Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'amour ou l'ouverture d'esprit (suite)

Je voulais me défaire de mon sale caractère, j'ai tout remis en question pour elle ! Si j'avais su vraiment ce que je risquais j'aurais tout fait sauf réagir comme je l'ai fait ! Voici la suite de "l'amour ou l'ouverture d'esprit ???"


Bonjour a tous ! Il y a quelques mois de ça, je racontais moi histoire dans un article dont vous aurez facilement deviné le nom car cet article en est la suite directe.
Je m'appelle toujours Christophe, et pour prouver mon amour a cette fille j'ai été prêt a la laisser aller voir ailleurs, juste dans l'espoir qu'elle revienne plus épanouie et plus femme qu'avant, et bien, elle va s'épanouir oui, mais sans moi
Le 25 décembre, elle a mit fin a quatre années de relation, je vais essayer, maintenant que j'ai réussi a me calmer, de vous raconter ce que j'ai décidé de nommer MA MORT CEREBRALE

Le 24 décembre, nous nous sommes enfin revu, malgré une ambiance assez tendue, je n'aurais jamais pu imaginer que cela puisse se terminer ainsi.
Au lieu de lui faire comprendre, a travers des gestes ou des attentions, qu'il n'y avait qu'elle qui comptait et que je ne voulais que son bonheur, j'ai craqué. Je craignais d'en arriver la mais malheureusement, une force qui s'appelle la jalousie m'a poussé a commettre l'irréparable : je lui ai montré le pire de mes visages, j'ai été infecte, allant jusqu'à lui faire comprendre que je trouvais son comportement digne d'une s...
Je sais que c'est l'INSULTE qu'il ne faut jamais dire, mais que celui qui ne serait pas devenu totalement fou, en sachant que la seule personne qui compte a ses yeux passe son temps dans les bras d'autres mecs, me jette la première pierre


Dans mon premier article, je disais que je n'avais pas confiance en moi, cependant, c'est a travers mon manque d'assurance que je lui ai fait comprendre que je ne lui faisait pas confiance à elle. Pour résumer, cette journée de retrouvailles a été catastrophique, je me couchais a ses cotés sans oser la toucher après la journée que je lui avait fait passer
Je ne le montrais pas que je me sentais vraiment nul, mais je partais avec la ferme intention de me rattraper le lendemain. Le 25 décembre, je n'avais qu'une idée en tête, c'était de la rendre heureuse, je tentais de rassembler mes forces et de ravaler toute ma fierté, et j'essayais enfin de lui donner ce qu'elle méritait. Seulement, rien ne se passe jamais comme sur le papier et... Elle a passé sa journée entière a envoyer et recevoir des sms, et quand elle ne faisait pas ca, elle allait sur internet pour discuter sur les chats. Beaucoup d'entre vous me dirons : "mais elle se foutait de toi ??? " et je leur dirai : "Peut être mais je l'avais bien cherché la veille". En bref elle avait juste besoin de souffler, malheureusement, la jalousie s'en est encore mêlé, et je n'ai pas pu m'empêcher d'exprimer mon mécontentement. A ce moment la, je ne le savais pas encore, mais ma descente aux enfers était amorcée
Apres de long moment de froideur, elle s'est décidé a me dire ce qu'elle voulait : ME QUITTER !!!

Vous me trouverez peut être faible, vous direz peut être de moi que je suis stupide et que je dois passer a une fille qui me mérite vraiment... Moi c'est elle que je voulais mais c'est simplement moi qui ne la méritait pas; j'ai passé quatre ans avec elle, elle a été ma raison vivre et mon oxygène pendant ces années, je vous laisse comprendre que 4 ans de relation quand on en a 21, c'est énorme. J'aurais donné ma vie pour elle, si j'avais du mourir pour qu'elle puisse vivre, la seule question que je me serais posé aurait été : "JE SIGNE OU ??? ", et pourtant elle n'a pas hésité une seule seconde a me regarder dans les yeux pour mettre fin a notre histoire. Je me suis alors enfermé dans la douleur mais une partie de moi ne voulait pas y croire, la ou la douleur a commencé a devenir très difficile a surmonter, ça a été quand j'ai passé la nuit a ses cotés sans pouvoir l'embrasser ni même la toucher, et le pire reste a venir. Le lendemain matin je me suis levé en me disant que j'avais simplement vécu un cauchemar comme il m'arrivait d'en faire, mais cette fois non, ce n'était pas mon imagination, elle m'avait bel et bien quitté. En milieu d'après midi je suis reparti a Limoges, et quand je suis arrivé chez moi, et que j'ai réalisé que je venais de perdre la seule personne qui avait jamais compté pour moi, et bien je me suis effondré, complètement effondré. J'ai alors commencé une véritable plaidoirie contre moi : Pourquoi ais je fais ça, pourquoi je n'ai pas fait ça... Bref, je suis tombé a genoux au sol et j'ai commencé les premières minutes de ce qui allait être la plus grande crise de larme de ma vie.
Je me suis couché sans mangé à 20h00, quand je me suis rendu compte que ce lit ne connaîtrait plus sa chaleur, et quand j'ai réalisé que mes mains ne pourraient plus la toucher, mes lèvres l'embrasser et mon corps la frôler, je me suis effondré, je me suis mis a pleurer, et je ne me suis arrêté que huit heures plus tard, non pas parce que je n'étais plus triste mais simplement parce que je n'arrivait plus a pleurer, je n'avais plus de larmes dans le corps. Ma détresse a été sans limite et cette fille continue à hanter toutes mes pensées


Je ne veux pas qu'on s'apitoie sur mon sort, je veux juste prévenir tous les gens qui pourraient se trouver un jour dans ma situation, une pause n'est pas une punition, mais un appel au secours, cela voulait dire que je devais faire quelque chose pour la séduire à nouveau. Je n'ai pas su saisir l'ultime chance qu'elle me donnait et je me sens vide, comme une personne qui n'aurait plus aucun but dans la vie. Je me suis remis de cette rupture mais je n'arrives toujours pas a croire que j'ai pu laisser partir la seule personne qui aie jamais réellement compté pour moi. J'aurais été prêt a tout pour elle, j'ai souffert comme je n'avais jamais souffert, et j'ai été détruit comme jamais, mais pourtant, si je devais avoir une seule question a lui poser aujourd'hui ce serait : "Voudrais tu bien m'offrir le plus beau cadeau de la terre : une autre chance ? " Si tu lis ce message, il faut que tu saches que je ne t'oublierais jamais et que si je ne peux pas être ton amant et bien je serai ton ami car même si je dois en souffrir, je préfère rester ton ami et souffrir plutôt que de ne plus pouvoir admirer ton sourire. Je ne suis plus dans ton cœur mais je veux continuer a croire que tu sauras trouver la force de me donner une autre chance. Malgré tout : Je ne peux plus partager ta vie, rester près de toi est ma seule envie, et si ça doit seulement être comme un ami, alors qu'il en soit ainsi
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: L'amour ou l'ouverture d'esprit (suite)
Posté par serial-glandeur le 12/02/2005 17:34:49
La seule chose capable de balayer les ruines laissées par une femme, c'est une autre femme...
Re: L'amour ou l'ouverture d'esprit (suite)
Posté par martinix le 05/02/2005 20:36:55
salut christophe, tu m'as l'air bien malheureux. J'ai lu tes deux articles et comme tu l'as dit toi meme, ta dépendance envers cette fille est anormalement importante. Tu as eu des problemes dans ta jeunesse, tu ne nous dis pas quoi, mais ça t'as marqué, beaucoup marqué. Et l'affection que vous vous etes donné a permi de compenser les traumatismes que tu as eus. Mais quelque part ils te nuisent toujours. Vois comme ton état de dépendance t'affaiblit. Elle a rendu l'épreuve que tu as chois de traverser encore plus insupportable, tellement insupportable, que tu n'as meme pas pu profiter de son retour. Tu ne vas te suspendre a elle ou te cacher derriere elle ou une autre toute ta vie non ? Ce que je te suggererais de faire, ce serait d'attaquer le mal par la racine. Fais face a tes traumatisme, trouve le moyen de les surmonter, vois un psychologue, sérieusement. Tu n'as jamais vraiment pu etre lucide, parce que quelque par la barriere des traumatismes te bloquait. Mais une fois que tu auras vraiment trouvé ton équilibre, tu pourras vraiment penser sainement. Et là tu pourras vraiment te demander si cette fille est celle qu'il te fallait, si tout ce que vous avez partagé ensemble c'était du solide ou alors si c'était pour toi un moyen de compenser ce qui t'a marqué pendant ta jeunesse, en te permettant de trouver un équilibre que seul tu ne parvient pas à trouver. C'est seulement ça qui te permettra de savoir ce dont tu as VRAIMENT besoin.
Re: L'amour ou l'ouverture d'esprit (suite)
Posté par canibal le 03/02/2005 20:49:19
ça fait peur ... enfin tu me fais peur.... c'est impressionnant cette habileté que tu as a te foutre dans des situations de merde et a te complaire dedans...
bon quand tu m'as dis cette après midi,je cite "j'ai poursuivi mon histoire"
je me suis dis ...aaahh... enfin une remise en question avec le souhait de repartir de et de reprendre une vie digne de ce nom...
Et bien non triste triste désillusion, et deux sentiments naissent en moi peine et compassion
(tu le sais bien toi que ces deux qualités font parties intégrante de mon panel de qualité ).
Cette fille n'était pas pour toi, peut être sera t'elle pour moi ;-),toujours est il que tu méritais et mérite mieux que ça (j'en ai un peu mare de te le répéter alors soit gentil fait au moins semblant d'avoir compris).
Comme le disait un grand homme d'1m 80 environ, ce qu'il y a de bien dans un couple c'est qu'il y a 50% de chance pour que la rupture vienne de 50% de tord des 50% du couple... et ce grand homme n'était pas un bon calculateur car il n'a jamais émis l'hypothèse que la probabilité approchait les 0.125 chance qu'il y est rupture d'un couple... hors statistiquement un couple a bien moins de chance de tenir que les quelque 0.875 chance qu'émet cet homme ... au final ce grand homme n'était autre qu'un grand imbécile d'1m80 enfin bref ... t'es plus avec elle c'est tant mieux , t'en trouve une autre c'est tant mieux(pour toi), t'en trouves pas d'autres c'est tant mieux (pour elle), elle revient.. c'est tant pis (pour elle)... et voilà la vie est belle et toi encore plus ... gros bisous ou tu veux mon grand con de binôme.
Un mec qui tient trop a toi... mais qui ne te le diras jamais en face...
Re: L'amour ou l'ouverture d'esprit (suite)
Posté par baltazar941 le 02/02/2005 17:51:12
Ton texte est vraiment touchant j'ai veu la meme histoire avec ma copine sa fais deja 6 mois q'elle est partie et je n'est meme pas de nouvelle mais toi tu en as alors ne perd pas contact avec elle, et quand elle se rendra compte qu'elle a fais une grosse connerie elle reviendras car tu c'est la plupart des mecs heuresement on en fais pas partie mais la plupart vont a droite a gauche et sorte evec des filles que pour coucher' te torture pas a lui demander se qu'elle fais avec lui sa te detruira encore plus laisse faire le temp je c'est c'est facil a dire plus qu'a faire mais laisse le temp au temp mais christophe je pense sincerement qu'elle reviendra et n'ecoute pas le conseil des autres n'ecoute que toi si tu veu parler hesite pas a m'envoyer un mail. et courage ne perd pas confiance il y a toujours une justice sur terre elle souffrira et se rendra compte de son erreur et reviendra et la sa sera toi qui aura le pouvoir de decider si tu veu encore d'ele ou pas sur ce salut et hesite pas je suis la si tu veux parler bye
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : Christophe Gaudout
33 ans, Limoges (France).
Publié le 02 février 2005
Modifié le 03 mars 2005
Lu 1 070 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲