Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'évolution d'un étudiant

Voici l'article qui vous montre l'évolution (bizare) d'un étudiant au cours de son année scolaire...


Stade primaire (de la rentrée au mois de novembre) :

- Aspect extérieur : propre, se tient correctement, a le bras souple et la main légère, l'oeil est vif et attentif, bronzé, en bonne condition physique. A toujours sur lui 3 boites de cartouches, 5 stylos dans la main gauche, un dans la droite, en dessous un bloc de 500 feuilles de brouillon et, bien sûr, un gros paquet de tablettes de glucose.
- Aspect intérieur : sujet sain et équilibré, envisage d'acheter des lunettes, fraîchement sorti de sa Rhéto, il est motivé, fier d'être en Médecine, presque arrogant. Il prend 3 repas par jour et boit de l'eau. Il se nourrit de lecture, de théâtre,...
- Activité sexuelle : à la main, une fois par jour.


Stade secondaire (de décembre à mars) :

- Aspect extérieur : Tout ce qui commence par «dé» (dépravé, déguisé, déglingué, décoincé, dépucelé, défoulé, dégueulé,...). Il a perdu de sa fierté, apprend l'humilité et découvre l'étendue de sa libido. Deux positions dominent dans son comportement : le coude en l'air et la gueule à terre. Il a remplacé ses 3 boites de cartouches par 3 boites de capotes.
- Aspect intérieur : grippe, herpès, mononucléose, gastrite et gueule de bois. Son alimentation consiste en l'ingestion de substances liquides dont l'ancêtre commun est un hydromel archaïque.
- Activité sexuelle : à tout moment, à 2 ou à plus.


Stade tertiaire (d'avril à la fin de l'année scolaire) :

- Aspect extérieur : presque acceptable, frime de nouveau mais a appris à faire la grande gueule, il brosse certains cours, son matériel a considérablement changé par rapport au stade primaire : jeu de cartes, walkman, boites de coca, chips, 5 boites de capotes.
- Aspect intérieur : l'individu éprouve en général énormément de peine à sortir de la torpeur euphorisante du stade secondaire. Son esprit intoxiqué par le vice conserve des séquelles irréversibles. Il est ravagé mais ne laisse rien paraître. Il recommence à étudier mais ne s'arrête pas de guindailler.
- Activité sexuelle : censurée
Au fil des mois, tout augmente : matière, désintérêt, heures brossées, sorties et doutes quant à ses chances.


Conclusions :

Malgré que ceci soit une caricature, nombreux seront ceux qui se reconnaîtront. Le tout est d'apprendre à gérer son temps : - Quand vous séchez un cours, au lieu de jouer à la belote, allez étudier à la bibliothèque. - Quand vous êtes chez vous, au lieu de regarder la télé, mettez vos cours en ordre. Bref, lisez, comprenez, résumez, préparez-vous à votre trimestre. N'oubliez pas de sortir un peu le soir histoire de vous changer les idées.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: L'évolution d'un étudiant
Posté par euryale le 20/08/2004 07:50:14
j'ai pas fait exactement pareil, mais j'en était pas loin, question glande
(sauf que je brossais pas, encore heureux...)
Re: L'évolution d'un étudiant
Posté par mika.bo-gosse le 20/08/2004 07:50:14
mdr aten fo ke je men remette !
Re: L'évolution d'un étudiant
Posté par emmas4 le 20/08/2004 07:50:14
super article!! je me suis bien marée!
Re: L'évolution d'un étudiant
Posté par asuka le 20/08/2004 07:50:14
bravooooooooooooooo j'adore cet article pr moi c'est l'un des meilleurs...j'me reconnait bien
Re: L'évolution d'un étudiant
Posté par ad le 20/08/2004 07:50:14
A l'unanimité : excellent
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Publié le 30 avril 2003
Modifié le 30 avril 2003
Lu 1 557 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲