Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'amour m'a sauvé

Si la mort est parfois un choix, jamais la vie ne le sera...


J'ai toujours cru que la vie était belle et qu'elle valait vraiment le coup d'etre vécue et fatalement il y a eu ce jour terrible ou tout a basculé. J'avais onze ans et c'était la première fois que je partais en colonie, j'étais heureuse. L'endroit était magnifique, de grands arbres verdoyants entouraient un superbe chalet, les montagnes formaient une immense chaine autour de nous, un paysage idillyque en quelques sortes. Tout était formidable jusqu'au jour ou une excursion a mal tourne. Nous étions partis camper au bord d'un lac, c'était très beau. Le soir nous dormions separement, les garçons dans une tente, les filles dans une autre et les moniteurs encore dans une autre. Le campement que nous avions etablis était assez isolé, autour de nous tout n'était qu'arbres et eau. Non loin de nous, un groupe d'adolescents sest installé a son tour, ils étaient plus agés que nous. Un soir, en pleine nuit, je me suis retrouvée en dehors de la tente, les filles avaient du bouger et cmme le terrain était en pente, j'ai du surement glisser, et vu qu'il n'y avait plus de place, je suis allée me refugier sous la grande tente ou nous mangions. C'était une large tente ouverte de part en part ou je me suis installée dans un coin, dans mon duvet afin de continuer ma nuit. Je fermais les yeux et sentais une douce brise sur mon visage et tout à coup cette brise légère s'est transformée en souffle chaud. J'ai alors ouvert mes yeux mais j'ai du les refermer aussitot car une lumière intense m'éblouissait. J'entendais une voix, une voix rauque au dessus de moi, et toujours ce souffle chaud sur mon visage. J'ai essayé de bouger mais je ne pouvais pas, j'essayais de regarder mais la lumière était toujours braquée sur moi et ce poids que je ressentais sur mon ventre... Je n'ai pas réalise immédiatement ce qui arrivait. J'ai eu peur, j'ai eu mal. Je me souviens encore de cette impuissance que j'ai ressenti quand il m'a volé ma vie. Quand il a eu fini, il s'en est allé, comme si de rien n'était, j'étais la, sur le sol, j'avais froid, j'avais mal, j'avais peur. Je n'ai pas pleuré, je n'ai pas crier, je n'avais pas la force de me débattre, je me suis résignée. Je suis allée prendre une douche, elle a dure jusqu'au matin. Je n'ai rien dit, j'avais honte et encore très mal. Je n'ai rien dit et cela pendant très longtemps. Je suis revenue chez moi, J'ai changé, j'étais une petite fille gaie et extravertie et après cel tout achangé, j'étais devenue craintive et méfiante. J'avais peur des garçons, je les fuyais. Jusqu'au jour ou j'ai rencontré l'homme de ma vie. L'amour m'a sauvé.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: L'amour m'a sauvé
Posté par clairdelune le 31/07/2007 13:30:49
il est parfois plus difficile de parler à ses proches que d'en parler avec des personnes qui ne nous connaissent pas.Ma mère est décédée quand j'étais ado et je ne voulais pas affliger mon père davantage,il a lui aussi eu son lot de malheurs,je ne voulais et ne pouvais pas en rajouter.
Re: L'amour m'a sauvé
Posté par ushiwa.sasuke le 27/07/2007 12:16:40
Bravo pour ta remontée, et c'est vrai que tu aurai pu en parler à tes proches...

Mais le principal c'est que tu t'en sois sorti...

Bonne continuation !
Re: L'amour m'a sauvé
Posté par clairdelune le 24/07/2007 23:17:37
sorry merci a toutes et a tous!! ;-)
Re: L'amour m'a sauvé
Posté par clairdelune le 23/07/2007 17:42:20
merci a toutes,camilla,t as raison,j aurai du me relire mais je n y suis pas parvenue,cela a ete deja difficile a ecrire et relire le texte,c est un peu comme revivre sa propre histoire.Sorry..
Re: L'amour m'a sauvé
Posté par lovelight le 16/07/2007 23:03:10
Je suis heureuse que quelqun ait reussi a te sortir de ton impasse, car cela aurait pu ne jamais arriver. Ton histoire est horrible et je me sens impuissante face a ta detresse... meme si tu a reussi a la surmonter. Il est dommage que tu n'aies pas reussi a en parler, tu aurais peut etre pu t'en sortir plus facilement, mais je sais que ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile. En tout cas je te souhaite vraiment d'etre heureuse et j'espere que ton amour te comblera, tu dois en avoir besoin, beaucoup plus qu'un grand nombre de personne. Bon courage.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
L'auteur : Claire Lune
37 ans, Marseille (France).
Publié le 13 juillet 2007
Modifié le 30 juin 2007
Lu 1 031 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲