FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Jeux du Commonwealth 2010

Petit article sur les très controversés Jeux du Commonwealth 2010 !


Les Jeux du Commonwealth version 2010 se sont déroulés en Inde, à New Delhi du 3 au 14 octobre. Troisième plus grande compétition sportive après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football, celle-ci a rassemblé 71 nations et environ 7000 sportifs. De l'Angleterre à l'Australie en passant par l'Inde et jusqu'à Barbade ou à l'île de Jersey, de nombreuses nations étaient présentes pour tenter de remporter le plus de médailles sur les 828 mises en jeu.
Cette compétition, qui existe depuis 1930, compte à ce jour 17 disciplines, à savoir l'Athlétisme, le Badminton, le Boulingrin, la Boxe, le Cyclisme, la Gymnastique, lHaltérophilie, le Hockey sur gazon, la Lutte, la Natation, le Netball, le Rugby à 7, le Squash, le Tennis de table, le Tennis, le Tir et enfin le Tir à l'arc.
Les prochains Jeux du Commonwealth auront lieu en 2014 à Glasgow.


Des jeux très controversés

Les critiques ont fusé avant le début de ces jeux, notamment en ce qui concernait l'acceuil et l'hygiène.
Tout d'abord en ce qui concerne le village des athlètes. Celui-ci avait été qualifié de "répugnant et d'inhabitable" par la fédération des jeux. Des délégations arrivées en avance ont pu en effet constater le manque de sanitaires, les gravats qui jonchaient le sol, la saleté des lits ou encore la présence d'animaux nuisibles au sein même des batiments.
En ce qui concerne la construction des infrastructures sportives, quelques éléments ont également remis pendant un certain temps en cause la bonne tenue des jeux : le fait que l'Inde ne s'atelle que très tardivement (début 2008) au début des travaux, la précipitation entrevue sur les chantiers, la menace de corruption qui planait sur ces mêmes chantiers et l'effondrement d'une passerelle et d'un faux plafond dans un le stade devant acceuillir la cérémonie d'ouverture.
Les problèmes liés à la faune de New Delhi ont également soulevé des inquiétudes. Quelques heures avant le coup d'envoi des jeux, un cobra était retrouvé dans un complexe destiné au tennis. Puis vient le tour des chiens errants aux alentour du village des athlètes et de petits singes responsables de morsures présents en masse dans la ville indienne. Ces menaces éradiquées, il subsitait encore le problème des moustiques. Une épidémie de dengue a en effet frappé la ville peu de temps avant le début de la compétition, allant même jusqu'à toucher un des athlètes, en l'occurence Ruptu Gogoi, joueur de boulingrin indien.
Enfin, la qualité de l'eau du centre aquatique a été remise en cause après la découverte de maladies chez les nageurs qui en ont fait l'utilisation.
D'autres problèmes, notamment liés à des déplacements forcés de population ont également pu être constatés. Une comission d'enquête a été formée après la compétition pour tenter de comprendre et de résoudre les problèmes entrevus.


La compétition

Ces problèmes, plus ou moins résolus avant le début de la compétition, ont finalement laissé place aux Jeux, qui ont vu l'Australie (177 médailles dont 74 en or) triompher devant l'Inde, l'Angleterre et le Canada.
La cérémonie d'ouverture, célébrée le 3 octobre en présence du Prince Charles et de la présidente de la République indienne, Pratibha Patil, connaît un franc succès. Placée sous haute surveillance après les attentats perpétués par Al Qaeda le 19 septembre à New Delhi, elle rassemble environ 60000 personnes et est marquée par la présence d'AR Rahman, auteur de "Jai Oh" (Slumdog Millionaire).

Au niveau des athlètes, on obserbe quelques absences notoires telles que celle du sprinteur jamaicain Usain Bolt, de la Sud-Africaine Caster Semenya ou encore de l'Anglais Phillips Idowu. 4 cas de dopage sont également décelés.
Les Jeux donnent quand même lieu à de belles performances. On retiendra le triplé kenyan au 800 mètres avec Boaz Lalang, Richard Kiplagat et Abraham Kiplagat ou la victoire de Brent Hayden au 100 mètres nage libres, premier nageur de la saison a descendre sous la barre des 48sans combinaison. Le pays organisteur, monté sur la deuxième marche du podium, a pu se féliciter de récolter 101 médailles dont 38 en or, la dernière glanée par Saina Nehwal en Badminton.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Soudé Yann
23 ans, Cannes (France).
Publié le 14 novembre 2010
Modifié le 07 novembre 2010
Lu 1 465 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143