FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







KomenFèton pour être un bon coup (hommes)

Des conseils et des méthodes qui permettront à certains de s'y retrouver ;)


Avant de commencer, je tiens simplement à dire que si j'écris cet article c'est bien entendu parce que le sexe ça interresse toujours tout le monde, mais aussi parce qu'aucun article sur le sujet n'a été traité avec sérieux.
Franchement, mis à part de ça, et d'amour, de quoi se préoccuppent les jeunes de 15 à 25 ans (en général) ?
Je ne décrirais rien de gore, je resterai aussi implicite qu'au possible, mais j'aimerai vraiment écrire quelquechose d'interressant, et je m'attends déjà à une floppée de commentaires qui vont m'assassiner, mais tant pis, je me lance. Je pense à tenir une sorte de chronique hebdomadaire traitant (réellement) des jeunes et de leur sexualité, un peu à la sex and the city, mais j'attends d'abord de voir comment ce bout de texte va être digéré.
Vous voyez comme il me coùte d'écrire un article comme celui ci, surtout que ce sont des secrets de famille transmis de génération en génération (merci à mes oncles et cousins...) et des années mise à l'épreuve...
Je ne dis pas non plus que c'est LA manière de bien faire les choses, mais disons que c'est un enseignement qui marche, le fait que quelqu'un d'autre fasse les choses différemment ne veut pas dire qu'il ait tort, bien au contraire, car comme le dit un célèbre adage : les bons coups des uns sont les mauvais coups des autres.
J'aimerai vraiment avoir les critiques des femmes (les hommes sont aussi les bienvenus à s'exprimer) sur cet article, car il est probable que j'ai faux sur certains points.

Ce que veulent les femmes

Les hommes (à l'inverse des femmes) sont générallement préssés d'aller dans le vif du sujet, or, lorsque l'on veut avoir la réputaton d'être un bon coup, il faut commencer par... Prendre son temps.
Exemple type, même ultime, le massage. Les hommes ne sont pas conscients, pour la plupart, du pouvoir qu'ils peuvent avoir sur les femmes par de simples carresses. Un massage d'une petite heure suffit déjà à exciter une femme, si bien sùr il est bien fait (il existe des tonnes de sites sur le net traitant du sujet), et si vous avez des huiles essentielles, vous êtes le roi du monde.
Lorsque vous la masserez, ne vous concentrez pas que sur ses fesses, bien que ce soit agréable pour cette dernière, il existe des points tout aussi stimulants, voir plus, par exemple lorsqu'elle est allongée sur le dos, massez lui l'interrieur des cuisses... Mais ne touchez pas les zones érogènes, c'est la clé du succès messieurs, elles doivent atteindre d'elles même un degrès d'excitation maximum en s'imaginant vous voir aller plus loin, et le fait que vous arriviez à vous contrôler créera un sentiment de frustration et une sorte de délivrance lorsque vous rentrerez dans le vif du sujet.
Vous pouvez corser la chose avec des aliments, je vous conseillerai d'utiliser de la chantilly, c'est le moins collant, et puis c'est froid (ça la fera réagir).
Soyez sensuel, n'ayez par peur d'"oser", par exemple, même si c'est un cliché, vous pouvez lui attraper une jambe et lécher un de ses pieds, et ne souriez pas, j'en parle d'expérience, ça peut être très sympa, mais par contre faites le à la fin du massage, car il faut que votre partenaire soit dans l'état d'esprit nécessaire pour apprécier ce genre de pratique.


Les préliminaires

Nous en sommes donc au moment où vous avez arrété votre massage et que vous l'avez embrassé tendrement, où vous avez enlevé votre T-shirt, et que, elle, n'a plus rien du tout. La vraie partie commence.
Logiquement, si vous avez suivi mes conseils et qu'elle est normalement constituée, elle devrait être "chaude comme la braise" si je puis dire. Donc votre travail ici, c'est de ne pas vous rétammer !
Nous allons maintenant parler de cette pratique assez sombre, le cunilingus.
Avant d'entammer ce dernier, écarter lui les jambes, et mettez vous sur elle, tendrement bien entendu, et faites ce que j'appelle le "froti- frota", autrement dit, simulez le coït mais avec votre caleçon ou votre pantalon encore sur vous, de manière à se qu'elle sente votre excitation de plus près, et qu'elle en tire ce qu'il faut pour ne pas "refroidir". Ne faites pas ça trop longtemps, cinq petites minutes suffisent, après quoi elle pourrait être irritée par le frottement et avoir mal, chose qu'elle ne vous dira pas tout de suite, pensant d'abord que ça vous procure du plaisir. Alors sachez vous arréter à temps.
Lorsque vous commencerez votre décente, lente mais pas trop non plus, ne vous atelez pas directement à la tache, sachez la faire attendre, embrassez au dessus, à coté, passez brièvement dessus, puis, au bout de deux minutes environ, stoppez ce petit jeu, qui finira sinon par l'agacer.
Le cuniligus, en tant que préliminaire, s'il est fait correctement ne dois pas prendre plus de vingt minutes au grand maximum. La technique la plus simple et une des plus abouties, et de faire comme si vous l'embrassiez, ça vous parrait bizarre ? Pas pour elle.
Le débat à ce sujet reste trop vif et indéci, alors ne prenez pas ce que je viens de vous dire comme argent comptant, chacun y fait ce qu'il veut.
Le plus important étant de savoir qu'il ne faut pas utiliser uniquement sa langue et qu'il faille jongler avec plusiers choses en même temps. Le mieux étant de réussir à utiliser un doigt, voir deux, plus serait trop en temps normal, et effectuer un mouvement de va et vient, utilisez l'index et le majeur, ce qui laissera votre pouce libre de carresser ses lèvres dans le même temps.
L'autre main ne faisant rien, il faut lui trouver un petit boulot, du genre lui carresser les seins, l'abdomen, bref, il faut qu'elle ressente que vous la voullez toute entière.
Bien entendu, il y aura des techniques qui ne fonctionneront pas, et c'est à vous d'adapter votre jeu en fonction de votre partenaire, voyez si elle est receptive à ce que vous lui faites.
Un indice qu'il ne vous faudra plus jamais dénigrer :
Une femme qui ne simule pas contracte ses pieds, et ne s'en rend même pas compte.


La phase post-préliminaire

Au bout de un quart d'heure, voir vingt minutes, vous arreterez de vous servir de votre langue, et vous la remplacerez par votre pouce, le tout ici étant de le mouiller le plus possible.
Vous effectuerez un mouvement circulaire, dans le sens des aiguilles d'une montre, d'une manière toujours aussi sensuelle, et une vitesse qui ira crescendo en fonction de la réceptivité de votre partenaire.
N'oubliez pas que vous êtes encore sensé vous servir de votre majeur et de votre index en même temps !
Les petits malins qui, arrivés à ce stade et qui n'ont toujours pas eu leur petite gaterie, et qui ont peur de ne pas l'avoir, peuvent procéder ainsi, c'est une technique ancestrale, qui porte généralement ces fruits. Mettez vous sur le coté, parallèle à elle, votre tête à l'opposé de la sienne, tandis que vous faites "le truc du pouce".
Elle se sentira redevable, et vous rendra la pareille après tout ce que vous avez fait pour elle. Néanmoins, je vous déconseille d'essayer ce genre de stratagème qui se résume à lui mettre le couteau (ou autre chose) sous la gorge. Le mieux étant bien sur qu'elle vienne à vous d'elle même.


La pénétration

Après avoir mis son casque à votre joueur vedette, et lui avoir demandé de se défoncer pour vous, vous vous apprèterez à pénétrer l'intimité de votre partenaire.
Il existe des règles fondamentales à respecter telles que : premièrement, ne pas s'arréter qu'à une seule position, et l'inverse marche aussi, il ne faut pas prendre votre partenaire comme une poupée gonflable et la faire valser toutes les trente secondes, le juste compromis semble être une moyenne de cinq positions en moyenne (le plan type étant dans l'ordre : missionnaire, amazone, lotus, levrette couchée, puis debout).
Deuxièmement, la pénétration doit durer au minimum 45 minutes, autant vous dire que le mieux étant de faire de petites pauses de quelques minutes, où vous laisserai à John le temps de reprendre son souffle tandis que vous recommencerez un survol de cuniligus.
Troisièmement, vous devez absolument lui parler, la parole pour une femme est aussi stimulante que le préliminaire en lui même, par exemple, dites lui à quel point elle vous excite, à quel point vous la trouvez belle, bien sur ce sont des phrases types que vous pourrez rendre plus salées si vous connaissez en votre partenaire un coté un peu plus... Pervers.


Après l'effort, le réconfort

Une fois la bagatelle finie, cela voudra dire en théorie que ça fait approximativement deux heures, et 4000 calories que vous avez dépensé dans l'optique de lui faire autant de bien qu'à vous. Vous pouvez alors remettre le couvert et "entrer dans la légende", soit rester dans ses bras, votre souffle sur son oreille en lui disant à quelle point c'était fabuleux (violons etc : -).
Etant d'ordinaire assez flemmard, je préfère rester dans ses bras : p
Après un quart d'heure d'enlacement interminables et de mots doux à ne plus savoir qu'en faire, vous aurez une envie folle de prendre une douche, alors ne soyez pas salaud, invitez la à partager ce moment avec vous.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (52)
Re: KomenFèton pour être un bon coup (hommes)
Posté par elogos le 23/07/2009 14:49:59
Bon article instructif sur d'autres facons de faire^^ dommage que le manque de respect des opinions nous donnent des commentaires vulgaires et inutiles.

Chacun fait son nid comme il se couche comme on dit
Re: KomenFèton pour être un bon coup (hommes)
Posté par camilla le 25/06/2007 22:33:59
ça fait rire quand mm de voir des gens de 16 ou 17 ans parler du sexe comme s'ils avaient tout vu et se permettre de critiquer! lol. Petits morveux va! :D
Re: KomenFèton pour être un bon coup (hommes)
Posté par chaminou le 07/06/2007 01:26:12
De rien (oui, ce serait pas mal qu'il circule un peu plus, tiens, dans les écoles, par exemple : ah, si j'étais prof de bio...) !
Re: KomenFèton pour être un bon coup (hommes)
Posté par soapland le 07/06/2007 00:38:29
chaminou
merci beaucoup pour le lien, j'ai passé un excellent moment qui a été en plus très instructif.
Le clitoris, ce cher inconnu
Posté par chaminou le 06/06/2007 23:25:34
Certes, mais pour atteindre l'orgasme ce n'est pas toujours ça, loin de là !

Une alternative incroyable aux pilonnages intensifs, épuisants et parfois peu utiles via une découverte encore en friche, dirons-nous >

http://www.dailymotion.com/videos/relevance/search/clitoris+c her+inconnu/1

Charmant documentaire d'une heure (en trois parties) qui, en plus d'avoir le mérite de bousculer les idées reçues d'un autre temps (mais qui, me semblent-il, ont le malheur de subsister), aborde la question de l'intersexualité, du dialogue et de la compréhension mutuelle (on y parle même du mythe du point G, c'est dire comme c'est riche en thématiques ! ;o))
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (52)
Publié le 27 février 2007
Modifié le 05 février 2007
Lu 8 901 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143