Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Kiss a 30 ans

Un court résumé de la carrière d'un groupe mythique du hard rock : KISS, sa biographie, ses principaux disques, pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur le groupes "de ceux qui se peinturent la gueule"...


A l'occasion de la sortie d'un nouveau double album live, le quatrième de leur carrière, intitué "KISS Symphony - Alive IV", et d'un double DVD retraçant l'évènement qui a eu lieu le 28 février 2003 à Melbourne en Australie, redécouvrons brièvement la carrière de ce groupe légendaire qui fête cette année ses 30 ans de carrière.

Trente ans ! KISS se forme à New York en 1973, alors que le bassiste Gene Simmons et le guitariste Paul Stanley quittent leur groupe (Wicked Lester) pour se concentrer sur la formation d'un nouveau groupe, avec dans l'idée de pousser le son et l'aspect visuel encore plus loin que les groupes glam en vogue à l'époque, New York Dolls, Brats, Alice Cooper...

Ils recrutent alors Peter Criss, batteur ayant l'avantage d'être déjà passé en studio avec son précédent groupe Chelsea. Un autre guitariste du Bronx se joindra à eux, il s'agit de Ace Frehley, lunatique personnage qui se présente aux auditions avec une tennis rouge et l'autre orange. Son jeu de guitare met rapidement tout le monde d'accord et le groupe commence à se constituer un solide répertoire, qu'ils présentent dans leurs premiers concerts dans des clubs de New York. Ils se distinguent des autres groupes de la scène new yorkaise grâce à leurs costumes outranciers et leur maquillage noir et blanc, qui permet à chacun de faire vivre un personnage sur scène (le démoniaque Gene Simmons, le stellaire Paul Stanley, le félin Peter Criss et le spatial Ace Frehley)... Jusqu'à enregistrer une démo de 5 titres avec l'aide d'un ingénieur ayant travaillé avec Hendrix et bien d'autres, Eddie Kramer.

Leur première démo se transforme en premier album de 10 titres lorsqu'ils sont signés sur le label Casablanca par Neil Bogart. Suivra une grande tournée en première partie d'aristes comme Johnny Winter, Ted Nugent,... Mais pas le succès escompté. Deux autres albums suivront, Hotter Than Hell en 1974 et Dressed To Kill, magnifiques albums de hard rock qui peineront cependant à se vendre. Malgré tout, KISS, qui tourne désormais en tête d'affiche, remplit les salles et reçoit partout où il passe un accueil formidable, d'où l'idée de sortir un album live. ALIVE ! sort donc en 1975, album de la dernière chance pour le groupe et sa maison de disque. Tout va très bien puisqu'il rencontre un succès fou, un album de platine leur est décerné lors d'un concert à Detroit qui constitue le bastion des fans du groupe. Cet album contient un premier hit, la version live de leur chanson phare "Rock'n'roll all night".

Le succès n'ira alors que grandissant jusqu'à la fin des années 1970. Destroyer, produit par Bob Ezrin, est double-platine dès sa sortie, la plupart des fans du groupe le considèrent comme leur meilleur album. Il contient notamment le hit "Beth", et d'autres chansons toujours jouées live aujourd'hui, "Shout it out loud", "God of thunder", "Detroit rock city"... Un classique, mais pour moi le meilleur reste à venir ! En 1976 voit le jour "Rock'n'roll over", véritable retour aux sources puisque produit par Eddie Kramer, ami de longue date. Une production résolument plus rock, un son plus crunch, des rythmes plus rapides, KISS peaufine sa formule qui lui permetttra de sortir, en 1977, son chef d'oeuvre : Love Gun. Que du tout bon dans cet album, qui voit également Ace Frehley chanter pour la première fois (alors que tous les membres du groupe chantent) avec "Shock Me". C'est l'album à posséder absolument pour pouvoir connaître et comprendre KISS.

Cependant, de petites tensions commencent à naître au sein du groupe, et les membres du groupe décident de prendre un peu de repos, en se concentrant chacun sur un album solo. Ils sortent tous le même jour, en septembre 1978. Leur qualité est cependant très inégale, ça va du très bon avec les albums de Ace et Peter au très mauvais avec l'album de Gene, en passant par le sans surprise de Paul. Cette tentative solo finira de dissoudre le groupe en interne, les tensions sont évidentes, et malgré le succès de l'album de 1979 "Dynasty" qui contient le hit disco-rock "I was made for lovin'you" (phénoménal succès à l'époque) rien ne va plus au sein du groupe. Ace et Peter menacent de quitter le navire.

Finalement, Peter met ses menaces à éxécution en 1980, juste après la sortie de l'album "Unmasked", auquel il n'a d'ailleurs pas participé. Il est immédiatement remplacé par Eric Carr, un batteur au style lourd et puissant.

Les problèmes ne s'arrêtent pas là puisque Frehley, alcoolique et toujours bourré, a un accident de voiture peu après l'enregistrement de l'album le moins vendu de toute la carrière du groupe, "Music from the elder". Il quitte le groupe après la parution d'un nouvel album, auquel il ne participe que sur la pochette, "Creatures of the night", qui marque le retour à un gros son de rock'n'roll.

Le coeur n'y est plus et les deux membres originels restants, Paul et Gene, accompagnés par Eric Carr et Vinnie Vincent, décident d'abandonner leur célèbre maquillage. C'est quitte ou double, et finalement c'est un gros coup de pub qui tombe à pic pour rebooster les ventes d'albums, avec Lick it up en 1983 qui remporte un gros succès. C'est reparti pour des tournées de stades !

Mais les années 1980 sont un cap bien difficile pour le groupe, qui file un mauvais coton avec l'aspect "hair metal" et hard rock FM qu'il se donne : après le départ du guitariste Vincent au profit du jeune Bruce Kulick, les albums se suivent et son tous plus mauvais les uns que les autres, de Animalize en 1984 à Crazy Nights en 1987. Il faut attendre 1989 pour qu'un nouvel album, Hot In The Shade en 1989, pour retrouver le groupe à un niveau potable. Ils obtiennent un nouveau tube avec leur belle ballade Forever.

En 1991, Eric Carr décède d'un cancer. Le groupe est abattu, mais décide de reprendre la route après un nouvel album enregistré avec un nouveau batteur, Eric Singer, en 1992, "Revenge". C'est l'album le plus heavy de toute l'histoire du groupe, qui scinde la vague grunge et doom metal du moment. C'est un demi succès, le groupe n'attire plus autant le public que dans son âge d'or des années 1970.

En 1995 se produit l'impossible : les quatres membres originaux acceptent de rejouer ensemble, lors de la célèbre émission de MTV'unplugged'. Pendant 4 chansons historiques, Ace, Peter, Paul et Gene jouent devant un public enthousiaste... Il ne faudra pas longtemps pour que démarre une méga-tournée de reformation ! En 1996, le groupe triomphe avec une tournée des stades américains donnée à guichets fermés, et ne tarde pas à prendre l'Europe d'assaut, ainsi que le Japon et l'Australie, des pays qui lui sont fidèles depuis toujours.

Après près de deux ans sur la route, le groupe revient avec un nouvel album studio en 1998, Psycho Circus. Ce n'est pas la magie des albums des années 1970, mais cela permet au groupe de refaire une grande tournée jusqu'en 2000. Le groupe, fatigué, décide donc d'annoncer sa retraite, oui mais pas avant une dernière tournée, la "tournée des adieux" démarre donc en mars 2000 aux Etats Unis, et affiche des records qui lui valent d'être la tournée US n°1 en 2000. Les trois dernières tournées se classent de toute façon parmi les tournées les plus rentables de ces dernières années, aux côtés de celles des Rolling Stones.

Après une apparition aux Jeux Olympiques de Seattle en 2002, la tournée n'est toujours pas officiellement arrêtée, et tout le monde se pose des questions. Finalement, Frehley décide qu'il en a marre et abandonne le groupe, qui en profite pour annoncer un retour avec le concert de Melbourne aux côtés d'un orchestre symphonique en février 2003. Le nouveau guitariste s'appelle Tommy Thayer, il joue dans le costume et maquillage de Frehley.

Ce concert "symphonique" est un succès. Très logiquement, puisqu'ils semblent s'être débarrassé de l'élément perturbateur, les membres du groupe décident de tourner à nouveau aux Etats Unis, avec un autre pilier du rock, Aerosmith. La tournée baptisée "World Dominion Tour", qui a commencé en août 2003, est déjà un succès spectaculaire, et figure déjà parmi les 10 premières de cette année. Elle devrait se poursuivre jusqu'en décembre au moins, et il est fort possible que ces dinosaures décident de venir envahir notre bonne vieille Europe en 2004, du moins on l'espère. Et pourquoi pas rêver d'un Bercy, ou même si les promoteurs se mouillaient un peu, d'un Stade de France ? On sait qu'ils sont capables de le remplir.

D'ici là vous pouvez les retrouver plus modestement en concert chez vous sur votre platine CD avec Alive IV, ou sur votre télé avec le DVD KISS Symphony. Le groupe y passe en revue ses 30 années de carrière, autant vous dire que c'est le gratin, avec un show électrique, un show acoustique et un show final avec l'orchestre symphonique de Melbourne, et force pyrotechnies et explosions de toute sorte.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le groupe, on ne peut que recommander la visite du site officiel http://www.kissonline.com ou l'achat d'un best of particulièrement réussi, The Very Best Of Kiss, paru l'an dernier chez Universal.

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Kiss a 30 ans
Posté par silk le 20/08/2004 07:54:38
Tres bon article, long mais bien synthetise.

Je suis alle voir Kiss a San Antonio, Texas y a 3 semaines. C'etait trop trop bon,... je largement prefere le show Kiss que celui de Aerosmith.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 02 novembre 2003
Modifié le 02 novembre 2003
Lu 4 095 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲