Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'Espagne première qualifiée

L'Espagne (groupe B) a été vendredi la première nation à se qualifier pour les 8e de finale de la Coupe du monde 2002 de football, avec deux victoires en deux matches, alors que l'Angleterre a pris sa revanche sur l'Argentine (1-0) dans un groupe F plus serré que jamais, malgré l'élimination du Nigeria.


En effet, la Suède, un peu considérée comme le maillon faible du groupe avant le début du tournoi, continue de tracer son petit bout de chemin, sans faire de bruit, et peut se contenter d'un nul contre l'Argentine pour son dernier match de poule pour se qualifier.

La revanche

Les Anglais, moribonds en seconde mi-temps contre la Suède (1-1), avaient en fait emmagasiné des forces pour ce derby de l'Atlantique sud, affichant une rage de vaincre comme s'il s'agissait d'une finale de Coupe du monde. Les Argentins, qui ont peut-être pêché par excès de confiance en raison de leurs victoires de 1986 et 98, sont bien entrés dans le match avant d'être pris à la gorge par un milieu de terrain anglais survolté.

Bousculés au milieu, à l'image de Juan Sebastian Veron décevant, les Argentins n'ont jamais trouvé les solutions aussi bien sur le plan offensif que défensif. La faute de Mauricio Pocchetino sur le lutin Michael Owen était prévisible, beaucoup plus que la manière dont David Beckham a tiré le penalty. Ensuite, alors que les Anglais reculaient progressivement au fil des minutes, on avait parfois l'impression d'assister à un match de hand-ball avec une attaque bien déployée tournant en vain autour d'une défense de zone parfaitement organisée et bien épaulée par un David Seaman, plus jeune que jamais à 38 ans.

La défaite argentine, après celles de la France et du Portugal, constitue la troisième surprise d'une Coupe du monde sans pitié pour les favoris. Les Argentins vont désormais devoir cravacher à leur tour contre la Suède, mercredi prochain à Miyagi (Japon), tout autre résultat que la victoire les éliminant du premier Mondial asiatique, en cas de nul ou succès anglais devant le Nigeria.

Car, la Suède, véritable trublion du groupe, a remporté une victoire méritée contre un décevant Nigeria (2-1) grâce à un doublé de Henrik Larsson, le buteur du Celtic Glasgow. L'entraîneur suédois Lars Lagerback entend aborder ce match couperet d'une manière très sereine avec "une équipe où chacun peut compter sur l'autre."

Mais l'Angleterre, même en position favorable, aurait tort de relâcher la pression contre le Nigeria, même éliminé, dans un match qui n'est pas sans rappeler un certain France-Sénégal...

Triplé du Real

Dans le groupe B, pour la deuxième fois en deux matches, le Paraguay a pris l'avantage à la marque avant de se faire rejoindre et même dépasser, cette fois par l'Espagne. Bien en place au début, quadrillant parfaitement le terrain, les Paraguayens confirmaient leur début de match contre l'Afrique du Sud et prenaient même l'avantage sur un but malheureux de Carlos Puyol contre son camp.

Mais le coaching de Jose Antonio Camacho allait faire la différence. L'entrée en jeu d'Ivan Helguera libérait Juan Carlos Valeron des tâches défensives lui permettant de mieux distribuer le jeu. La filière du Real Madrid pouvait alors tourner à plein régime, à l'image d'un Fernando Morientes, lui aussi entré à la pause, qui réussissait deux buts. Le capitaine Fernando Hierro profitait également de l'occasion pour marquer sur penalty son 29e but en 87 sélections pour conforter sa position de meilleur buteur espagnol. Pas mal pour un défenseur. L'Espagne, libérée après avoir gagné son match d'ouverture pour la première fois depuis 52 ans, peut ainsi dire un grand merci aux joueurs du Real Madrid, qui ont réussi cinq des six buts de la sélection depuis le début du tournoi.

Dans ce groupe, le Paraguay n'a pas perdu tout espoir, mais l'Afrique du Sud pourrait assurer à son tour sa qualification dès samedi contre la Slovénie.

Le match des extrêmes entre le Brésil et la Chine (GrC) et la deuxième sortie de l'Italie, cette fois contre la Croatie (GrG), complèteront le menu de la journée de samedi.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: L'Espagne première qualifiée
Posté par donquijote le 20/08/2004 07:47:40
Pour completer ton article, helas aussi le Nigeria éliminé, qui a très bien joué ses deux matches, en particulier devant la Suède où ils sont injustement battus, dominant, artistes , magnifiques hélas pas assez réalistes au moment de la dernière passe ou du dernier tir qu´ils éxecutent comme des acrobates. Ils sont très beaux à voir jouer et le triste mondial qui se profile - avec un moyenne de but en baisse et des matches athlètiques qui se ferment chaque jour qui passe - va regretter leur départ.

Duexième chose: Hierro buteur de l´Espagne de tous temps, c´est vrai, c´est remarquable pour un défenseur - n´oublions pas qu´il tire les penalties et nombre de coups franc directs - mais c´est aussi une preuve de la tradtion peu offensive de l´Espagne qui n´a jamais sorti de buteurs. Maintenant ils ont enfin le futur recordman attaquant: Raul qui à 24 ans doit déja avoir mis 26 buts en 50 sélections environ. Il explosera tous les record espagnols, capes, buts avec l´Espagne, trophées, buts avec Madrid etc.....
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 08 juin 2002
Modifié le 08 juin 2002
Lu 1 000 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲