FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







L'ange

Quels peuvent être nos sentiments face à la mort d'un être cher ? Quels sont nos choix et pouvons nous vivre sans cette personne ? Cette histoire bien qu'imaginaire, est une méditation sur la vie, la mort, et le monde qui nous entoure...


Assise sur le sable, le temps autour de moi semble s’être soudainement arrêté ; mon esprt s’égare dans un monde, où la douleur n’existe plus. Autour de moi, je vois ces gens si pressés qui chaque jour, oublient de vivre leur vie, croyant qu’un jour enfin, ils auront le temps de se consacrer à ce bonheur qu’ils imaginent obtenu d’avance. Ces pantins qui, toujours, répètent les mêmes gestes, ne se posant aucune question sur leur but et leur destin ; ils ne me remarquent pas, moi, ange qui trop souvent, s’est brûlé les ailes à vouloir voler trop près du soleil.
La pluie fine et fraîche, la nuit si sombre déjà malgré l’heure encore peu avancée, la mer si agitée et les vagues qui semblent rugir leur chagrin…. Ces vagues, si majestueuses en aparence, ne sont que le reflet de ma vie, grandes, belles et pourtant si fragiles qu’à peine ont-elles touchée un faible rocher se détruisent et disparraissent dans l’infinité de la mer. La nature semblent pleurer avec moi cet amour perdu trop tôt. Sur mon visage, les larmes ne coulent pas en dépit du chagrin qui recouvre mon cœur, peu habitué, subit. Je voudrai également pouvoir hurler ma haine envers ce monde trop injuste.
Pourquoi le ciel l’a-t’il rapellé près de lui ? Cet ange, avec qui je ne fesais encore hier plus qu’un, lui qui constamment de me répèter de croire en ce monde, lui qui jamais n’avait desesperé et renié sa vie, pouquoi si vite est-il partit ? Lui, si beau, si gentil, pourquoi un soir, sans le savoir, il s’approcha si près de la mort qu’il n’eut pas le temps d’évité ces déesse aux charmes sensuels. Ange de la mort, prétesse de la douleur, muse des regrets, pourquoi m’avoir enlever celui qui m’avait donné goût en la vie ?
Pour un instant dans ses bras, je donnerai ma vie, pour un dernier baiser de lui, un ultime adieu, je serai prête à tout. Cependant, il est trop tard, je le sais trop bien déjà….

Ces gens qui passent autour de moi et qui pourtant ne me voit, j’aimerai leur dire : « Profitez ! Vous, qui, jamais n’avais connu la douleur de perdre l’être qui donne un sens à votre vie. Cette personne, qui, vous donne l’envie de toujours aller plus haut. Jouissez de tout ces petits bonheur qui s’offrent à vous. Car pour moi, il est trop tard, et je vis aujourd’hui dans le regret de ne pas avoir profité en celui que j’aimais…. »
La pluie s’arrête peu à peu, la mer si agitée il y a un instant encore semble s’être endormie, la nature semble apaisée. Devant moi, apparaît un ange, il me regarde et me sourit, d’un sourire qui, à jamais restera gravé dans ma mémoire. Lui, que je croyais avoir perdu est enfin là devant moi, ces ailes blanches l’élève au dessus de la mer, son teint si mat lorsque son cœur encore battait, est si pâle ce soir… D’une voix si douce qu’elle ressemble à un chant, il me dit : « Viens… Viens avec moi, prends moi la main et suis moi dans cette seconde vie où tout est amour et paix. Jamais plus tu ne souffriras, et à tout jamais nous serons l’un contre l’autre. Voilà ton destin, je t’attendais depuis plusieurs jours déjà, te regarder de mon paradis, pleurer sur notre amour dechiré…. Prends ma main…. »
Envoutée par cette voix, lentement, j’avance à sa rencontre, oubliant ces gens trop pressés, je ne veux que le prendre dans mes bras, et oublier cette vie qui trop souvent m’a déçu. L’eau glacée me brûle, malgré cela, je continus ma marche pour enfin arrivée près de lui. Je n’ai plus pied, je peine à respirer mais rien ne m’arreterait dans cette tendre folie. Enfin je pleure mais ce sont des larmes de joie, enfin nous ne formerons plus qu’un, et notre amour sera éternel. Dans cette dernière étreitne, je sents ma vie s’évanouir, mon âme s’échappe de moi même, et malgré ma peur en cet inconnu, je crois en notre amour que jamais plus nous ne serons séparé…

Au dessus d’eux, je vole avec lui, main dans la main, mes ailes me transporte dans l’inconnu, et je vois ces gens qui sont trop préssés de vivre leur vie. J’aimerai leur leur dire : « Amusez vous ! Il n’est jamais trop tard, votre vie est courte, profitez de chaques instants, car pour moi il est trop tard, c’est la fin je le sais et plus jamais vous ne me verrais, ni les pleurs, les regrets ne me rameneront dans ce monde que je hais. Adieu, mon cœur s’est déjà arrêté, mon corps froid est noyé. Pardon à tous pour le mal que je vous fait, mais comprenez moi, la vie sans lui n’est qu’une vie condamnée. Tournez la page et comprenez qu’à cet instant mon bonheur est entier ….. »
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: L'ange
Posté par alal le 20/08/2004 07:51:58
c super beau!! aussi magnifik ke "une nuit" tte mes félicitations continue en cette voie, tu a de vrai talen!!
Re: L'ange
Posté par sunn30 le 20/08/2004 07:51:58
Moi aussi g u a subir un jour la perte d'un proche, au debut c tres dur mais finalement avec du recul on se dit qu'elle doit etre mieu la ou elle est, arreter de souffrir arreter de se fatiguer a luter entre la maladie et la mort, et finalement le sooupir de tristesse se transforme en un pseudo-bonheur. le temps et le recul vous font oublier ses entiment et je voulai te dire merci de les faire revenir en moi car il eveillent une sensibiliter que jamais aucun humain ne pe connaitre sans avoir vecu une telle chose.
ps(pour tes texte n'ai pas peur du regard des gen car quand mem tu ecrit tre bien)
Re: L'ange
Posté par rosy le 20/08/2004 07:51:58
je voulais vous remercié pour tout ces commentaires. Vous m'avez donné envie de continuer d'écrire et de publier mes textes, moi qui sui une grande timide et qui ai peur du jugement des autres :-)
Re: L'ange
Posté par nahela le 20/08/2004 07:51:58
même si elle est imaginaire, ton histoire ne reflète que trop bien les sentiments qu'on ressent lorsqu'on perd une personne que l'on aime... on se moque de tout, plus aucune remarque ne nous fait réagir, on n'a qu'une envie... partir la rejoindre... malgré ça, on essaye de survivre et sans oublier, on se force à sourire à la vie.. qui est parfois si cruelle...

merci pour toutes tes belles paroles !

¤~" Pour mes anges partis trop tôt, Sébastien, Ancé, Marc et Benoît.... je crois que ce texte est bien pour vous !¤~"
Re: L'ange
Posté par kyo.83 le 20/08/2004 07:51:58
TROP BEAU !!!! tu t'est badée !! et c'estc lair que ça donne à réfléchir... exellent et bravo ;-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 26 août 2003
Modifié le 26 août 2003
Lu 840 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143