Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'histoire de l'Islam

L'histoire de l'ère musulmane en condensé, expliquant l'origine de l'affrontement sunnites/chiites.


Dans les années 570, Mohammed reçut la parole de l'Ange Gabriel, ilfut le dernier représentant de Dieu sur terre. Durant 23 ans l'ange Gabriel lui énonça les versets et sourates du Coran. Face à ce phénomène le prophète se devait de transmettre le message et beaucoup de réfractaires s'y sont opposés, celui-ci a dû s'enfuir pour continuer de recevoir et transmettre les messages de Dieu, c'est alors que commence l'ère musulmane...

Le 8 juin 632, le prophète Mohammed meurt à Médine, c'est alors qu'un conflit va naître entre les sunnites et les chiites. En effet, les sunnites suivront Abou Bakr (ami de Mohammed) pour suivre les amis du défunt prophète.
Les chiites quant à eux suivront Ali, le cousin de Mohammed. C'est donc de là qu'est parti l'affrontement entre sunnites et chiites, aujourd'hui cette divergence a évolué et les problèmes des 2 communautés ne sont plus de cet ordre.
Actuellement les chiites représentent 10% des musulmans dans le monde, leurs représentants se nomment les "mollahs". Ces derniers recourent à l'auto violence, c'est une façon d'exprimer leur peine en se faisant mal, en se punissant. Lorsque Hussein mourra (un des fils d'Ali) le 10 octobre 680, les chiites se sont sentis coupables de ne pas l'avoir protégé et sauvé, depuis tous les ans ils commémorent sa disparition.

Puis entre le IX et XIs., le monde arabe va se trouver en plein age d'or, Bagdad deviendra la capitale de l'Empire arabe et même la capitale culturelle du monde. En effet cet empire brillera pendant quelques siècles par son avancée intellectuelle et son influence sur le reste du monde.
Les arabes seront les inventeurs de l'algèbre, du zéro ...
Ce rayonnement s'étendra jusqu'en Europe et plus particulièrement en Espagne dans la région de l'Andalousie où Cordoue deviendra un centre culturel très important.

3 califats étaient alors en place, Bagdad, Cordoue et Le Caire. Mais cette puissance et cette force ne dura pas... Cette cassure vint du fait que Bagdad et Cordoue étaient sunnites et Le Caire chiites. Un affrontement de pouvoir va donc se lancer et c'est alors qu'en 1055, les califes font appel aux Turc Seldjoukides pour défendre leurs territoires, et vont empêcher les chrétiens d'accéder aux lieux saints de Jérusalem, les persécuteront et prendront ainsi le pouvoir politique.


C'est alors que le pape Urbain II va profiter de cette division arabe et de cette arrivée de ces mercenaires Turcs pour déclencher les croisades contre les musulmans de 1096 à 1099.

Les croisades se succèderont jusqu'en 1223 et c'est en 1236 que Cordoue est pris, 1248 : Séville, seule Grenade résiste jusqu'en 1492.

Il s'agit d'une défaite politique et militaire pour la civilisation arabe, ces derniers seront chassés d'Andalousie (l'Inquisition) ou amenés à se reconvertir (les maurisques).

C'est un véritable isolement du monde arabe qui se profile alors, comparé à la période d'hégémonie que cet empire avait connu...
C'est alors que progressivement un danger va faire ressentir, et c'est dont parlera Ibr Khaldoum, père de la sociologie (1332-1406). Il énonce le fait d'utiliser l'islam pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la religion, c'était un visionnaire...


L'empire arabo-musulma devient alors ottoman (Turc) comprenant l'Egypte, le Liban, la Syrie, l'Iran, les Balkans, la Tunisie, l'Algérie, où l'islam devient une religion d'Etat.

Au XIX l'Empire assiste à son véritable déclin.

Après la 1ère guerre mondiale la Turquie veut être un état moderne, elle sépare donc la religion et la politique en 1922. La Turquie devient un pays laïc, il s'agira du premier pays musulman à le devenir.

(NB : en France la laïcité est devenue officielle le 09/12/1905)

Puis vinrent les colonisations, Algérie par la France, Egypte par l'Angleterre aboutissant aux révoltes entre 1954 et 1962 et la guerre d'Algérie...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (14)
Re: l'histoire de l'islam
Posté par jacquesv le 22/01/2006 17:15:36
nahla, mélisande,

Je veux d'abord préciser que je ne suis pas croyant, ni de l'islam, ni chrétien: je suis athée: koffr, kaffar ou kafir donc, selon la transcription de l'arabe.. J'ai lu le Coran et la Bible et j'ai fait assez bien de recherches.
Le texte que tu as lu de moi n'est pas complet du tout, je sais qu'il y a encore des dizaines de sourate et de versets , qui prouvent tous que l'islam est une évolution du christianisme arian.

Mon intention? le pacifisme: faire comprendre aux chrétiens et aux musulmans qui se disputent que sous des désaccords entre Coran et Bible il y abeaucou plus de points d'accords que de points de dispute, mais que plus de mille ans de concurrence économique et guerre ont poussé des générations entières à falsifier l'histoire qu'on enseigne dans les écoles, ce qui donne une vue faussée et des préjugés: comment veux tu que des adultes se comprennent, si on enseigne dans les écoles que "les autres " sont l'ennemi héréditaire?.

Pour moi, judaisme, christiansime et islam se valent parceque (coutumes locales exceptées) ils racontent la même religion, de façon différente. A mes yeux, aussi longtemps qu'ils se combattent, PERSONNE N'A RAISON!

On ne devrait avoir qu'un seul but: LA PAIX ET LE BONHEUR POUR AUTANT DE MONDE QUE POSSIBLE!
En expliquant régulièrement que l'islam trouve ses origines dans le catholicisme, (qui a aussi ses origines dans la philosophie grèque le judaïsme, qui a des origines daussi dans le culte d'Isis et Osiriris égyptien et dans le boudhisme, j'espère rapprocher les gens entre eux, qu'ils cessent de se battre: ils croient tous être les seuls à avoir raison et aussi longtemps que le malheur existera, personne n'aura raison..
PS Le Coran écrit par une seule main?:-o possible, mais en analysant, on y a trouvé des tournures grècques et araméennes, ce qui accréditerait la thèse Sergius...(connu aussi comme Bahira, Sarjis ou Serjio) et Rouzbahan (Salman al-Farisi).
http://www.vraievie.com/chronos/mouhammad.html
http ://membres.lycos.fr/sddek/mohamed.html
(voir le voyage en Syrie)
http://www.bostani.com/Livres/Histoire.html#_1_27


me lisande63

Dans chaque religion il y eut des schismes, c'est aisé de se perdre dans un discours sur la Vraie Religion...

En effet, mais établir ou retrouver la filiation est intéressante: dans les écoles on apprend depuis des siècles aux gosses "en Arabie, près de la Mecque une nouvelle religion est née, prêchée par Muhammad" tandis qu'il n'y avait rien ou pas beaucoup de nouveau, juste une adaption/mélange de religions existantes, dont le catholicisme(!) aux us et coutumes locales... et une guerre pour la suprématie sur le bassin méditerranéen et les voies commerciales vers les Indes dans le cadre d'un empire romain qui perdait la Syrie, l'Egypte et la Palestine.

N'oublions pas que ces Arians de Syrie ont aussi (en partie converti les Goths et Ostrogots qui étaient déjà allés en Perse et qu'on retrouvera au Longuedoc, où ils ont établi le Catharisme, toujours d'inspiration chrétienne, avant de partir au Maghreb en passant par L'Espagne.

Lorsque les Arabes musulmans sont arrivés au Maghreb, les gens locaux ne voyaient pas de problèmes entre l'islam et leur christianisme (qui remontait à Saint Valentin, +/- déclaré hérétique par Rome, lui aussi...) Et il fallut que le pape menace de les excommunier pour qu'ils se battent contre les Arabes.

Pendant tout un temps l'excommunication a été une arme politique...

Modifié le 22/01/2006 18:00:42
Re: L'histoire de l'Islam
Posté par melisande63 le 22/01/2006 10:29:50
lol. en fait pour répondre à ces différentes réponses, je pense qe l'objectivité des réponses dépend de nos croyances... Evidemment, ça peut choquer de dire que l'Islam a une origine chrétienne.
En fait, d'un point de vue plutot athée et pragmatique, toutes les religions se ressemblent plus ou moins! On trouve des dieux partout... quels qu'ils soient.

Pour l'Islam, on peut dire ue MOhammed avait besoin de créer une nouvelle religion. Les traditions anciennes des bédouins et peuples d'arabie ne suffisaient plus à diriger une communauté. Il fallait une nouvelle parole. Mohammad a "construit" une religion dans la continuité, en adoptant des éléments externes... je m'explique : il cotoyait des chrétiens et des juifs ( il était caravanier, et il y avait une communauté juive à Yathrib ou Médine... là où il est resté pendant quelques années après l'Hégire)..
A l'origine, où devaient se tourner les Musulmans pour la prière? n'est ce pas vers Jérusalem?
Ensuite, Mohammad à Médine s'est élevé en chef religieux certes, mais aussi politique... donc il a intégré des règles de vie, de moral dans sa religion. Comme dit Dominique Sourdel, il a développé une "exigence morale". Donc, l'aumone pour aider les pauvres... un succès et une brillante idée! Les couches populaires ont intégré la nouvelle religion...

On ne peut dire qu'une religion est plus vraie qu'une autre... ça reste pour les fanatiques. Par contre, on peut dire que par exemple, la Bible a été écrite par plusieurs personnes, et pas au meme moment. On trouve des éléments historiques, des noms de ville qui ont existé à une époque très ancienne, le nom de sanctuaires... on trouve aussi des incohérences historiques...
Pour le Coran, ce que je sais, c'est qu'il a été écrit par une seule main, et donc à une mm époque. Bon... ensuite, à chacun de voir la nature divine du texte... révélé ou non.

A une époque plus récente, les chrétiens dénonçaient le pluralisme des protestants comme preuve de sa fausseté... les luthériens et les calvinistes ( ou Réformés). Dans chaque religion il y eut des schismes, c'est aisé de se perdre dans un discours sur la Vraie Religion...
Re: L'histoire de l'Islam
Posté par nahla le 22/01/2006 10:01:02
Bonjour,
Tout d’abord, Je m’excuse pour le délai de ma réponse mais, c’est seulement aujourd’hui que j’ai ouvert mon email et lu votre commentaire.
Ensuite, et une fois de plus je m’excuse car, vois –tu, je n’ai pas compris ce que tu veux dire exactement.
J’ai lu et relu ton texte, et ce que j’ai compris est le suivant: L’Islam est en fait Chrétien - avec de multiples apports – et Mohamed (BPSL) l’a reçu par son contact avec les Chrétiens réfugies.

Si ce que j’ai compris est juste, il y a donc beaucoup de choses a dire, car, si telle était la vérité, si l’islam est une sorte de progression ou de prolongation du christianisme, pourquoi donc les chrétiens l’ont-ils refusé ? Pourquoi y a-t-il ce malentendu toujours entre musulmans et chrétiens?

Je ne sais pas comment commencer mais seulement comme je viens de le dire, les idées sur les quelles tu a construit ta théorie d’Islam originaire du Christianisme, ces idées ne
tiennent pas vraiment a des bases fermes ou solides.

L’islam, est une religion tout par elle-même. Il est normal qu’il y ait des ressemblances entre elle et le christianisme et même entre elle et le juif puisque la source et la même : Dieu, puisque le but et le même : Appeler a un seul Dieu.

La référence a Jésus n’est pas la seule dans le Coran, il y référence a Moussa –Juif , et même plus qu’a Issa - bénédictions
sur eux -, a Younnes, Youssef (Joseph), Ibrahim, Ismail, Ya3koub (Jacob), Saleh, Hood, Nou7, loot, Soliman, et autres… pourquoi alors tenir seulement a sa relation au christianisme?

La présence d’une sourate parlant de Mariam ? Il y a les sourates de Youssef, d’Ibrahim, de Nouh, de Younnes, etc. ?

Alors ? Qu’en dis tu ?

S’il y a des questions précises aux quelles tu demandes des réponses dis le moi ? S’il y a une vraie profonde explication pour ta théorie d’Islam originaire du Christianisme écris moi. En tant que musulmanes j’ai droit a savoir et je suis totalement ouverte a une discussion logique a fin de parvenir au vrai sens et chemin.

Merci pour votre temps.

Sincèrement,

Nahla
Re: l'histoire de l'islam
Posté par jacquesv le 30/12/2005 12:01:00
Merci d'avoir traîté le sujet mais dommage pour certains oublis...
<Dans les années 570, Mohammed reçut la parole de l'Ange Gabriel, ilfut le dernier représentant de Dieu sur terre. Durant 23 ans l'ange Gabriel lui énonça les versets et sourates du Coran. >

Et si nous commencions ainsi:

325, Nikéa, Pour une question d'impôts impayés par les Syriaques,Constantin expulse les Arians de l'église Catholique(oui, déjà une "Appellation Controlée" en 325!) et force Nestorius à se retracter.
En Syrie , les Arians et les Nestoriens prospèrent et surtout les Arians étendent leur influence vers le Nord, en convertissant en partie Ostro- e.a.Goths, qui ramassent aussi un peu de Manichéisme en Perse et continuent jusqu'en Provence (Cathares), puis en Espagne et de là en Afrique du Nord, toujours avec leur bouts d'Arianisme emprunté, au point que lorsque les Musulmans envahissent le Maghreb, le Vatican doit menacer les habitants d'expulsion de l'église pour qu'ils s'y opposent, parceque ces gens ne voyaient vraiment que des différences de détail entre leur réligion et l'Islam.

Mais justement, cet Islam, Mahommed avait il été le chercher? Chez des Nestoriens en Syrie d'abord, chez son oncle (c'était son terminus de caravane Yemen-Syrie) puis chez Sergius, moine nestorien en brouille avec son monastère à cause de ses convictions trop arianes (toujours la Trinité et la nature du Christ) et envoyé par l'empereur de Constantinople en Arabie: La filiation est longue mais connue depuis longtemps. Durant sa vie, le Prophète a cherché et trouvé refuge chez des chrétiens à au moins un moment.

Encore:
-St Jean, 1° verset: Et au début fut la Parole, qui renvoie directemment à la théorie du Logos de philosophes grecs (Platon, Aristotèle, Héraclitos, Thales de Milete), traduits vers 711 à Médine (il y a d'autres références au Logos dans la Bible mais celle là est la plus connue et indubitable)

-Jésus, avant dernier prophète de l'Islam (après st Jean Baptiste et avant Mahommed) reçoit le surnom "La Parole de Dieu"... (encore cette référence au Logos!)
- sourate XIX Marie, (ou Maryam) entièremment consacrée à la mère de Jésus, immaculée conception et Jésus compris...
-de nombreuses références à Isa et à la crucifixion dans le Coran.

Les livres saints (Kitab) de l'Islam sont:
-la Torah,
-le Zabur (Psaumes), (soit ensemble l'AT)
-l'Injil (Evangile) et
-le Coran
(mais selon eux, ce n'est que du Coran qu'il reste encore un texte non-corrompu et donc utilisable...)

L'Islam est donc bien une religion faisant très forte référence au et reconnaissant le Christ, apportée par des catholiques (mis au ban de l'église, ex-catholiques donc selon Constantin...):)
La différence est surtout la nature divine de Christ, mais avant Nikéa ce n'était pas évident du tout pour tous les chrétiens...

Je l'ignorais, mais à l'occasion de mon premier voyage dans un pays musulman je me suis acheté un Coran, trad. Kasimirski, je l'ai lu et j'ai été étonné d'y découvrir que l'Islam est en fait chrétien d'origine. (avec de multiples apports, forcément) Plus tard, j'ai découvert qu'il est même d'origine catholique si on y regarde de très près. Bien entendu, plus de mille ans de guerres pour raisons économiques ont fait que ce n'est pas enseigné dans les écoles...


Un verset de la soura XXIX El Ankabouth (l'Areignée):
45. N'engagez des controverses avec les hommes des écritures* que de la manière la plus honnête, à moins que ce ne soient des hommes méchants. Dites : Nous croyons aux livres qui ont été envoyés, ainsi qu'à ceux qui vous ont été envoyés. Notre Dieu et le vôtre, c'est tout un. Nous nous résignons entièrement à sa volonté.

*les hommes des écritures = juifs et chrétiens
http://www.portail-religion.com/FR/dossier/islam/livre s_de_culte/coran/texte/traduit_par_kasimirski/sourate_029.php

Modifié le 30/12/2005 12:21:10
Re: L'histoire de l'Islam
Posté par nahla le 18/11/2005 14:53:58
Je te remerci tout d'abord d'avoir traite un tel sujet. C'est bon d'ouvrir une conversation visant l'information sans jamais etrer en conflit ou probleme. Seulement voila, j'ai bien lu et re-lu ton article, même les commentaires, mais je ne suis pas arrive a comprendre quel est le rapport entre le titre de ton article "L'histoire de l'ère musulmane en condensé, expliquant l'origine de l'affrontement sunnites/chiites" et entre ce que tu as écrit, c'est etrange de racourcir toute une histoire en moins d'une seule ligne!!!!! Tu ne crois pas? Non plus, entre ton désir "de synthétiser les infos lues" et entre les infos lues dans ton article qui – désolée – ne sont pas tellement précises ou justes.
- Le 8 Juin 832 : faute déjà corrigée : 632
- Sunnites et Chiistes: La division de Musulmans en Sunnites et Chiistes n'a actuellement commence que longues années après la mort du Prophète Mohamed (SAW). En effet, cette division n'a rien à faire avec Abou Bakr (RAA). Sans entrer dans beaucoup de détails historiques – peut être écrirai-je un article là-dessus – mais ce conflit n'a commence qu'avec Ali (4eme Khalifa des Musulmans).
- Le Caire chiiste: Par Dieu, mais d’où as-tu appris une telle informations?!! Je m'excuse mais, en tant qu'Egyptienne, je suis 100 % certaine que jamais on – nous Egyptiens – n'était des Chiistes.
- "Empêcher les Chrétiens d'accéder aux lieus saint de Jérusalem" !!! J'ai l'impression que nous lisons l'histoire de deux différentes époques ou "ère" comme tu l'as décrite. JAMAIS… Jamais nous – Egyptiens – nous étions des Chimistes.
- "Empêcher les Chrétiens d'accéder aux lieux saints de Jérusalem"!! Je crois que nous lisons l'histoire de deux différentes planètes. Sur cette terre, l'histoire, au moins celle que je connais, n'a jamais citer des musulmans empêchant les Chrétiens d'accéder aux lieux saints n'importe ou. Ceci est une chose normale des gens qui sont ordonnes, par leur religion avant toutes autres choses de respecter toute autre religion.
- Les croisades: Les croisades que je connais, se sont bien terminées par la conquête des arabes Mesulmans, et Jérusalem libérée par Salah El Dine Al Ayoubi dont la conduite vers les chrétiens – occidentaux et orientaux – ont été s sujet de félicitations et admiration de la part de tout historien. Ai-je manque quelque chose là-dessus alors?
- Défaite politique et militaire: Chapeau. C'est très bien dit. Vraiment c'est le plus court et a la fois exact récit qui traduit le cas des arabes musulmans ces jours ci mais… l'histoire? Qui sait que va t'elle ecrire dand les prochaines annees? Dieu l'a affirme: "qu’une belle patience!» "Ainsi faisons-Nous alterner les jours (bons et mauvais) parmi les gens"
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (14)
L'auteur : Funky Fanette
34 ans, Reims (France).
Publié le 29 octobre 2005
Modifié le 06 novembre 2005
Lu 6 475 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲