FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Kitano Takeshi

Kitano Takeshi, dont la réputation n'est plus à faire, est devenu le porte-parole du cinéma japonais. Découvrez ce cinéaste aux deux facettes : KITANO le réalisateur et "BEAT" Takeshi l'acteur...


Présentation

KITANO est né le 18 Janvier 1947, cadet d'une famille de classe moyenne vivant dans le quartier sud de Tokyo. Son père Kikujiro était un artiste dans le domaine de la sculpture et de la peinture: dans son enfance, il le craignait car il le soupçonnait d'être un yakuza (ce qui est faux) & celui-ci, pour les élever, était contraint à peindre des maisons.
Sa mère, Saki, leur menait une vie stricte : interdiction d'aller voir des films ou de lire. Jusqu'au lycée, Takeshi, faisant des études scientifiques, était isolé du monde dans lequel il allait se développer : le cinéma... Quand leur famille fut la première à acquérir une TV dans leur rue en 1956, cela leur permettait de devenir le centre d'intérêt de leur rue.

Takeshi a quitté le lycée à sa troisième année au grand malheur de sa mère.
"Mon rêve était de bosser à Honda. Mais on était à la fin des 60's, il y eut un grand mouvement étudiant provenant de France : les gens qui étudiaient la philosophie (Marx, Lénine...) étaient mieux reconnus dans la société. Je sentais que si j'en faisais partie, je pourrais rencontrer plus de filles, donc j'ai arrêté mes études..."


Biographie

Concierge puis serveur, en 1972, il rencontra KANEKO Kiyoshi et ils formèrent un "manzaï" (duo) de comiques: "Futari no Beat" (les deux Beat). "BEAT" est devenu son surnom qui l'accompagne dans ses rôles de cinéma jusqu'à aujourd'hui. Ce manzaï était populaire auprès des étudiants et des futures générations pour l'hyper-rapidité des paroles et des actions. En 1974, un producteur TV les engagea sur NHK, le plus grand réseau TV japonais.

OSHIMA Nagisha conseilla à KITANO de passer du comique au criminel... Ceci dit, tout en jouant les BEAT (jusque dans les années 80), il interpréta un tueur en série dans un téléfilm qui deviendra un grand hit. Il continue sa carrière TV en participant à des shows et en écrivant de nombreuses histoires drôles. Sa carrière d'acteur commencera dans le film de SEKIMOTO Ikuo, "Danpu-wataridori" (1981), dans lequel il incarne un flic comique. Ce film n'a pas eu beaucoup de succès à cause de sa réputation de comique qui le suivit.

Le premier film dans lequel il fut reconnu pour ses talents d'acteur est "Merry Christmas, Mr.Lawrence"ou "Furyo" (1983) de OSHIMA (celui qui l'a conseillé de changer...) : il interprète le sergent Hara, un soldat japonais typique, brutal et sentimental auprès de David BOWIE et de SAKAMOTO Ryuichi.

Après, KITANO devient la personnalité médiatique du moment. Il apparaît dans 7 émissions TV chaque semaine (sinon +) et on lui consacre plusieurs pages d'article et d'interviews dans tous les magazines et journaux. KITANO se distrait dans d'autres disciplines autres que le cinéma: il apprend à peindre (voir le tableau de Battle Royale), écrit des poèmes et des romans. Après avoir joué de nombreux rôles, il est apparu auprès de Keanu REEVES dans "Johnny Mnemonic" (1995) de Robert LONGO. Il a joué aussi Kyoya : un tueur à gages, gay, ne voyant que d'un seul oeil dans "Gonin" de ISHII Takashi (1995). Il est apparu dans l'adaptation de son propre roman "Many Happy Returns" (1993), satire des cultes religieux japonais, réalisé par TENMA Toshihiro.

Takeshi fit ses débuts de réalisateur en 1989 avec "Violent Cop", un thriller de yakuza. Takeshi devait à l'origine simplement jouer dans ce film quand FUKASAKU Kinji (Battle Royale) a conseillé les producteurs que Takeshi devait le réaliser. Chose faite : par contre, il n'avait pas d'expérience. Même si on le critiqua de ne pas savoir réaliser, cette première expérience lui plut et il tourna des films tels que "Sonatine" et "Boiling Point".
"La violence est comme la comédie. Cela nous touche sans prévenir".

KITANO est-il violent ? KITANO et quelques uns de ses amis ont attaqué avec des parapluies déployées une maison d'édition. Il s'explique :
"Un paparazzo a suivi ma petite amie pendant un long moment. J'étais en colère et je me suis raméné avec un parapluie. Après, on a dit que j'étais violent. Mais non. Dix ans après, ces gars me cherchent toujours. Mais je dirais à propos de la Média nippone, qu'ils sont très sensibles à l'ouverture internationale. Je n'étais pas reconnu auprès d'eux au début, mais quand "Violent Cop" et "Sonatine" (Kitano réalise et y joue le premier rôle) ont reçu une réponse positive en Europe, la Média nippone a enfin commencé à me prendre au sérieux."

Après les films de yakuza, KITANO réalise sa première comédie "Getting any?" (un flop) en 1994... Mais cette même année, KITANO a failli laisser sa peau : le 2 août 1994, ivre, il conduisait une moto en portant un casque. Mais il s'est endormi et le crash... Il a miraculeusement survécu mais a passé 4 mois en Isolation dans le Tokyo Medical College Hospital, souffrant de multiples fractures crâniennes et d'un désaxement de la mâchoire. Sorti de l'hôpital le 27 Septembre, il a des dommages nerveux qui lui paralysent temporairement le côté droit du visage. Profitant de la situation, il joua le Malade Imaginaire auprès de ses proches : parfois, il confondait deux personnes ou il ne reconnaissait plus ceux ... Sérieusement, le plus dur était de se réadapter au monde.
"J'étais comme une éponge, essayant d'obtenir le plus d'informations que possible."

Après l'accident, il parlait d'abandonner la TV pour se consacrer davantage au cinéma. KITANO fait son come-back en 1996 avec "Kids Return" qui se focalise sur le thème "favoriser l'élite et délaisser le reste" dans l'enseignement. Dans ce film, il engage ANDO Masanobu (Kiriyama le "volontaire" dans Battle Royale) pour jouer le rôle de Shinji.







Comme dans "Sonatine", "Hana-Bi" montre l'union de KITANO le réalisateur et "BEAT" Takeshi (l'acteur). Hana-Bi parle d'un ex-flic Nishi en voyage avec sa femme Miyuku (KISHIMOTO Kayoko) au Fuji-yama. KITANO a remporté le Lion d'Or de Venise grâce à ce film.









KITANO montre un changement dans sa carrière avec "L'été de Kikujiro" (1999) : Masao est un jeune garçon qui vit avec sa grand-mère à Tôkyô. Les grandes vacances arrivent , et il ne peut partir en voyage, sa grand-mère continuant à travailler. Une amie voulant aider Masao, le confie à son compagnon pour qu’il l’emmène voir sa mère.






En 2000, il joue dans "Tabou" de OSHIMA Nagiza : Kyoto 1865, le Shinsengumi (pour les fans de Kenshin) sélectionne de nouvelles recrues sous la présence du célèbre commandant KONDO et du capitaine HIJIKATA. Les candidats doivent affronter OKITA Sôji le meilleur des Shinsengumi. Deux hommes se détachent du lot: TASHIRO Hyozo et KANO Sozaburo...

Fin 2000, sort au Japon, "Battle Royale" de FUKUSAKU Kinji dans lequel il interprètera un professeur, détesté de sa fille, qui fait passer à une classe l'épreuve de la loi BR sur une île isolée dans laquelle il doit rester un seul survivant sur toute la classe. Sinon, tous crèveront...




En 2002, il réalise "Dolls" qui regroupe trois histoires d'amour inspirées d'un spectacle de marionnettes.
Première: Matsumoto et Sawako sont heureux mais leur famille va les contraindre à faire un choix tragique.
Deuxième : Hiro, chef yakuza, retourne dans un parc où il avait l'habitude de voir sa petite amie et se souvient... 30 ans auparavant, il était ouvrier et s'était retrouvé forcé de se séparer de la jeune fille pour entrer dans le monde du crime.
Troisième : Haruna, dont le visage est recouvert de bandages, passe son temps à regarder la mer. Auparavant, elle était une grande star de la musique. Nukui, sans aucun doute son plus grand fan, compte bien le lui prouver aujourd'hui.



Dernier Film : "Zatoichi" (2003)

KITANO joue les aventures d'un masseur aveugle doublé d'un maître des arts martiaux devenu une légende au Japon.


Je finirais cet article par cette citation de KITANO :
"Les joueurs peuvent jouer 24h sur 24, et je peux travailler moi aussi sur mes films tout le temps..."

PROCHAINS ARTICLES CINE : Zhang ZIYI, TRAN Anh Hung...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Kitano Takeshi
Posté par caiser-lulu-tomatocosmik le 20/08/2004 07:54:24
je trouve que kitano est quand même un meilleur realisateur qu'acteur.
J'ai beaucoup aié dolls par exemple mais je le trouve vraiment mauvais dans battle royal.(ce qui ne veut pas dire qu'il joue mal en général, mais j'ai été déçue vraiment.
Re: Kitano Takeshi
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:54:24
l'ete de kikujiro... je sais que ça ne reflète pas du tt sa filmographie, au contraire, ça fait presque tache dedans mais qu'est-ce que j'aime ce film !
Re: Kitano Takeshi
Posté par bisousnours! le 20/08/2004 07:54:24
très bon article en effet. Takeshi Kitano est vraiment un excellent cinéaste et un excellent acteur!! sinon il y a un autre film avec lui (et peut être de lui, dsl je ne c +) Aniki mon frère, un pur film!!! à voir aussi!
Re: Kitano Takeshi
Posté par nicolol69 le 20/08/2004 07:54:24
Tres bon article sur un acteur realisateur peu connu par le grand public malgre des films d'une qualité indeniable. L'esprit torturé de takeshi se ressent a travers ses oeuvres tout plus etranges les une que les autres.
Je souligne qu'on le voit aussi dans battle royale 2, l'histoire part d'ailleurs de sa fille qui le detestait mais qui veut le comprendre. Mais ca a vous de voir et de comprendre...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 27 janvier 2004
Modifié le 27 janvier 2004
Lu 1 022 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143