Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'Egypte ancienne

Les mystères de l'Egypte ancienne.


La civilisation égyptienne, commenca avec l'avénement des pharaons, il y a prés de 5000ans. Ces monarques firent de l'Egypte une nation riche et puissante, admirée de tous les pays de l'antiquité. Ils ordonnérent la construction d'immenses temples pour leurs dieux et de somptueux tombeaux pour eux. Certain, comme Pépi II, accédèrent au trône trés jeunes et régnérent pendant de longues années, transmettant ensuite le pouvoir à leurs fils. Malgré leur rôle important en tant qu'épouses, peu de femmes dirigérent le pays. De nombreux artisans travaillaient au service de la Cour, réalisant de magnifique objets avec les pierres semi-précieuses et l'or extraits des mines du désert. Le couple royal aimait afficher ses richesses et son pouvoir lors des processions, des réceptions données en l'honneur des visiteurs étrangers et lorsqu'il se rendait au temple.





Les rois-dieux

Selon la légende, le premier roi d'Egypte fut le dieu Osiris, envoyé sur terre par Ré, le dieu-soleil. Tous les pharaons qui lui succédérent furent considérés comme des dieux. Ils participaient à de nombreuses cérémonies, devaient se vêtir, manger et même se laver selon des rites particuliers, et se rendre chaque jour au temple pour nourrir leurs ancêtres. Aux yeux de ses sujets, le pharaon devait être un homme fort, un exellent chasseur et un chef militaire capable de mener son armée à la victoire. Le peuple croyait qu'il influencer le cours et les crues du Nil, les cultures et l'essor du commerce avec l'étranger. A l'approche d'un membre de la famille royale, tout le monde s'agenouillait et baisait le sol. Les pharaons continuaient d'être vénérés même après avoir rejoint Osiris au royaume des morts.



Les dieux

La religion tenait une place importante dans la vie des Egyptiens. Ils vénéraient des centaines de divinités. Certains, comme le dieu-soleil Ré ou Amon-Ré, faisaient l'objet d'une vrai fête qui durait un mois à la saison des crues, lorsque les paysans ne travaillaient pas au champs. De nombreux dieux avaient la forme d'un animal : Bastet, la déesse de l'amour et de la joie, était représenté par un chat;d'autre avaient un silhouette humaine avec la tête d'animal ou d'oiseau, tel le dieu du savoir Thot, à la tête d'Ibis. Les dieux avaient aussi une famille. Ainsi Osiris et Isis avaient un fils, Horus.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (49)
Re: L'Egypte ancienne
Posté par manel le 14/05/2006 18:52:40
Tu veux que je t'invite avec willy à Tunis pour regarder l4énorme théatre de Carthage ..? pas encore détéruiré ... il va accueillir un grand festivale en été ...
Re: L'Egypte ancienne
Posté par israel le 07/05/2006 19:48:51
exact....on a retrouvé aussi des piéces magnifique au large d'alexandrie..comme des amphore ou des statue romaine..
Re: L'Egypte ancienne
Posté par chronik_world le 07/05/2006 13:51:33
Le musée du Caire est en effet magnifique et sa plus belle pièce est bien sûre le masque de TAA, mais on y trouve aussi des statues en diorite magnifiques (la diorite est une pierre extrèmement solide et il est remarquable que les Egyptiens aient pu en ciseler à ce point).
Les britaniques ont rendu certaines pièces mais très peu comparé à l'énorme trésor qu'ils possèdent dans les caves du musée de Londre...
Re: L'Egypte ancienne
Posté par israel le 07/05/2006 12:23:47
oui il est vrai que les britaniques envoyé par la reine devaient ramené des piéces....Mais je crois qu'une partie a été réstitué au Caire si je me souviens bien.Mais le musée du Caire est trés beau et riche de cette histoire.
Re: L'Egypte ancienne
Posté par chronik_world le 07/05/2006 11:53:29
Le musé de Londre est aussi très riche à ce niveau mais il ne faut pas oublier que la plupart des objets présents ont été "volés" par la GB au patrimoine égyptien pendant l'époque coloniale. Ainsi, on peut y observer les nez du sphinx par exemple, qui ne fut pas enterré par Obélix^^.
Le nez avait une très grande importance dans l'Egypte pharaonique car il symbolisait explicitement la résurexion : la respiration, l'odorat (La fleur de lotus aussi symbolisait la résurection notament du fait de son parfum -> respiration). Ainsi, les personnages hiérogliphiques sont dessinés de profil.
En gros, les pharaons étaient sencés faire leur résurection dans le corps proposé par leurs statues, c'est pour cela qu'ils se représentaient sans aucun défaut apparent (même si dans la vraie vie ils pouvaient être gros et petit). Du coup, les ennemis des rois allaient, après leur mort, marteler les nez de leurs statues pour empêcher leur résurexion.
Quand je disais que tout cela était passionant^^

A part ça, C. Jacq est extrèmement réaliste dans ses livres et c'est une "source" sûre.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (49)
L'auteur : Roger Federer
26 ans, Grenoble (France).
Publié le 05 mai 2006
Modifié le 25 mars 2006
Lu 2 041 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲