Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'avortement : Comment faire face ?

Un article sur l'avortement, les raisons, les dangers, comment réagir face aux problème des filles mères ?


L'avortement. Beaucoup de jeunes filles y ont eu recours car elles étaient enceintes trop jeunes. Mais comment réagir face à une grossesse de ce type, quelles questions se poser, comment peser le pour et le contre ?

Tout d'abord il faut acheter un test de grossesse, pour être certaine du résultat et ne pas passer son temps à s'inquiéter pendant des semaines. Il faut en tout cas agir le plus vite possible car (en Belgique en tout cas) passé trois mois on ne peut plus pratiquer d'avortement.
Si le doute devient une certitude, il ne faut surtout pas rester seule. En parler avec son copain, à ses parents si possible et si aucun des deux n'est possible, aller en parler dans un centre PMS ou/et un planning familial.
Puis se poser les bonnes questions. Tout d'abord la question de garder l'enfant ou pas.
Il faut y réfléchir profondémment car c'est un sujet grave. Il faut peser le pour et le contre. Sauras-tu subvenir aux besoins de l'enfant ? D'autres personnes t'aideront t'elles en cas de pépin ? Sauras tu l'élever ? Et viens aussi la question des études. Car si tu ne fais pas de bonnes études, tu va te retrouver dans un job mal payé fatigant et l'enfant n'aura pas tout ce dont il a besoin. Il y a aussi la question du père, est il d'accord de le garder ou d'avorter ? Supporteras t'il le "choc" ? Car un enfant qui grandis sans père c'est triste et il le vivra innévitablement mal.
Si après y avoir réfléchis tu décides d'avorter, il faut se rendre dans un centre de planning familial. Là ils accorderont un rendez-vous avec une conseillère qui posera les bonnes questions, et qui donnera un délai de quelques jours pour réfléchir et ne pas précipiter les choses. Ensuite il y aura un rendez vous avec le gynécologue, qui fera une échographie, et un froti pour voir si vous êtes vraiment enceinte.
En Belgique, l'autorisation des parents n'est pas nécessaire. Concernant la mutuelle, il existe des systèmes permettant que le courier n'arrive pas chez les parents ainsi que les remboursements des frais médicaux.
Viens alors le jour J. Là on va redemander un dernière fois si votre décision est bien prise. Si elle l'est et que vous êtes catégorique, ils pratiqueront l'avortement. Mais si vous ésitez, ils vous donnerons un délai supplémentaire. Avant d'arriver au centre pour se faire avorter, il faudra prendre un pillule facilitant l'opération.
Sur la table d'opération, on endormira localement la patiente. Le planning familial préfère endormir localement pour que la patiente soit consciente de ce qui est en train de lui arriver. Puis on aspirera avec un petit tuyau le sang recouvrant la paroi utérine et donc aussi l'embryon. Ensuite on vous emmènera dans une salle pour vous reposer. Vous pouvez repartir dans la journée. Il n'est pas nécessaire de rester.
Ensuite, il est préferable d'en parler à quelqu'un, de ne pas rester seule après que ça se soit passé. Car la plupart du temps les filles sont sous le choc. Elle ont besoin d'une présence, pour parler, pour les veiller une nuit ou deux.
Après l'avortement, comme on a dilaté les parois vaginales pour pratiquer l'avortement, on ne peu rien introduire dans le vagin pour éviter d'avoir une infection. Donc ne pas avoir de rapports sexuels pendant une certaine période de temps (suivant ce que dira le gynécologue).

Voilà j'espere vous avoir éclairé sur l'avortement. Sachez que ce n'est pas quelque chose à prendre à la légère. C'est à chaque fois la vie d'un enfant qui est en jeu.
Prudence, il ne s'agit pas de reccomencer tous les deux mois. Pour ce faire, il existe assez de moyens de contraception.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: L'avortement : Comment faire face ?
Posté par secneics le 20/08/2004 07:51:39
Felicitation pour l'article.
Au fait, fin du mois d'avril je doit faire une sorte de débat sur l'avortement alors si vous avez de bons sites ou de bonnes références , je suis amateuse.
Merci.
Re: L'avortement : Comment faire face ?
Posté par cicixav le 20/08/2004 07:51:39
J'ai moi aussi vecu l'avortement, par obligation. On m'a forcée a y aller:mes parents et ceux de mon copain. Je donnais deja un prenom a mon enfant, je lui parlais, je lui faisais ecouter de la musique, je le sentais bouger... J'etais la plus heureuse. Et un jour... Ce jour ou je suis morte avec mon enfant de 11 semaines... (et oui, meme a 11 semaines, on est un etre vivant!!!!!). J'etais enceinte le 1er juillet, le 07 ocotobre, j'avortais... Le 1er janvier, j'etais de nouveau enceinte... Et le 21 septembre, mon p'tit bout est né. Bryan, mon ange, ma vie. Aujourd'hui, il a presque 5 mois et ca fait presque 1 an et demi que mon autre bébé est mort... Mais pas un jour je ne pense a lui, pas un jour je ne pleurs son absence, sa mort. Et meme si j'aime bryan plus que tout, il ne remplacera jamais mon premier petit ange. Alors, avant de penser a avorter, pensez aux consequences, ce n'est pas une chose, un truc qui a autant de vie qu'un grain de maïs géant vert sur pied!!!! C'est une vie, un enfant, votre cher, votre sang... Et dites vous que l'age n'a aucune importance, j'ai accouché a 18 ans a peine! Et on est heureux mon bébé et moi, il ne manque de rien! Et bon courage.
Re: L'avortement : Comment faire face ?
Posté par godesslou le 20/08/2004 07:51:38
on se calme... j'ai jamais dit qu'il faille abolir ou aprouver l'avortement. J'ai juste parlé de l'avortement en tant qu'épreuve et j'ai demandé si on se posait les bonnes questions... Merci de me traiter de "gosse de merde" alors que j'ai voté pour l'article dont tu fais la pub... hem il faut se calmer dans la vie. Je ne faisais que faire part de mes connaissance en la matière. As tu déjà vécu personellement les difficultés avant, pendant et apres un avortement? Je ne sais pas. Ne juge pas trop vite tu comprendra surement plus tard.
Lou2003 (Lou B.)
Re: L'avortement : Comment faire face ?
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:51:38
Bande d'hypocrite sans cervelle!!! Si l'avortement est une si mauvaise chose fallait y penser avant , ensuite quoi de mieux : faire naitre un etre qui n'a rien demander et le faire vovre dans des conditions misérablme (parec que avoir un gosse jeune c'est forcement ne pas lui donner tous les acquis d'un coupke bine installé économiquement) ou alors de tuer un truc qui a autant de vie qu'un gran de maïs géant vert sur pied?
Bande de grosses merdes!
Re: L'avortement : Comment faire face ?
Posté par extase totale le 20/08/2004 07:51:38
Salut je viens de lire ton article que je trouve tres bon j ai juste quelques choses a rajouter en fait maintenant avec le changement de la loi weil le déai pour pouvoir avorter est passer de 10 semaines a 12 semaines d ahménoré le 2 ieme changement est que les mineures peuvent se passer de l autorisation parentale pour avorter mais il faut l autorisation d un adulte réferent qui peut etre un ami ou une amie ou votre petit ami ... Mais tous les avortements ne se déroulent pas par anesthésie locale certains CHU le pratique par anesthésie générale et la patiente peut tt a fait décider de son anesthésie . Et si dans la plupart des cas les avortements se déroulent sous anesthésie locale c'est plus pour des raisons pratique en effet lors d un anesthésie générale la patiente reste plus longtemps au Chu et pour les mineures qui se vont avorter sans l autorisation parentale les anesthésites sont réticent pour une anesthésie générale car celle ci peut entrainer des complications.Et comme tu l as dit juste apres l opération pendant 8 jours on ne doit pas avoir de relations sexuelles ni prendre de douche ni utiliser des tampons et surveiller sa température pendant 4 jours environ. franchement les filles faites gaffe car un avortement ca ne s oublie pas je ne parle pas de la douleur physique mais de la douleur morale l avortement en lui meme se déroule tres rapidement et ne dure que 10 minutes ou on voit ts se dérouler et c'est ce qui est le plus éprouvant car lorque vous sentez le spéculum et ensuite l aspirateur vous enlever la vie que vous portez et en vous disant cela je sais exactement de quoi je parle m étant faite avorter et tous les jours j y pense je me demande comment serais mon ENFANT ainsi que pas mal d autres questions .
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 07 mai 2003
Modifié le 07 mai 2003
Lu 8 174 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲