Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'humour pipi caca

Il est de ces humours qui sont intemporels. La valeur sûre des comiques, la tentation des humoristes, il a au fil des années, glané ses lettres de noblesses, cet humour dérangeant qui émerveille les enfants autant qu'il offusque les adultes pédants est appelé avec le terme réducteur mais néanmoins adapté, d'humour Pipi Caca.


Bien évidemment, n'est pas pétomane qui veut (encore qu'avec beaucoup de flageolets et de céréales pour faciliter le transit intestinal, on puisse arriver, sans véritable formation, à atteindre un certain niveau de musicalité) mais il est vrai que, sous des apparences simplissimes, ce pan de l'humour n'est en fait pas à la portée de tout le monde. En effet, hors contexte, une épidémie de gastro entérite n'est pas toujours des plus joviales : lorsqu'après un repas copieux, vous pensant guéri, vous vous laissez aller à expulser bien légitimement une légère flatulence avec la distinction silencieuse de la personne civilisée que vous êtes et qu'avec effroi (bien que ça soit plutôt chaud en fait) vous découvrez la perfidie avec laquelle Dieu a diminué votre capacité à différencier les anodins, innocents (et quand même amusants) corps gazeux des vicieux, sournois et désobligeants corps liquides. Dans des conditions pareilles, vous ne vous esclaffez pas. Il n'est pas, non plus, des plus divertissants de vous retrouver assis, dans un endroit fermé, avec pour seule compagnie, le programme télévisé. Et même tout les Boule et Bill, les Cubitus et les Gaston Lagaffe du monde ne peuvent, dans ces conditions, vous aider à décrisper les muscles de votre visage. Pourtant, il suffit parfois d'un simple cri d'épouvante poussé par votre successeur sur le trône au moment où vos effluves agressives le prennent à la gorge pour qu'admettez le, vous vous mettiez à rire aux éclats (alors que, pourtant, Dieu sait si là, maintenant, ce n'est pas très recommandé pour vous.)


En réalité, lorsque je parle de cet humour comme d'un art qui n'est pas à la portée de tous, je pense surtout à ces films que des Américains qualifient de comique (et là ça me fait chier de l'avouer, mais on voit vraiment bien la différence entre un comique et un humoriste) les fameux Scary movie et autres American Pie. Ils ne comprennent pas le principe de l'effet de surprise, celui qu'on retrouve dans notre bien franchouillarde soupe au choux. Cet effet de surprise que l'on retrouve à travers les variations dans les sérénades jouées par le Glaude et le Bombay que la Denrée interprète pour un signal de détresse, cette ode au savoir vivre pour la planète Oxo, c'est ici, monsieur, qu'est la noblesse de l'humour Pipi Caca. Les Américains ne comprennent pas non plus le principe de la suggestion. Non eux, ils montrent tout ! On se retrouve alors avec une fontaine permanente de mornes déjections capable de dégoûter même Mickael Youn : alors que le véritable humour Pipi Caca se doit, tel un met fin comme le foie gras, d'être proposé en très petite quantité parmi d'autres humours plus sains et plus nourrissants, les "fast food de l'humour pipi caca" sont eux, sujets à un alarmant problème de surdosage. La France, forte de son expérience pour contrecarrer cette progression de l'humour ras des pâquerettes, est déjà, depuis longtemps, consciente de ce problème. La France, dernier bastion du bon goût, la France incarnée par notre sagesse populaire, nous chante ce bon vieux dicton, plus que jamais d'actualité : "une merde trop mâchée ça n'a plus de goût".
Un autre problème très important est apporté par les Etats-Unis : le fait que cet humour soit développé beaucoup trop loin, cause de gros débordements, si bien qu'il finit parfois par échapper à la classification d'humour pipi caca. Tout comme "l'humour" masochiste de Jackass et "l'humour" sadique des Happy Trée Friends, le côté minable de l'humour pipi caca tend à être infecté par ce que l'on peut appeler aujourd'hui, un humour de merde. L'humour pipi caca devrait y être naturellement immunisé me direz vous ? Paradoxalement non, l'humour pipi caca est de plus en plus émancipé par les teen movies en "humour pipi caca chatte couille bite" ... Une métastase de plus pour l'art.


Alors bien sûr je vous entends déjà dire que cet article, c'est n'importe quoi, que faire l'apologie de cet humour, c'est sans intérêt; et que, même si mon charisme et mon physique avantageux n'ont d'égales que l'intelligence supérieure et la modestie qui me caractérisent ; aujourd'hui, j'ai grossièrement manqué de goût en écrivant cet article. Bon, j'admet que sur certains points, vous avez peut-être raison. Les appréciations sur ma personnalité, mon physique, etc, je ne vais pas y revenir car mon intégrité m'empêche de traiter des commentaires subjectifs aussi justes soient-ils. Cependant, laissez moi apporter quelques précisions quant à la hauteur de cet humour : lorsque vous dites que cet humour est sans intérêt, qu'il est pour le "petit peuple", je vous répond : "et Mozart alors ?" ben oui ! Combien de fois avez vous entendu des reprises de la Flûte Enchantée pour des pub vantant les mérites d'un papier toilette ? Je vous le demande ?
C'est inutile de compter, il y en a une infinité !


Bon, je sens qu'il y a encore ici et là quelques esprits tatillons qui disent que ce n'était pas le choix de Mozart, donc que ça ne compte pas. Mais qu'est ce que vous en savez, d'abord ?
Sachez, messieurs dames, que Mozart était un grand amateur d'humour Pipi Caca et qu'on raconte que c'est lui, l'inventeur du coussin péteur (bon, pour le coussin péteur je suis pas sûr, mais pour ce qui est de l'humour Pipi Caca, c'est certain ! Vous pouvez vérifier !). En fait, cet humour a été apprécié par beaucoup des grands de ce monde ! Des grands tel Albert Einstein, (il a découvert la relativité) qui aimait à tirer la langue à ses adversaires pour imiter des flatulences avec sa bouche ; des grands tel Robert Waldow (il faisait 2m72) qui n'avait de cesse que de péter au nez des passants dans la rue, ou encore comme Archimède qui fit une des plus grandes découvertes scientifiques sur le siège de ses toilettes et qui alla jusqu'à dédier sa théorie à l'humour Pipi Caca en lui donnant le nom, très évocateur, de "poussée d'Archimède".

A la lumière de ce qui fait la grandeur de l'humour Pipi Caca et des pompes à merde qui le salissent, on peut légitimement s'interroger sur ses racines, et après ce que nous venons de voir, Une question se pose : Si ce n'est pas Mozart, mais qui alors, est l'inventeur du coussin péteur ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Re: L'humour pipi caca
Posté par elava le 21/06/2006 19:19:37
au moins t'arrive à éviter l'abus de vulgarité pour un sujet aussi..vulgaire que celui-ci ;)
je pense que cet humour peut avoir une place (petite...) dans la vie quotidienne, mais qu'abuser, même de peu, et ça devient vite faute prononcée de goût.
Parce que je trouve que comme tu le dis, c'est bas et la plupart du temps peu subtil.
Peut-être que les grands appreciaient, comme tu dis, mais bon, les grands ne sont grands que dans leur domaine, je ne vois pas pourquoi on devrait chercher à les imiter dans le reste, ça ne me semble pas un argument portant ^^
moi, l'humour pipi caca, rien que d'en parler, ça me rend septique ^^
Re: L'humour pipi caca
Posté par sarah11 le 31/05/2006 16:06:04
jadore,
Que fais pikatchu durant un long trajet en trein???

----------------->pipi, caca, tchou tchou!!!
Re: L'humour pipi caca
Posté par catburglar le 30/04/2006 21:21:42
mais oh!! arrêtez de lui lancer des fleurs!!! vous êtes en train de faire un massacre là :D
Re: L'humour pipi caca
Posté par chandlermbiing le 30/04/2006 12:34:05
merci banzaii

jacqueschirak----> parler d'un sujet polémique sans que ça choque et en faisant de l'humour... je crois pas que même Desproges ne pourrait plus le faire aujourd'hui.

Je pense que la force de desproges était d'arriver à faire de l'humour sur des sujets qui l'énervaient (c'est pas facile de faire rire avec une réalité déja ridicule)

si ça vient tout seul? je crois que oui, parce que des fois, j'ai envie d'écrire un truc mais je ne suis pas très inspiré et ça marche pas... même si je fais tout ce que je peux pour que ça marche.
Le dernier article que j'ai écris s'appelle "j'ai décidé d'avoir raison" et j'étais pris entre 2 feux:
1 - la honte de présenter ça à d'autres gens tellement c'est raté
2 - l'envie de dire ce que j'ai à dire quelque soit ce que les gens en pense.
dans le doute j'ai choisi l'option 2
Re: L'humour pipi caca
Posté par banzaii le 30/04/2006 00:17:29
Excellent
Et je suis d'accord avec jacqueschirak, tu as un talent pour le moins prometteur(j'ai lu tes autres articles:d)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
L'auteur : Chandler Bing
34 ans, Rennes (France).
Publié le 28 avril 2006
Modifié le 02 avril 2006
Lu 8 079 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲