Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'Euthanasie... Oui ou non ?

L'Euthanasie est interdite en France mais elle est pratiqué dans d'autres Pays Européens... Faut-il autoriser ou proscrire cette pratique au pays des droits de l'homme ? Ici, des éléments de réponse...


L'Euthanasie (du grec eu : bien, et thanatos : mort) c'est provoquer la mort, en tant que Médecin, d'un malade incurable pour abréger ses soufrances ou son agonie. (Larousse 2002 "Euthanasie")
En France l'Euthanasie est une Pratique interdite. Seul le président de la répuplique, en place peut autoriser l'euthanasie mais à titre pûrement exceptionnel et après plusieurs expertises médicales. (comparable à la grâce des prisonniers mais en beaucoup plus rare). Mais cela n'est jamais arriver. Doit-on autoriser l'Euthanasie ? Je vous donne mon point de vue.




Le ministre de la santé, Mr Jean-François Mattei a déclaré le 16/12/2002 que "L'autorisation à un étre humain quelque soit son niveau d'étude ou sa profession, de donner la mort à un autre étre humain ne peut figurer dans aucun texte de loi". Effectivement, dit de cette maniére avec des mots aussi fort l'euthanasie peut étre considéré comme un procédé absurde et contraire a toute forme de démocratie et de liberté individuelle si chère à notre bonne vieille France. C'est, je pense, l'art des politiques, l'art de la parole et de la puissance des mots.

Plus concrétement, "l'étre humain" à qui l'on va donner la mort est peut étre ce Pierre Dupont accidenté de la route qui est parapégique à vie, aveugle sourd et muet mais qui a gardé, et c'est là le drame, toute sa conscience et son intelligence... "Par chance" comme dirait un de ces Médecins, nous avons réussi à sauver les Neuronnes de Pierre. Est-ce une chance ?
Désormais Pierre communique grace à la pression que fait son pouce sur une plaque relié à un ordinateur qui forme des lettres, des mots, puis des phrases. Il est complétement isolé du monde personne ne peut communiquer avec lui.
2 problèmes, à mes yeux se posent :

Le premier c'est le travail des médecins. Je n'ai absolument rien contre l'ordre des médecins et je suis tout à fait pour le progrès de la science et l'avancée de la medecine. Ces gens ont la vocation de soigner des personnes, de rendre leur maladie guérissable et de leur permettre de vivre tout simplement. On peut se poser la question suivante : Est-ce qu'en "sauvant" les Neuronnes de ce Pierre on a fait du mieux possible pour la suite de son existence sur terre ? D'un point de vue purement médical oui... Bien sur... Mais d'un point de vue humain je ne crois pas et trops souvent ces 2 points de vue ne sont pas pris en compte ensemble dans la guérision d'un malade... Soit l'un est favorisé soit l'autre. Mais l'on s'écarte du sujet...

Le second, c'est la définition de la vie tout simplement. Est-ce que, comme pour les médecins et le gouvernement, la vie c'est un coeur qui bat ? Si oui alors effectivement Pierre vie et l'on ne doit pas le tué...
Moi je pense pas que la vie c'est pas un coeur qui bat ! je suis méme absolument pas d'accord... La vie pour moi c'est 5 choses : l'amour, la réfléxion, le partage, la liberté, et les droits indéniables de l'homme. C'est un minimum pour vivre je pense. Lorsque qu'il en manque un seul, on ne vie plus. Je vous laisse compter combien il en manque à Pierre.
Mais attention, et là je parle pour ceux qui font attention a tout, pour moi Pierre n'est pas mort ! Mais il ne vie plus... C'est compliqué je sais.

Dans son cas, ils sont des dizaines, voir des Centaines en France. Pour eux commence une "vie" très très difficile peut supportable pour leurs proches et leurs entourage. Malheuresement, et je dis bien Malheuresement, ils sont nés Dans un pays qui ne pratique pas l'euthanasie. Un pays pourtant dévelloppé et à la pointe de la recherche scientifique moderne, La France...
En Belgique, En Suisse, et au Pays-Bas par exemple, L'euthanasie active est autorisée (dans un certains cadre juridique bien sur etc... cliquez ici pour en savoir plus). En réalité c'est l'euthanasie tout cours, car l'euthanasie active c'est celle dont je vous parle depuis le début et qui se différencie de l'euthanasie passive dont je n'ai pas parlé car je trouve quelle est inutile et bien entendu à proscrire : le fait d'euthanasier quelqu'un par délaissement et indifférence en ne lui administrant aucun Médicament permettant son maintient en vie.
Alors bien sûr je rappele que la Belgique, L'islande, et l'Suisse sont des pays Européens et qui respectent donc les droits de l'homme. "L'euthanasie s'y fait exclusivement sur la demande expresse du patient lui méme et non par un proche aussi proche soit-il. "
Pardonnez moi ce pathétisme, mais encore faut-il qu'il puisse bouger le pouce, ""chance"" qui n'est pas donnée à chacun d'entre eux...
L'acte est pratiqué par un Médecin "tiré au hasard" par le gouvernement et un refus de sa part est considéré comme un manquement grâve à son devoir et donc à l'arrét de son métier par les autorités, ce qui n'arrive que très rarement (1/10 000 refus).
Alors bien sur, la taille réduite de ces pays, leur faible population etc... Rendent cette organistion possible et sont des arguments pour la France de pas l'intégrer à la législation du pays. Mais avec un minimum de volonté, je pense, on pourrait faire au moins des dérogations pour des cas vraiment très grave comme celui que je décris depuis le début de cet article.
D'une Façon générale, l'euthanasie est utile et doit étre une solution présentée systématiquement a chaque accidenté de la vie ou chaque malade atteint de dégénérescence cellulaire...

Certains d'entre eux se battent pour réclamer le droit de mourir, comme Diane Pretty (sur la photo) qui ne pouvait communiquer que par Ordinateur et qui s'est rendu dans un tribunal Britannique pour réclamer " le droit de mourir au moment qu'elle souhaiteras avec l'assistance et donc l'aide inconditionnelle de son mari".
Son avocat (Philip Havers) à demandé de traiter ce dossier sur le plan"juridique et légal " et non pas sur le plan "philosophique, moral, ethique ou religieux". En clair cet avocat demandais au gouvernement Britannique de donner "le droit de mourir à un de ses citoyens"
La réponse du représentant gouvernemental dans la salle d'audience (Johnatan Crow) fut simple : " L'euthanasie ou le suicide assisté doit rester un crime". Encore une réponse d'un politique froide et désorienté. J'ajouterais que Mr Crow à eu plus d'esprit que Mr Mattei en utilisant un faux synonime très puissant de l'authanasie, "le suicide assisté". Inutile de dire que ce "verdict" aurait été exactement le méme en France.
Ce cas pose une autre question, A-t'on le droit de choisir le jour de sa mort ? Je dirais que dans certains cas, oui, mais encore une fois tout est question d'expertise médical sur la condition du patient de sa motivation, etc...

Je suis pour l'euthanasie (active) parce que je pense qu'elle est le meilleur moyen de rendre la dignité à un homme, et d'abréger des souffrances qu'aucun d'entre nous peut simplement imaginer. Bien entendu il ne doit appartenir qu'au sujet de la décision ou non de mourir, mais aussi il faut que l'utilisation, et des contrôles très sévére de chaque Euthanasie et des conditions dans lesquelles elle se réalisent doivent étre effectués. C'est rendre service à ces gens que d'intégrer cette pratique dans les textes de la médecine légale.
Et cela car chacun doit vivre et surtout mourir dignement ! je trouve que mourir après la perte totale de ses neuronnes, attaché sur un lit d'hopital (pour les maladies dégenératrices) ou encore par un éttouffement ou par une crise de claustrophobie (pour les accidentés) ce n'est pas une mort digne et c'est surtout ne pas penser à leur condition et au combat qu'il ménent chaque jour pour boire, manger, aller au toilettes, se changer bref, tous les gestes de a vie quotidienne. Bien sur en France nous avons la meilleure sécurité sociale au monde et tout, absolument tout les frais (sages femmes, femmes de ménages etc...) mais aussi les médicaments sont pris en charge mais le problème est plus loin. L'Euthanasie pour moi, c'est pas "un homme qui tue un homme" c'est "un homme qui donne une délivrance a une personne consciente de son état ".
Ce que je vais dire peut paraitre absurde et je sais pas si quelqu'un comprendras, mais je pense que donner la mort à une personne atteinte de maladie incurable c'est lui sauver la vie.

Je vous remercie d'avoir lu cet article et je vous demanderez de ne pas seulement mettre dans vos commentaires "ouai t'a raison les gens comme ça faut leur permettre de mourir" ou encore "tu es un malade c'est contraire a la loi tu es fous" mais plutot de vous justifiez dans les deux cas et de créer un vrai débat...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Re: L'Euthanasie... Oui ou non ?
Posté par cccp666 le 20/08/2004 07:49:15
on a eu recour a l'euthanasie dans ma famille et mon arriére-grand mère aurait pu survivre...
elle était dinamique, elle aimais la vie plus que quiquonque
mais elle aimai une vie digne et indépendente. Si nous n'avion pas eu recours a cette pratique elle serait devenu une de ces petite vielle dans un hospice en trait de se pisser dessus en attendent la mort.
elle aimai la vie et c' pour ça que nous l'avons tuer. Nous ne voulions pas qu'elle se mette a la regrèter
c'est innhumain de tuer, encore plus une personne que l'on aime... mais je trouve que c'est plus inhumin de laisser soufrir une personne que l'on aime.
Re: L'Euthanasie... Oui ou non ?
Posté par bidule_machin®® le 20/08/2004 07:49:15
bonjour, je m'appelle patricia j'ai 41 ans, déjà sachez que je suis totalement pour l'euthanasie aucun etre humain digne de se nom ne doit mourir dans la souffrance et dans l'indignité. Il faut que l'euthanasie soit légaliser car un jour ou l'autre ce sont ces bureaucrates qui nous gouvernent qui en auront besoin et la il faudra vite voter pour qu'ils ne souffrent plus ... on dit d'une personne qui laisse son chien mourir dans des souffrances que c'est inhumain.. contraste assez risible qu'on ne malheureusement pas appliquer a notre propre initiative. On endort un chien pour qu'il ne souffre plus mais on laisse mourir un etre humain dans les pires souffrances qu'ils soient chercher l'erreur. Finalement il vaut mieux etre une bete elles ont le droit de mourir dans la dignité contrairement a nous qui sommes traiter comme des objets . il faut quand meme savoir que l'euthanasie se pratique en dessous de table depuis bien longtemps mais il manque aux autorités le courage de dire oui on fait une loi hyper surveiller mais faut pas pousser non plus, lapersonne qui a un cancer en phase terminale, le médecin sait pertinemment qu'elle ne s'en sortira pas, la, je ne vois pas l'interet d'une contre et contre expertise en sachant que quoiqu'il arrive l'issue sera fatale. Il faut que cette hypocrisie s'arrete, c'est du n'importe quoi.
patricia
Re: L'Euthanasie... Oui ou non ?
Posté par scratch le 20/08/2004 07:49:15
Je vois que nous pensons exctement de la même manière, décidémment ... !! lol !

Car j'ai aussi pensé à ce qe tu as dit, à savoir que nous, nous sommes jeunes (bien que pour ma part je pourrais voter vu que j'ai 18 ans, mais il y a beaucoup de personnes qui n'en ont pas encore le droit) mais que les plus anciens ont sûrement une conception complètement différente des choses !!! D'ailleurs, je me rappelle justement l'année dernière (g t en 1ère), pdt une heure de "formation humaine", comme ils appelent ça, nous avons eu un sujet sur l'euthanasie, et les 2 profs qui nous parlaient de ça étaient totalement contre et essayaient de nous inculquer leur pensée à eux !!! Je crois que je n'ai jamas vu qqn se prendre une volée de protestations comme il y en a eu : AUCUN de nous n'étions d'accord avec eux !!!! Cela prouve que les jeunes sont plus ouverts pour cette pratique.

Je pense aussi, comme tu l'as dit (encore une fois ! lol) qu'il faut redéfinir sur le plan moral, humain (et peut-être philosophique) ce qu'est l'euthanasie, et ce que veut dire "avoir le droit à la liberté" et avoir "le droit de vivre" !
Dans un pays comme la France, qui pronne les droits de l'homme et la liberté (c'est dans la devise, et c'est même le premier des 3 mots) : LIBERTE, Egalité, Fraternité) ! De plus, pour passer à la fraternité, est-il plus fraternel de dire à un patient qui souffre atrocement physiquement et moralement : "vous voulez que l'on ne s'achanre pas à vous maintenir en "vie", eh bien désolé mais on va le faire qd même, même si vous souffrez et que c'est votre dernière volonté !" plutôt que de lui dire "c'est votre choix, vous avez longuement réfléchi, et nous nous devons de respecter votre volonté" ??? C'est en même temps une question de respect !!!!

Liberté, Fraternité, Respect des personnes !!! Tout cela me semble largement suffisant pour défendre le droit d'euthanasie !
Re: L'Euthanasie... Oui ou non ?
Posté par danibounn le 20/08/2004 07:49:15
Bonjour, je suis l'auteur et j'aimerais réagir au derniers commentaires.

Tout d'abord Bravo pour la qualité des commentaires parce que c'était vraiment quelque chose qui me tenait à coeur et je vois que vous avez merveilleusement bien respécté ça et je vous en remercie.

J'aimerais intervenir sur le référendum proposé sur les derniers commentaires.
C'est bien sur intéressant de faire un référendum mais il faut savoir que c'est risqué. Nous on est jeune, on à l'esprit ouvert et je crains Malheuresement qu'un référendum ne servirais à rien parce que il y'a a trops de Fous en France ( y'a qu'a voir la dérniére présidentielle ) .
Je vais mieux m'expliquer : Le gouvernement Français est contre l'euthanasie, si il fait un référendum (déja il va gueuler parce que ça coute cher pour un sujet qui "finalement" ne concerne que "une très faible" partie des citoyens (c'est dégeu mais bon...) ) ce sera uniquement pour faire plaisir aux organisations et aux associations d'aides aux victimes.
Et, le gouvernement étant contre, Je voie bien la question du référendum genre " Voulez vous que l'on donne l'autorisation de tuer des malades aussi atteints soit-ils ?". Bien sûr j'extrapole mais ce sera dans ce genre et nul doute qui y aura plus de "non" que de "oui".

Donc encore une fois moi ce que je propose avant méme de faire un référendum ( ce qui est méme guère possible) c'est un vrai travail de fond, un changement radical de mentalité et il faut absolument redéfinir "HUMAINEMENT, j'ai envie de dire, l'Euthanasie qui à mon sens n'est pas un assasinat.
Mais tous celà et très difficile et c'est méme impossible sans la volonté du Gouvernement.
Le gouvernement est donc LE SEUL qui peut décider, directement ou indirectement, d'autoriser l'euthanasie.
Mais avant ça il faudrait un sondage dans le corps médical un avis des médecins des psychologues, des éducateurs et vous savez comme moi que tout ce beau monde, avec la mentalité à la française, ne veut pas prendre tant de résponsabilité. Effectivement parfois je me met à la place d'un médecin qui rentre chez lui le soir et qui à table est confronté aux questions de ses gosses : "papa t'a fais quoi aujourd'hui ?" et je me voie mal leurs répondre "j'ai tué mon patient parapégique".
C'est très compliqué, c'est vaste et sensible comme sujet et je croie qu'on est pas prèt a avoir l'euthanasie chez ous.

Ensuite juste 2 mots parce que j'ai vu un commentaire ou une demoiselle disais que l'euthanasie se pratiquait illégalement chez les médecins. j'aimerais qu'elle m'expilque comment c'est possible alors que des gens se plaignent qu'il veulent mourir et qu'ils ne peuvent pas ! Pourquoi ne vont-ils pas voir ces médecins ! et j'aimerais qu'elle me réponde parce que ça m'interesse de savoir.

Voilà Merci à tous et bonne anée 2003
Re: L'Euthanasie... Oui ou non ?
Posté par scratch le 20/08/2004 07:49:15
C'est exactement ce que je pensais !!! L'accord ou non d'une loi authorisant l'euthanasie devrait faire office de référendum !!! Malheureusement ce ne doit pas être si facile que ça, car il y aura sûrement de nombreuses choses à prendre en compte, et les lois sont normalement votées par les députés !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Publié le 27 décembre 2002
Modifié le 27 décembre 2002
Lu 2 645 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲