FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Jeûne : Comment les non musulmans vivent-ils le Ramadan ?

Touristes de passage, coopérants installés depuis quelques années, certains non musulmans sacré adoptent les traditions marocaines en pratiquant le jeûne, d'autres veillent à ne pas bousculer leurs habitudes, tout en ayant un esprit de respect et de tolérance. Témoignages.


Isabelle Reydet Rousselet, Directeur général, consultant-chef de projet (CMC2), est installée au Maroc depuis 1994, l'année durant laquelle elle découvre pour la première fois le ramadan.

"Lorsque je suis arrivée au Maroc en février 1994, j'ai découvert pour la première fois le ramadan... Ne connaissant alors personne, je l'ai vécu difficilement et en solitaire... Sans compter le lancement opérationnel de la société qui a été retardé. Aujourd'hui, tout cela est bien différent. Concernant le travail, nous planifions généralement les réunions en début de matinée afin que nos interlocuteurs soient effectivement disponibles et attentifs (surtout ceux qui fument !). Les journées sont bien entendu globalement très réduites, excepté pour ceux de nos clients qui travaillent après le Ftour... Pour moi, la difficulté se pose surtout en ce qui concerne de garde d'enfant puisque ma fille quitte la maison à 15h alors que j'y arrive moi-même après la rupture du jeûne pour des questions professionnelles et pratiques. Finalement j'ai résolu le problème par un crochet au retour chez la nourrice afin de récupérer ma fille ! Un mois difficile également pour nos visiteurs étrangers qui ont l'habitude de prendre un repas à midi, de boire du vin à table et de fumer dans la rue !

Nous avons de nombreux amis qui font le ramadan d'une façon pieuse et respectable, sans changer leur comportement ou habitudes de travail au cours de la journée ; peut-être sont-ils même plus disponibles, ouverts et accueillants. Nous prenons les ftours avec plaisir avec eux car c'est un moment de partage bien chaleureux. Chez eux, la table reste frugale, sans excès. En revanche, je suis parfois choquée par certaines débauches de nourriture qui atténuent l'esprit de ce mois de spiritualité et de jeûne. De notre côté, nous petit-déjeunons le matin et attendons le soir pour manger de nouveau. Nous fumons au bureau, sans pour autant être montrés du doigt. Je n'ai eu qu'une seule fois un commentaire désagréable en dix ans ! Nous connaissons également de nombreuses personnes qui, bien que marocains, ne font pas le jeûne et nous respectons leur liberté de pensée et d'agir. Les relations de chacun avec Dieu sont personnelles et ne doivent pas être jugées."

Né au Maroc, Thierry, un Français résident à Casablanca, connaît bien le mois de Ramadan. Lorsqu'il était jeune, lui aussi pratiquait le mois de jeûne... pour faire comme ses copains. Aujourd'hui, occupant un poste de responsabilité dans une multinationale implantée au Maroc, il avoue ne pas avoir le courage de changer ses habitudes : "Lorsque j'étais jeune, avec les copains, c'était plus facile de faire le Ramadan. Après l'école, on passait de formidables moments à jouer au foot dans le quartier et on ne sentait pas le temps passer. On avait le plaisir de se retrouver les uns chez les autres pour prendre le F'tour. Aujourd'hui, avec les collègues du travail, c'est plus difficile. Chacun a ses occupations et je pense que le Ramadan se passe plutôt en famille. C'est rare lorsqu'on m'invite à venir rompre le jeûne en famille car mes collègues savent que je ne fais pas le Ramadan. Par ailleurs, ma femme, qui est également Française, ne souhaite pas changer nos habitudes. Je prends donc mon petit déjeuner le matin avant de partir au boulot et dans la journée je m'accorde quelques pauses sur la terrasse du bureau pour fumer une cigarette. Je respecte mes collègues. J'évite de manger, boire ou fumer devant eux. Je pense que pour faire le Ramadan c'est aussi une question d'ambiance. C'est trop difficile pour moi de changer mes habitudes et de concilier efficacité au travail et jeûne".

Voilà déjà trois ans que Jean-Pierre, coopérant dans l'enseignement au Maroc, pratique le jeûne. Pour lui, le mois de Ramadan est bon pour la santé du corps et de l'esprit :

"Dès que je suis arrivé au Maroc, je me suis dit comment je vais faire pendant le mois de Ramadan... mais, finalement, la transition a été très facile. Je me suis fais quelques amis marocains qui m'ont invité à partager avec eux ce mois très particulier. En fait, le Ramadan est pour moi l'occasion de faire une pause, de réfléchir, de lire. Pratiquer le jeûne est essentiellement une question de volonté. Je ne suis pas musulman mais je suis croyant. L'abstinence et l'ascèse sont des notions qui existent aussi dans ma religion. En plus, je pense que c'est vraiment excellent pour la santé. J'aime bien aussi ces longues soirées à veiller, à jouer aux cartes ou à lire. Cela me rappelle les veillées d'autrefois dans les campagnes françaises".

De passage à Casablanca, ce couple de touristes suisses découvre pour la première fois la réalité du mois de Ramadan. Ils affichent une certaine admiration pour ceux qui pratiquent le jeûne, en particulier lorsque ce sont des enfants, mais ils ne cachent pas, non plus, leur agacement car toutes les discussions tournent autour du Ramadan, sans parler des petits tracas quotidiens. "Hier, nous devions aller à la banque pour changer des devises afin d'acheter un souvenir d'artisanat marocain, mais pour trouver un bureau de change en cette période de Ramadan, c'est la galère ! L'autre soir, ma femme était malade et j'ai voulu lui acheter des médicaments, mais pour trouver un taxi à l'heure de la rupture du jeûne... Je comprends que pendant le mois de Ramadan il y a un autre rythme de vie, mais on devrait penser un peu plus aux touristes qui visitent le pays. La prochaine fois, j'éviterais cette période comme me l'a conseillé mon agence de voyages avant de partir". Son épouse est, en revanche, impressionnée par l'activité qui règne pendant le mois de Ramadan. "Je suis allé faire un tour dans les souks alors que je pensais que tout marchait au ralenti... quelle surprise ! Je n'ai jamais vu autant de monde à faire son marché. Je trouve magnifique cette ambiance de fête qui règne un peu partout avec les étals de fruits, de pâtisseries, etc. C'est un régal pour tous les sens".

Contact : reydetrousselet@cmc2maroc.com
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Re: Jeûne : Comment les non musulmans vivent-ils le Ramadan ?
Posté par ange manakel le 20/08/2004 07:54:53
shania du 93 c'est à moi ktu parles? pkce si c'est pas à moi ktu parles ça me ferait chier d'écrire 1 longue réponse lol.... donc di stp (eh oé dsl jsui 1 grs feignas en ce moment lol)
Re: Jeûne : Comment les non musulmans vivent-ils le Ramadan ?
Posté par ange manakel le 20/08/2004 07:54:53
ben ouai voila elle a raison louma (facile, non? lol) y a pleins de musulmans en france qui font pas le ramadan lol bcp le font et certains choisissent de ne pas le faire mais pas juste pkce ils sont en France
Re: Jeûne : Comment les non musulmans vivent-ils le Ramadan ?
Posté par louma le 20/08/2004 07:54:53
Qui as dit que tous les muslumans qui vivent en france font le ramadan?? et qui as dit que tous les francais ki vivent dans les pays muslumans font le ramadan?? ca veut pas dire que kon va dans un pays il faut faire comme sa culture le dit !! Ils y a beacoup de chretiens et de francais dans les pays muslumans qui pratiquent leur religion , les messes, le careme!
Re: Jeûne : Comment les non musulmans vivent-ils le Ramadan ?
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:54:53
On fait la comparaison, car, cmme le dit Yoël, même si ce n'est pas un signe fait pour la religion (l'islam), généralment ce sont les musulmans qui le porte ou les français qui font ça parce qu'ils n'ont rien à faire.
Sinon, j'ai toujours pensé que c'était un signe religieux, mais si voule dîtes, lol ...

Ok, si les certains français font le ramadan parce qu'ils ont vécu dans un pays où on le faisait, alors pourquoi les musulmans qui vivent en France depuis 2 générations continuent à le faire, alors que dans la culture française, on le fait pas ?
Re: Jeûne : Comment les non musulmans vivent-ils le Ramadan ?
Posté par yoel le 20/08/2004 07:54:53
en plus les juif porte aussi la main de fatman, sauf ka sa sapel la main de dieu chez eux, et en fait c plus un porte bonheur dans les deux religion qu'un vrai signe religieux
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Publié le 01 novembre 2003
Modifié le 01 novembre 2003
Lu 2 076 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143