FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







L'homme

Voici mon avis personnel sur l'humanité d'aujourd'hui...


La pensée, la connaissance et la culture sont la destruction de l'homme. Pourquoi se poser tant de questions dont la plupart restera sans réponse  ? Elles ne sont que sources de problèmes, de différences d'opinion et de conflits. Pourquoi vouloir absolument connaître la vérité  ? Elle n'existe pas.

L'architecte est-il vraiment indispensable pour la vie, ou même la société  ? Certains le pensent, mais moi je n'y crois absolument pas.
A force de vouloir connaître à tout prix la vérité et de ne jamais la trouver, les hommes l'inventent.
Les religions nous mentent avec leurs histoires écrites dans les Livres (avec un grand l's'il vous plaît  !), histoires à dormir debout.
Les philosophes ont-ils conscience de ce qu'ils pensent ou alors ne cherchent-ils qu'à se donner une raison de vivre  ?
Les scientifiques cherchent-ils à connaître les lois de la nature ou veulent-ils tout d'abord les défier  ?
Que cherchent les historiens dans le passé si ce n'est leur propre avenir qu'ils dénieront de toutes manières (ayant trouvé beaucoup mieux dans leurs " souvenirs ")   ?
Et les sociologues  : hommes puérils, utopistes sans grands intérêts...

Les hommes se croient plus forts, futiles et mature que la nature elle-même. Mais ils se mentent  : ils ne sont que les enfants d'un monde beaucoup plus grand qu'eux. Ce sont des losers.

Ils aiment se faire croire qu'ils sont "quelqu'un". Mais où les mènent les valeurs qu'ILS se sont fabriqués ? A rien. Un homme politique ne vaut pas mieux qu'un pommé des cités. Un riche ne vaut pas mieux qu'un pauvre. Les hommes ne trouvent leur valeurs que dans l'argent, le sexe et la gloire. Et il y en a tant d'autres...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: L'homme
Posté par beauf de france le 28/01/2006 22:13:52
Il Faudrait arrêter les lapalissades stéréotypées. Je doute fortement que la pensée, la connaissance et la culture mènent l'Homme à sa perte.La curiosité et la soif de savoir de l'Homme en sont l'essence même. En effet elles ont permit de grands progrès à l'Humanité. Sais-tu que certaines cultures respectent la plus petites formes de vie sur Terre? Et donc elle ne peuvent mener l'Homme à sa perte car elle le fait vivre en parfaite harmonie avec son environnment. Pour en revenir à ce que j'ai dit plus haut, si l'Homme ne s'était pas posé tant de questions que serions-nous à l'heure actuelle? En se posant des questions l'Homme a avancé et progressé, elles lui ont permit d'établir des connaissances comme pour la Médecine, que ferions-nous sans médecins? De quelle vérité parle-tu? Il en est de même pour l'architecte, parle-tu du métier ou de l'architecte entité supérieure? Dans ce cas tu décridibilise totalement ta phrase sur les Religions. En ce qui concerne les Religions leur but premier fut de simplement soumettre les hommes à certaines contraintes afin de maintenir un soupçon d'ordre, c'est ce qu'on appele les lois intemporelles. Beaucoup d'Homme sont conscient que la Religion n'est que mensonge mais il fallait bien tenir les peuples, la preuve en est qu'en France les institutions sont laïques. Prenons la loi de la séparation de l'Eglise et de l'Etat pourquoi une telle loi? Tout simplement pour éviter l'influence du Clergé sur le savoir transmis aux futurs citoyens.Pour ce qui est des philosophes ils ont consciences de ce qu'ils écrivent puisque la philosophie est une matière scolaire qui a intégré la didactique donc elle est approuvée comme savoir indispensable à l'Homme durant sa scolarité. Si les philosophes ne cherchaient qu'à se donner une raison de vivre ils ne choisiraient pas cette voie plus axée vers la sagesse..........Les scientifiques recherches des vérités capables d'être démontrées par du concret afin que l'on puisse les inscrire dans le réel, mais également pour que cela soit bénéfique à l'humanité, afin d'assurer perrénité à l'Homme. Quant aux historiens ils essaient de mettre au grand jour la vérité sur le passé avec le plus d'objectivité possible. Pour reprendre ta phrase que cherchent les historiens dans le passé? Tout simplement la vérité afin de tirer dans certains des leçons pour l'humanité comme par exemple les génocides. Après quand tu évoque les souvenirs des historiens là il s'agit de savoir si ils respectent le code déonthologique de leur profession.
Les sociologues puérils et utopistes ne serait-ce pas ce qui te caractérise au regard de ton texte sur ta société utopique???? Les sociologues puérils? Non je ne pense vu ce qu'ils peuvent nous apporter afin de définir certains grands mots de la société, utopiques non plus puisqu'ils savent definir des problèmes concrets à travers leurs recherches. Aucun n'a la prétention de dominer la nature. Tout le monde aime s'inventer la preuve flagrante tu es la prémière à t'improviser apprentie philosophe mais ou est l'humilité dans tout ça? Personne ne vaut plus qu'une autre personne, les valeurs que tu cite ne sont pas miennes ^^.
Re: L'homme
Posté par maxmessling le 28/09/2004 21:12:06
Je n'arrive pas à croire qu'un français ait écrit "La pensée, la connaissance et la culture sont la destruction de l'homme.". Oui allo! Tu vas avoir 60 M de français qui vont vouloir t'arracher la tête
Re: L'homme
Posté par niwox le 10/09/2004 20:13:12
Baboo fais gaffe tu cache peut être une dépression ,si tu as le visage figé ,une impossibilitée de te réjouir ,des rhuminations mentales ,je teconseil d'en parler .Il y a une différence entre se poser des questions et broyer du noir.
Re: L'homme
Posté par v1rg1 le 10/09/2004 19:07:21
Je ne suis pas ton point de vue. Alors pendant toutes ces année l'homme (du moins certains) aurait fait des efforts a répondre aux questions que tout le monde se pose ?
On ne peux pas vivre sans la pensée et la raison car justement l'homme est a l'opposé de la nature... Le cerveau humain et certe, de la nature mais nous permets de nous échappé d'elle. Je ne dis pas que cela est une bonne chose mais par rapport aux animaux l'être humain sais profiter des choses de la vie... nous savons tous que nous allons mourir un jour et ce que nous cherchons le plus possible c'est d'atteindre le bonheur. Nous sommes fait de désirs et cela justement nous permet de nous poser des questions existencielles. Les philosophes ne cherche pas comme tu dis des vérités mais ils posent juste de bonnes questions qui nous permettent de nous épanouir...
Les religions ne demandent pas d'être croyant mais elles existe non pas comme des récits historiques mais comme justement des aspects philosophiques sur la signification de ces sociétés dans laquelle nous vivons.
Les bases de la philosophie nous dis que chaques "je" est différents d'autrui et que seul tu pourrai survivre mais pas vivre... Nous vivons dans une société et donc avec autrui. Ca peut plaire ou non mais c'est comme ca alors contrairement à toi je ne suis pas pour critiquer tous ceux qui étudie les sciences humaines car c'est très interressant. Maintenant tout le monde ne peut pas devenir philosophe et s'interresser a la philosophie mais le tout est de respecter leurs recherches... Qui sait que serions-nous sans la mythologie, Platon, Aristote, Descartes, Sartres et j'en passe (athés ou croyant les 2 points de vue sont interressant) en ce moment...?
Bref je me répète, l'homme n'est pas passif, on peut ne pas s'interresser aux sciences "raisonnées" mais il ne faut pas les critiquées...
Re: L'homme
Posté par baboo le 08/09/2004 22:13:04
C'est bien gentil de se poser la question "A quoi ca sert ?", mais ca ne sert pas à grand chose justement si tu donnes une réponse superficielle, qui débouche sur la même question.
La necessité : médecine nia, nia, nia. Oui mais pourquoi ? Pourquoi la médecine, pourquoi la vie ? Pourquoi la vie existe t'elle ? Je n'ai pas la réponse. Alors pourquoi essayer de préserver quelque chose dont on ne voit pas l'utilité ?
Grande question.
Pareil pour la stimulation : Pour stimuler, à quoi ca mène ? A rien ? Alors ca ne sert à rien ?

Et puis bon quand on a des enfants je trouve ta réflexion très juste, ca nous fait penser par rapport à eux et donc également par rapport à nous-même, et plus par rapport au monde. Du même coup, on ne se pose plus toutes ces questions. Le bonheur endort, tant qu'on est heureux on n'a pas envie de savoir pourquoi puisqu'on se doute bien que ca ne nous rendrait pas heureux. En revanche, quand on est relativement malheureux, on essaie de savoir pourquoi dans l'espoir d'être heureux, on a rien à perdre se dit-on. En fait, ca nous rend ghénéralement encore plus malheureux (moi en tout cas) quand on découvre ce qu'est le bonheur. On va me trouver antigonesque mais bon le bonheur ne me tente pas, et sans le bonheur pourquoi vivre ?
Pour 2 raisons je dirais : J'ai trop peur de mourir pour le faire moi-même. Ou plutôt mon corps a trop peur de mourir pour me permettre de le faire. Et je suis curieux, donc même si cette curiosité ne mène à rien, je me complais dans l'idée qu'elle peut mener à quelque chose, me basant sur mon ignorance sur ce sujet :-).
BaBoO
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : Laurence Leq
31 ans, Nîmes (France).
Publié le 05 septembre 2004
Modifié le 05 septembre 2004
Lu 1 102 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143