FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Jeu impérieux

Ce que je pense de l'amour. Les solutions à ceux qui croient que l'amour est une distraction. L'amour a le pouvoir de confondre la nature. Pourquoi les dragons ont disparu ? Pourquoi craignons-nous les déceptions ?


L'amour, l'utilité de l'existence, la marche de la subtilité humaine par la naissance, est vu par notre main comme une activité ludique sans règle universelle. D'aucuns en définissent des suggestions sine qua non à élargir mais plus on les énumère plus ses épingles s'éloignent de la lucidité terrestre. La large cohérence, de part le sens et l'option suprême de cette discipline apodictique de la fleur vitale. La seul chose au monde qui connaisse exactement les impulsions conceptuelles de la vie, les péripeties ou moeurs de l'existence prénatale. La marque sompteuse de la sanctification, la seule valeur qui jugera la religion par dessus le temps.


Le jeu ne nécessite pas seulement une phrase à l'enseigne de "JE T'AIME" mais bien plus de la compréhension, la maturité, la perspicacité, la tolérance tant de parfumeries que nous ne trouverons ensemble que chez la grandeur divine. Par moment, cela nous peine d'entendre la barrière se dresser par l'espritmalenconteux d'une tirce personne qui est ou qui semble incapable de déchiqueter la jalousie. Qui peut aimer sans éprouver une certaine jalousie ? Est-ce là la lucidité, la limpidité de l'amour ? Aimer c'est un monde glorieux, une peine trépidante. Et dame deception que tout le monde craint de manière subrptice ou occulte, à quoi sert-elle ? Souvent, elle nous convainc de la précarité touffu de ce jeu primordial, de la végétation libératrice, chatouillante. Cet aspect abjet et griffu de la candeur est une vitre : à lecher doublement à cause de sa démystification de truculence sourcilleuse. Celui qui n'a jamais été deçu ne connais pas la transcendance, la fluidité, la tonicité, la suprématie de l'amour.


"Les amours aussi passent", à chanter C. DION, mais non aucun amour ne pourra passer si il est bien définie, soigné, séquestré. L'amour est un, les coups de foudre multiple, les séductions infinies. Les dragons ont disparu par manque de distinction précise du terme amour. Et les hommes, ausssi, si nous poursuivons notre périple à confusion, nous rejoindrons les musées et l'on dira de nous ce que nous disons des drogons et des dinosaures.

Je prends une part pour exprimer ma peur face à ce que j'écris à propos de l'amour. Qui suis-je pour pouvoir définir si pas structurer l'amour ? Qu'est-ce qui fat que je puisse me permettre de sanctionner ou d'articuler les outils huileux de l'affres des coeurs ? Et si l'amour se revoltait contre moi ? Voilà l'objet de ma peur, que l'amour puisse me priver de cette personne si importante pour mon existence. Je m'imagine devant la furie, de cet être, causée par la contre-attaque de l'amour parce que j'ai osé l'opprimer. La gloire de vivre l'amour ne suscite jamais exactement ce que les hommes attendent de la nature cordiale. Comment pouvons-nous nous permettre de fustiger une scie qui couvre les veines de nos inconsciences ? Le jour où l'amour cessera de molester la terre, elle s'écroulera.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Jeu impérieux
Posté par eclipse le 22/11/2006 14:50:34
Humm... Mouais, l'"Amour"!!! C'est un mot si banal, répandu, mais qui procure tant de sensations viscérales et merveilleuses! Un vrai oximore à lui tout seul ! J'avais un ami qui était un mordu de biologie et de psychologie évolutionniste, qui me disait, que l'amour était ni plus ni moins qu'un stratagème de l'"Evolution" pour faire en sorte que l'Homme procréé sans trop faire de chichis. Une belle illusion en somme! Ceci, peut peut-être choquer du monde, n'empêche que c'est prouvé et étudier en tant que tel par la science...! Personnellement, je trouve qu'il est intéressant d'en avoir connaissance, mais indépendament de cela, je trouve que c'est un peu réducteur... pouvoir expliquer les mécanismes de l'Homme ainsi, le réduisant à quelque choses qui serait tout à fait prévisible et qui suivrait un shéma insidueux, inconscient, et si fataliste en somme!
En fait, je crois volontier en ce que peux dire la science à partir du moment où j'en vois la cohérence, et je trouve cela parfaitement cohérent. Seulement, je n'aime pas cette théorie, et je préfère d'ailleur la limiter à cela! Le mystère, la poèsie et l'évasion que procure ce mot: l'"Amour", c'est tellement excitant, complexe, et puissant! que je ne préfères pas trop tenir compte de cette dernière...
Je crois que l'Amour, s'il s'agit d'amour et parce qu'il fait intervenir les sentiments de deux personnes, doit obligatoirement pousser au respect, à la confiance, à la réciprocité, à la confidence, la complicité, aux petites attentions quotidiennes...
Bien évidemment, l'Amour fait souffrir, mais il procure aussi tant de bonheur! C'est une sorte de jeu des sentiments, il faut savoir créer un équilibre, et ne pas oublier que nous sommes des êtres humains, avec nos qualités,et nos failles.. ^^
Re: Jeu impérieux
Posté par ushiwa.sasuke le 22/11/2006 11:44:35
Malgrés 2-3 fautes l'idée n'est pas mal...:)

cela dit pour moi l'amour n'est rien d'autre qu'un sentiment, qui, suivant comme la personne "est" ou "se comporte" affecte son esprit...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : St antoine De la vuadi
30 ans, Kinshasa (Congo).
Publié le 20 novembre 2006
Modifié le 29 octobre 2006
Lu 970 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143