et composé pour Johnny Hallyday. Une nouvelle tournée se réalise (en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie (décembre)). Le 22 novembre 1986 il reçoit une Victoire de la Musique pour l'interprète de l'année.
En 1987, sort "Elle a fait un bébé toute seule" (juillet) et "Entre gris clair et gris foncé" (oct.). En 1988 une nouvelle tournée (147 dates) dont le "Palladium de New York" : "le Herald Tribune" titre "The normal pop idol". L'album live "Trace" sort en 1989, et de la B. O. de "L'union sacrée" (d'Alexandre Acardy) composée avec Roland Romanelli. La première tournée des" Enfoirés" fait des effets (en novembre). En 1990, sort la B. O. de "Pacifique blues" à laquelle participe Jean-Jacques. Il Ecrit le titre "L'absence" pour Rose Laurens. L'album "Fredericks-Goldman-Jones" et le premier extrait, "Nuit" (déc.) sortent en 1990.
En 1991 Jean-Jacques entreprend une tournée mondiale (Ile Maurice, Vietnam, Cambodge...). En 1992 le live "Sur scène" sort dans une pochette en métal forgé, et une soirée des Enfoirés s'organise à l'opéra Garnier. L'album "Rouge" sort en 1994. Il rencontre Céline Dion en février. Sort aussi "Du New Morning au Zénith" (juin) après les concerts au "New Morning" (mai) et écrit pour Philippe Lavil. En 1995, il écrit et produit pour Johnny, l'album "Lorada". Il fait la tournée des campagnes en formation réduite. Et sort l'album "D'eux" écrit pour Céline Dion. La composition et la production de "Springfield" pour Carole Fredericks se fait en décembre. Sa première compilation Singulier (1981-1989) sort en 1996. En 1997, le 11 février, "Aïcha" est élue chanson de l'année aux Victoires de la musique.
Sort son huitième album studio, "En passant" (août) puis la tournée en tant que musicien de scène (guitare, basse, violon et choeurs) derrière Gildas Arzel. En 1998 est produite la tournée "En passant". De nouveau en 1998, sort "S'il suffisait d'aimer" de Céline Dion écrit et réalisé par Goldman (sep.). En 1999 Sort le live "Tournée 1998 En passant" et la B. O. du film "Astérix" avec Roland Romanelli avec le titre "Elle ne me voit pas". "Pluriel" (1990-1996) sort en 2000, c'est une compilation de "Fredericks Goldman Jones. " Notre cher Jean-Jacques se marie le 13 octobre 2001 et sort l'album "Chansons pour les pieds (le 20 novembre). En 2002 il réalise la tournée et écrit pour France d'Amour, Patrick Fiori et Mauranne.


Je fais remarquer au passage que ces disques on des boîtiers surprenants, notament le dernier ( un tour ensemble) avec les diapositives. Je trouve qu'il y a beaucoup de recherches dans ces trouvailles, et qu'il fais ça pour nous tous, ces fans !


ALBUMS :

# Taï Phong, avec Thaï Phong / 1975
# Windows, avec Thaï Phong / 1976
# Last Flight, avec Thaï Phong /1979
# Démodé / 1981
# Minoritaire / 1982
# Positif / 1984
# Non homologué / 1985
# En public / 1986
# Entre gris clair et gris fonçé / 1987
# Traces / 1989
# Fredericks-Goldman-Jones / 1990
# Sur scène / 1992
# Rouge / 1993
# Du New Morning au Zénith / 1995
# Singulier (compilation) / 1996
# En passant / 1997
# En passant tournée 1998 / 1999
# Pluriel (90-96) compilation / 2000
# Chansons pour les pieds / 2001
# Un tour ensemble / tournée 2002

VIDEOS :

# Carnet de route 1981 à 1986 / 1987
# Vidéoclips 1981 à 1989 / 1989
# Traces / 1989
# Fredericks-Goldman-Jones au New Morning / 1995
# Tours et détours / 1995
# En passant tournée 98 / 1999
# Intégrale des clips 1981-2000 / 2000


DVD :

# En passant tournée 98 / 1999
# Souvenirs de tournées / 2000
# Du New Morning au Zénith / 2000
# Intégrale des clips de 1981 à 2000 / 2000
# Chronique d'un album / 2001
# Un tour ensemble / tournée 2002

Voilà c'est tout ! Mais c'est déjà beaucoup ! Et pour plus d'informations au niveau de sa vie privée comme publique vous pouvez toujours aller www.musicbook.fr pour plus d'infos sur lui et sur d'autres chanteurs ou groupes.
Merci d'avoir jeté un coup d'oeil sur mon article !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Jean-Jacques Goldman
Posté par salleamanger le 03/03/2009 08:26:34
http://www.thebookedition.com/jean-jacques-goldman-anne-chauvin-p -14799.html

Une biographie très complète et préfacée par Jean-Jacques himself, est disponible en suivant ce lien.
Re: Jean-Jacques Goldman
Posté par olivbat le 23/07/2007 00:40:40
Superbe article à la hauteur de l'homme...

ce n'est pas un dieu mais presque lol

en tout cas, il est l'exemple de la citoyenneté, en voilà un qui paie ses impôts...
Re: Jean-Jacques Goldman
Posté par o_menore le 05/11/2004 22:21:09
Juste une toute petite remarque sur cet article tres bien ecrit, c'est que les deux premiers albums n'ont pas de nom officiel, et que les noms que tu as mis sont ceux que JJG voulait mettre que sa maison de disque à refuser... Sinon, bien ecrit (je sais je me repete) et conscis, a conseiller...
Re: Jean-Jacques Goldman
Posté par o_menore le 05/11/2004 22:20:20
Juste une toute petite remarque sur cet article tres bien ecrit, c'est que les deux premiers albums n'ont pas de nom officiel, et que les noms que tu as mis sont ceux que JJG voulait mettre que sa maison de disque à refuser... Sinon, bien ecrit (je sais je me repete) et conscis, a conseiller...
Re: Jean-Jacques Goldman
Posté par gwaihir seigneur des vents le 20/08/2004 07:51:49
tu pourrais aussi rajouter dans la section dvd le dvd single de on n'y peut rien
quand a tious ceux qui aime JJG venez le retrouver sur ce site wwww.jjgoldman.net site vraiment sympathique avec en plus un super forum
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Publié le 29 juin 2003
Modifié le 29 juin 2003
Lu 3 874 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    1 membres et 132 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲