FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







L'Histoire, perfide petite cachotiére

L'Histoire ne nous dit pas toujours la vérité, nous pourrions même dire qu'elle ment comme elle respire. Histoire ne rime pas forcément avec vérité. Trop souvent elle a été une arme et trop souvent elle a servi le mensonge.


Depuis que l'homme sait écrire, il a l'oppotunité de laisser libre court à son imagination. En effet, les premiers menteurs de l'Histoire sont grecs et ce n'est pas moi qui le dit, c'est Hérodote. Pére fondateur de l'Histoire avec le grand H.
Dés sa création, l'histoire est confronté au mensonge. Pourquoi me direz vous ?
Eh bien l'histoire exige la maîtrise de plusieurs savoirs ; lectures, voyages, expériences du terrain.
Il existe trop souvent des charlatans ou des "rats de bibliothéques", sans maîtrise compléte des exigences de l'art historique, qui alimente le mensonge, la propagande des tyrannies, les politiques de terreurs des dictateurs, la pensée unique,...


Hérodote

La rédaction d'une oeuvre historique n'est pas a la portée de tout le monde. Un simple passionné d'histoire ne peut prétendre à écrire l'Histoire. Car "l'enquête des faits du passé" est constituée par une connaissance rationelle construite des faits du passés ; elle suppose la mise en oeuvre des notions de cause à effet. Ainsi faire de l'histoire c'est appliquer notre fonctionnement intellectuel au classement des faits historiques établi par les sources, documents et leurs critiques rigoureuses.
L'historien ne doit pas laisser place à son opinion personnelle, sinon il ne peut être dans le vrai, mais dans la dissimulation des faits passés. C'est ce qu'Hérodote nous dit dans son ouvrage : "Hérodote d'Halicarnasse présent ici les résultats de son Enquête afin que le temps n'abolisse pas le souvenir des actions des hommes et que les grands expoits accomplis soit par les Grecs, soit par les barbares ne tombent pas dans l'oubli"
Il nous donne aussi la raison du conflit qui mis ces deux peuples aux prises.


Thucydide

Autre historien de la premiére heure Thucydide (homme politique et historien athénien) qui dans son oeuvre "l'histoire de la guerre du Peloponnése" ne se contente pas seulement de faire mémoire de la gloire passée, il rapporte l'information de façon exacte en se posant la question des causes, actions, et conséquences.
L'histoire a donc, d'une certaine maniére, une ambition scientifique car il faut expliquer au lieu de donner une simple narration.
Aprés tout cela, vous vous demanderez, certainement, pourquoi l'antiquité marque le début de l'histoire ? La réponse est trés simple car en effet pour un homme de l'antiquité être effacé des mémoires c'est mourir vraiment beaucoup plus que la simple mort physique. L'homme de l'antiquité veut que son nom traverse les siécles, ce qui lui accorde une sorte d'immortalité.
L'Histoire n'est pas aussi simple que dans les manuels scolaires, ce n'est pas une monture facile à dresser. C'est pour cela que certains préférent la facilité, les rumeurs et se mettent même sans le savoir, au service de la tromperie.


Réécrire l'histoire

Chaque génération réécrit son histoire. Regardons la Bilbe, deux archéologues israéliens ont récemment prouvé que la Bible n'était qu'une accumulation de tous les rytes et croyances de l'époque.
L'homme a besoin d'un idéal, de se rassurer en croyant en quelque chose de grand qui ne peuvent altérer. C'est certainement pour cela que la Bible est indéboulonables même avec des milliers de preuves elle sera toujours dans le coeur des plus croyants. Depuis le début de l'humanité l'homme éprouve le besoin de se rassembler autour de quelque chose, d'une pensée commune, de se sentir accepté par une communauté. La Bible serait donc un des plus gros canulars orchestré par l'homme. De quoi faire trembler tout le Vatican.
Mais les travaux de ces deux archéologues ne doivent en aucun cas remettre en cause la foi. Religion et foi sont souvent assimilé mais sont en réalité trés différent.
La Bibli n'est pas la seule a nous tromper. Le général De Gaulle l'a fait le jour de la victoires finale face aux hordes fascistes d'Adolf Hitler. En effet, il déclare que la France a vaincu le voisin allemand, dans l'union. Ce n'est que des années plus tard que les sujets épineux de la collaborations et de la participation à la Soha seront lancés.


En résumé

L'hmme a donc tendance à croire ces vieux mensonges plutot que d'écouter les nouvelles vérités. Trop de changement, trop de choses fausses qu'on croyait vraies. Tout fini par se savoir, mais il y a du temps entre un mensonge et la rédemption de la vérité.
L'Histoire est en résumé un miroir de l'homme. Certains vont se battre pour la vérité pour être finalement traités d'hérétique et condamnés au buché.
D'autres feront le mal et seront idolatrés par tout un peuple, qui ne connait rien de son supposé héros.
D'autres encore sont tombés dans l'oubli, alors qu'ils auraient dû traverser les siécles juste au son de leur nom.
Ceratins ont récolté le labeur d'autres, et se l'ont approprié sans états d'âme et sans scrupules.
L'histoire n'est pas un texte, n'est pas un livre, n'est pas un article. Elle est en perpétuelle mouvement. Chassant parfois ces fourbes légendes, et acceuillant trop peu souvent l'objectivité véritable des comportements de l'homme.


Ouverture

L'homme est bestial, l'homme ment et l'histoire se répétera la vérité ne verra certainement pas le jour demain. Mais elle le verra tôt ou tard.
L'Histoire n'est pas seulement une matiére sympathique, elle n'est pas souvent une histoire drôle, elle est de temps à autre une arme, elle est une bouée de sauvetage, car il est vrai qu'il peut être rassurant de se dire que tout est écrit à l'avance, que cela fait des années que c'est comme cela.

Mais c'est avant tout le reflet de l'homme. Mentir, evicérer le mensonge, modifier un acte, remettre les pendules a l'heure, amplifier un fait, le faire redescendre de son nuage,...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Benoit Landormy
26 ans, Nancy (France).
Publié le 02 juillet 2010
Modifié le 27 juin 2010
Lu 1 472 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143