FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







L'éducation nationale menacée

Personne ne "crache" sur le gouvernement français actuel mais il vaut mieux prévenir que guérir. "Non à la décentralisation !", "Non aux réformes !" voilà les slogans des 15 000 manifestants grévistes ce mardi 15 avril 2003; la vérité sur un mouvement bientôt nationale...


Voilà déjà plus d'une semaine que 90% des établissements tels que lycées et collèges ont fermé leurs portes dans l'Académie de la Réunion. Les professeurs apportent leur soutien aux ATOS (agents techniciens ouvriers de service) dont leur emploi est destiné à la décentralisation - ils passeraient ainsi de fonctionnaire d'Etat publique à fonctionnaire de collectivité territoriale- si les réformes "Rafarin" sont validées.

Quelles réformes ? Pour qui ?

D'aprés les déclarations effectuées par le gourvernement français actuel, des réformes seront proposées à l'Assemblée Nationale :
- la réforme des retraites dans le publique : ils souhaitent, afin de palier à un tros gros nombres de retraités, retarder le départ de retraite qui est actuellement de 37, 5 ans de servives à 40 ans de servives
-la décentralisation : ils veulent emmener le personnel ATOS à dépendre de la Région. Donc à dépendre du bon vouloir de tel ou tel élu politicien, ce qui ferait de leurs postes des postes à "préférances" politiques.


Pourquoi la grève ?

Tout les syndicats du département partent du principe qu'ils ne veulent pas que l'Etat les mènent par le bout du nez. Etre gréviste dans ce mouvement consiste donc à montrer au gouvernement que personne ne dira "amen" à toutes propositions, que personne ne se pliera aux souhaits des élus. De plus, ils ne veulent pas que les difficultés financières telles qu'elles soient de l'Etat se répercutent et se ressent sur l'Education Nationale. Un autre argument ? Et bien, l'égalité des chances. Une décentralisation de l'éducation nationale à l'éducation régionale ferait qu'aucun d'entre nous (jeunes lycéens, collégiens) n'aura la même chance de réussir puisque les programmes seront établis selon chaque région et puisque cela dépendra aussi, c'est clair, des moyens financiers régionals.

Sachez que l'Etat Français a le droit de dépasser le budget de la nation de plus de 3% de celui-ci. Certes peut-être sommes-nous dans le rouge mais ce qui est sure c'est que l'Education des jeunes français ainsi que la santé se doit d'être prioritaire et non pas enterrés. Pour le moment rien n'a été clairement dit que l'éducation nationale et leurs fonctionnaires (professeurs, instituteurs, CPE) sont menacés des réformes dites de "décentralisation" mais il vaut mieux prévenir que guérir, cela c'est clair !


Quand est-il des autres Académies de métropoles ?

Vous m'aiderez peut-être à répondre à cette question car je sais que certaines sont en vacances d'autre pas. De plus, quelques unes seraient aussi en grève mais pas avec une telle importance (manif de 20 000 personnes : parents, agents, professeurs, étudiants mardi 15 avril 2003 au Jardin de l'Etat de Saint-Denis de la Réunion). Le mouvement dure déjà depuis une semaine et semble vouloir se prolonger jusqu'à mardi prochain. Et ainsi, prendre une nouvelle engure dès cette date prochaine au niveau nationale. Mais sera t'il aussi important ?


Quand est-il des élèves ?

Il faut savoir que 90 établissement sur 105 sont fermés dans l'Académie et les quelques ouvertes le sont partiellement car il n'y aurait que 4-5 professeurs qui assureraient leur cours. Mais de quelle façon ? pendant que certains se retrouvent devant des classes désertées à cause du petit nombres de profs présents (les classes de secondes et premières se font ainsi un peu de repos, comme moi ! lol !), d'autres enseignent qu'aux classes dites "d'examen" (comme les Terminales S, ES, L, STT...) mais ces derniers manquent quand même de cours. C'est pourquoi certains parents manifestent avec les professeurs, afin qu'ils reprennent trés vite du services. Et quelques éducateurs vont même à affirmer qu'ils seront prêts aprés les mouvements de grèves à enseigner les mercredis aprés midis et samedis matins. C'est sûre que beaucoup se préoccupent des examens qui approchent à grands pas (juin) mais comment sera cette session 2003 Réunionnaise ? cela on le verra plus tard.


Mon opinion : non à la décentralisation telle qu'elle soit, et non à l'inégalité des chances. Le démantélement du service public français pourrait ainsi s'apparenter à un bond en arrière de 30 ans. Et puis au sujet des réformes de la retraite, vous serez content d'être l'élève d'un vieux ou d'une vieille professeur de 65ans ? ils seront comme des cons devant nous avec un enseignement arrièré qui feront de nous des élèves inattentifs. La jeunesse est une clé alors pourquoi ouvrir une porte plus large à la vieillesse ?

Ma petite touche d'humour : C'est clair que je vous tiendrais au courant de tout ceci... depuis une semaine, je glande et c'est parti pour encore une semaine et aprés cela je serais en vacances le 31 avril. Elle est pas belle la vie ?!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
Re: L'éducation nationale menacée
Posté par fearsil le 20/08/2004 07:51:27
En 2012 après Jésus-Christ... Toute la France est réformée.
Toute la France ? Non... Une petite poignée de fonctionnaires résiste encore et toujours à l'envahisseur.
Retranchés dans leur petit village privilégié, il sont encerclés par les camps fortifiés de Refurm, Referendum, Droidelum et ServiceMinimum.
Nos héros :
- Cegetix le Syndiqué : petit grèviste malin, il a toujours une bonne idée pour échapper au travail et trouve toujours un prétexte pour déclencher une grève générale.
- Fonctionpublix : le meilleur ami de Cegetix, Fonctionpublix refuse d'admettre qu'il mange trop, et est prêt à taper sur tous ceux qui lui font remarquer qu'il est "un peu enveloppé". Il accompagne Cegetix dans toutes ses aventures, tant qu'on peut rigoler et échapper au boulot.
- Echapofix le délégué syndical : l'heure de gloire d'Echapofix a été le jour où il a réussi à faire passer sa somptueuse résidence aux frais du CE de sa société
- Prenpadrix : c'est lui qui appelle à la grève générale
- Demagogix le Chef : époux de Poildanslamimine, il se fait réélire depuis
plus de 30 ans en promettant tout et n'importe quoi à ses militants. Il n'a qu'une seule crainte : que du travail lui tombe sur la tête
- Bloqulepayx le druide : c'est lui qui prépare la potion de grève, la recette magique qui permet à nos héros de résister encore et toujours aux réformes.
Avec leurs amis Eratepix, Assedix, Eraimix, Taxonléprofix, ssainecefix...ils luttent courageusement pour la défense de leurs privilèges.
Re: L'éducation nationale menacée
Posté par spy le 20/08/2004 07:51:27
slt
l' allemagne est decentralisée et ne s'en porte que mieux Tout n'est pas dependant d enarques qui logent dans une capitale , loin des problemes loco-regionaux . La decentralisation a du bon aussi , mais des fonctionnaires ont peur de perdre leur sacro-saint statut avec les "acquis sociaux" ! moi je trouve qu'il est temps de donner encore un coupe belier dans le mammouth et de continuer ce qu' Allegre n' a pu faire FAut pas pousser ! des horaires hyperlegers , des vacances 6 mois dans l' année , une retraite tranquille assurée : il est temps de revoir l'enseignement en france
et puis tu dis "personne ne se pliera aux souhaits des élus."
c'est cela ta conception de la democratie ? les elus le sont par nos votes et les enseigants n'ont pas le droit de refuser de se plier a la majorité representée par les elus
Re: L'éducation nationale menacée
Posté par il_cavaliere le 20/08/2004 07:51:27
Tres bon article miss. Mais le probleme du public/ privé nous dépasse tous. Les réformes avaient deja été entamées sous Balladur en 1993, mais ca personne n'en parle, encore moins les journalistes. Bref nous avaons le systeme le plus perfectionné au monde, mais le peuple le plus indiscipliné du monde alors il y de nombreux abus et débordement. Mais n'oublions pas que dans le public, il y les infirmieres qui souffrent enorméments pendant que des fénéants braillent dans la rue pour garder leurs annuités à 37, 5 ans. Mais encore bravo le sujet est bien traité selon mes critères.
Il Cavaliere
Re: L'éducation nationale menacée
Posté par max17s le 20/08/2004 07:51:27
Le système des retraites n'est plus vivable.Nous le savons!Depuis plusieurs années des gouvernements ont essayés de s'y attaquer en vain!Maintenant il ne faut plus attendre sinon nous les jeunes n'auront plus de retraite ou moins pour etre + optimiste!Les fonctionnaire sont privilégiés au niveau des retraites avec les départs anticipés et le mode de calcul de leur revenu à la retraite.
Un maçon ou un ébéniste doit-il avoir une moins bonne retraite qu'un prof??Réflechissez sur leur conditions de travail, les obligations qu'ils ont et tous les avantages que nous connaissons mal...

OUI à l'alignement PRIVE-PUBLIC pour que l'égalité devienne réalité!
max
Re: L'éducation nationale menacée
Posté par didou le 20/08/2004 07:51:27
et toi ca ne t'arrive jamais de te bourrer la gueule au lieu de faire tes devoirs ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
Publié le 17 avril 2003
Modifié le 17 avril 2003
Lu 1 493 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143