Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'art de faire des trous

Il existe des métiers plus bizarre que d'autres. Par exemple, le type qui doit grimper aux poteaux électriques pour chercher les écureuils... Mais moi je vais vous parler d'un autre métier : le poinçonneur, l'art de faire des trous dans les billets...


En transport de voyageurs, la suppression, dans le métropolitain parisien, des poinçonneurs de billets et l'installation des portiques automatiques de laisser-passer s'explique par un désir de baisse dans les frais, car, bien entendu, moins il y a de personnel, moins de salaires doivent être versés.

"Cette rationalisation qui était due à la volonté de diminuer le personnel d'une part et des files d'attente d'autre part a été à la fois "organisationnelle", "technologique" et "idéologique". Elle a eu pour principe de réguler les trains en automatisant leur conduite tout en supprimant les barrières à l'entrée des quais et en remplaçant le poinçonneur par un lecteur de carte magnétique", nous dit Micheline Cousture.

Mais vous vous demandez peut-être ce qu'est un poinçonneur. C'est bien simple, il s'agit d'un employé qui poinçonnait les billets.


Vous vous en doutez bien, pour être poinçonneur, il ne faut guère étudier. Il suffit de savoir lire, ne serait-ce que la base. C'est un métier assez ennuyant, pas très bien payé, mais qui peut parfaitement convenir a des gens qui aiment la monotonie, la routine et qui sont de leur nature sociables. Il faut aimer bouger, aussi, car il y a beaucoup de wagons les uns devant les autres... Il faut également être autoritaire et ne pas se laisser intimider par les passagers.

Bien que ce métier ne paraît pas passionnant aux yeux de plusieurs personnes, il semble que Serge Gainsbourg y a vu un certain intérêt, puisqu'il a composé une chanson sur le sujet. Elle est intitulée "Le poinçonneur des Lilas'" et raconte l'histoire d'un poinçonneur qui a force de poinçonner les billets, vire complètement fou et se suicide. Morale : cherchez-vous un métier moins obsessif et qui vous plaît.

J'ai choisi de vous présenter la chanson car on voit dans le premier paragraphe comment c'est la vie du poinçonneur et dans le quatrième, il décrit ce qu'il fait en tant que poinçonneur (aider les gens a se retrouver, vérifie les correspondances et poinçonne les billets). Et bien sur le refrain résume bien en quoi consiste la profession : "faire des trous, des p'tits trous, toujours des pt'its trous". Comme il le dit si bien, il y a pas de sot métier, mais parfois, il y a quand même de quoi devenir dingue !



Gainsbourg
Le Poinçonneur des Lilas

Je suis le poinçonneur des Lilas
Le gars qu'on croise et qu'on ne regarde pas
Y a pas de soleil sous la terre, drôle de croisière
Pour tuer l'ennui, j'ai dans ma veste
Les extraits du Reader's Digest
Et dans ce bouquin y a ecrit
Que des gars se la coulent douce à Miami
Pendant ce temps que j'fais le zouave
Au fond de la cave
Parait qu'il y a pas de sots métiers
Moi je fais des trous dans les billets

J'fais des trous, des p'tits trous, encore des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
Des trous de seconde classe, des trous de premiere classe.

J'fais des trous, des p'tits trous, encore des p'tits
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous
Des petits trous, des petits trous, des petits trous, des petits trous

Je suis le poinçonneur des Lilas,
Pour Invalides changer à l'Opéra,
Je vis au coeur de la planète
J'ai dans la tête un carnaval de confettis
J'en ammene jusque dans mon lit.
Et sous mon ciel de faïence
Je ne vois briller que les correspondances

Parfois je rêve, je divague, je vois des vagues
Et dans la brume au bout du quai
Je vois un bateau qui vient m'chercher

Pour sortir de ce trou, je fais des trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous

Mais le bateau se taille
Et je vois que je déraille
Et je reste dans mon trou à faire des p'tits trous
Des petits trous, des petits trous, des petits trous, des petits trous

Je suis le poinçonneur des Lilas,
Arts et Métiers direct par Levallois
J'en ai marre, j'en ai ma claque de ce cloaque.
Je voudrais jouer la fille de l'air
Laisser ma casquette au vestiaire.

Un jour viendra, j'en suis sur
Où je pourrai m'évader dans la nature
J'partirai sur la grand route
Et coute que coute
Et si pour moi il est plus temps
Je partirai les pieds devant.

J'fais des trous, des p'tits trous, encore des p'tits trous
Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous

Y a d'quoi devenir dingue
De quoi prendre un flingue.
S'faire un trou, un p'tit trou, un dernier p'tit trou.
Un p'tit trou, un p'tit trou, un dernier p'tit trou

Et on me mettra dans un grand trou.
Et j'n'entendrais plus parler de trous
Des petits trous, des petits trous
Des petits trous, des petits trous.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: L'art de faire des trous
Posté par petite.manue2 le 20/08/2004 07:47:23
ah oui c embetant .... des trous partout ... tu aimes les souris peut être ?
Re: L'art de faire des trous
Posté par paco le 20/08/2004 07:47:23
J'azi un probléme, je me fais des trous dans le corps réguliérement..
Maintenant je ressemble à un gruyére humain, commet faire pour commander de la pâte à bois?
Re: L'art de faire des trous
Posté par chopin_virtuose le 20/08/2004 07:47:23
Non, continue, c'est intéressant ce que tu racontes!
Re: L'art de faire des trous
Posté par petite.manue2 le 20/08/2004 07:47:23
j'adooore cette chanson de Gainsbourg ... si c'est vrai !
Sinon et oui avant la machine a composter il ya vait des p'tits Mr qui vous disez " madame votre ticket s'il vous plait" ! Puis il ya eu le Progres Technique ... Excsuez moi .. je me réménore mes cours de spé éco ...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 27 avril 2002
Modifié le 27 avril 2002
Lu 3 066 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲