FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







L'élève modèle

Voici un petit texte à la porté tres pédagogique montrant l'exemple à la génération en perdition des jeunes d'aujourd'hui. Ici est présenté un èleve model dans toutes sa splendeur, et son obeissance envers et contre tout ! Sachez vous enrichir de sa vertue et tout comme lui vous enhardir a obeir a vos superieur et cela à tout prix !


Lundi matin, 5 heure 30 minutes, la sonnerie stridente d'un réveil vient faire trembler les murs d'un pavillon de banlieue. Sonnerie sonnant sans s'arrêter signifiant pour Simon siprien savigon, qui serait sûrement sensé de se sortir de son assoupissement sans s'attarder, sonnerie sifflante s'immisçant dans tous ses sens l'incitant a s'arrêter de serpenter ses songes afin de s'extirper incessamment de son sommeil. Ce qu'il fit le plus agilement et rapidement du monde. D'un bond furibond il jeta ses draps avec colère et violence, ardeur et motivation. Motivation qu'il communiqua a l'ensemble de son corps pour atteindre avec hâte la cuisine, où il se fit vite fait bien fait un bon gros déjeuner sensé lui procurer l'énergie nécessaire pour affronter la journée... Mais pas n'importe quelle journée, la première journée... D'école !

Oui Simon Siprien Savignon premier du nom s'apprêtait avec une joie immense a rentrer en terminale, "aaaaaaaahhhh, l'année du bac... Enfin..." pensa Simon qui c'était "bigrement ennuyé" après trois long mois de vacances éprouvantes a lézarder sur les plages des caraïbes a regarder tel un bovin qui s'émerveille du moindre train, les divines silhouettes de belles vacancières se baladant sur la plage avec pour seul vêtement quelques maigres morceaux de tissus que l'on devinait plus que l'on ne les voyait... Mais tout ceci était fini car aujourd'hui, oui aujourd'hui a 8 heure précises il allait pouvoir jouir de tous ce que la vie a de meilleur : de longs cours interminables procurant savoir et exercitation a de multiples techniques toutes plus utiles et amusantes les unes que les autres !

Au même instant dans un petit cabanon insalubre d'un quartier malfamé, voir pas famé du tout, Pierre Labbé, gros bonhomme trapu au bid proéminent ouvrit les yeux sur ce qu'ont pourrait appeler un toit malgré qu'il soit plus constitué de vide que de bois...

"Lavage de dents ? Parfait !" s'écria Simon avant de cocher une case de son calepin d'organisation journalière, et de poursuivre de la même façon pour constater qu'il s'était bien sustenté, habillé, peigné avec précision une belle raie bien prononcé comme il sied, qu'il avait bien pourvu son sac de tous les outils et cahiers indispensables à la formation de son éducation, qu'il n'avait pas négligé de lustré ses beaux mocassins noir et enfin qu'il avait bien posé avec délicatesse ses lunettes Varilux vert progressifs, tout juste épousseté, a bord noir. Il brossa un peu son costume trois pièces ; veste noire chemise blanche pantalon noir, ajusta sa cravate avec goût et marcha jusqu'à la voiture dans laquelle l'attendait son chauffeur Niels.

C'est justement a ce moment là que Pierre enfila son complet vert foncé a bandes blanches, chaussa les gros tas de terre troué et poussiéreuses qui lui servait de bottes, se passa un coup d'eau sur le visage et sortit en boitant de son "petit coin de tranquillité".

Simon siprien se vit déposer devant son cher établissement scolaire, oui très cher, plus de 100 000 francs a l'année soit beaucoup d'euro et pas moin d'heureux, vu que grâce a cela les très nobles et respectueux enseignant licencié qui peuple cet institution réputé se voient gratifié d'une paye bien salé ! Mais pas forcement bien mérité... si ce n'est pour faire preuve d'un orgueil exacerbé... orgueil qui se jour la fit défaut a Gaspar Léfesse, qui content d'exhiber son nouveau quatre roues motrices, d'en faire fumer les roues et hurler le moteur vint percuter dans un dérapage malheureusement incontrôlé un éboueur en pleine office.

Pierre releva la tête et aperçu au dessus de celle ci un jeune homme tiré a quatre épingle, dans une blouse d'un blanc très blanc parfaitement ajusté a son teint de petit élève appliqué, l'air pincé tenant en ces mains un couteau bien aiguisé.

Voilà, 21 heure du soir Simon Siprien Savignon se soumet au sommeil en susurrant un soupir sensé salué sa seigneurie des cieux... il vient de finir sa première journée de cour et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes... il as eu vingt sur vingt à son premier devoir... un tp d'anatomie appliqué... D'entraînement à la dissection...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: L'élève modèle
Posté par laura.lennon le 20/08/2004 07:48:31
BRAVOOOOO !!!!
BRAVOOOOOOOO!!!
et merci
laura
Re: L'élève modèle
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:48:31
moi a pas bizn tout compris, moi a pense que toi savoir faire de belles phrases, mais moi pense que toi devrait faire des phrases plus simple pour que nous, pauvres mortels puissions comprendre !
Re: L'élève modèle
Posté par evangel le 20/08/2004 07:48:31
g bien aimé surtout les allitérations en "s" du début
c vrai ke la fin est un peu baclée tu fai une sacrée ellipse mai bon sinon lhistoire est pas mal
Re: L'élève modèle
Posté par sofoux le 20/08/2004 07:48:31
Sympa l'histoire...Quoiqu'on perd vite le fil...Mais bonne idée pour les prof de biologie... :)
Re: L'élève modèle
Posté par terion le 20/08/2004 07:48:31
ca partait tres bien, dommage que tu est tres tres ecourté la fin.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Publié le 09 novembre 2002
Modifié le 09 novembre 2002
Lu 3 599 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143