Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'improvisation

L'improvisation c'est d'abord un jeu qui combine l'esprit d'équipe, l'imagination et la rapidité d'esprit...


L'improvisation c'est d'abord un jeu qui combine l'esprit d'équipe, l'imagination et la rapidité d'esprit... C'est aussi une technique pédagogique qui permet d'acquérir une maîtrise et une confiance de soi, à vaincre la timidité. L'intérêt de l'improvisation c'est d'amener des personnes à composer ensemble sur des thèmes qu'elles n'ont jamais eu l'occasion de jouer. L'objectif est d'améliorer les différents modes de communication orale en situation de prise de parole, avec ou sans préparation, et d'analyser et maîtriser les causes d'émotivités dans certaines situations.
C'est ainsi que l'on peut brièvement définir l'improvisation.
Au-delà de la définition, nous allons essayer de découvrir un peu plus l'Improvisation Théâtrale. Ainsi, dans un premier temps nous aborderons l'histoire de l'Improvisation, et pourquoi elle existe. Puis, dans un second temps, nous verrons la place du spectateur dans le théâtre de l'improvisation, à travers les "matchs d'impro"


I/ Qu'est ce que l'improvisation ?

1/ Histoire de l'improvisation

Dans la vie de tous les jours, chacun d'entre nous fait de l'improvisation. Plus rare sont les personnes qui la pratique sur scène. Toutefois l'improvisation est au moins aussi vieille que le langage.
L'improvisation fut d'abord un spectacle de rue, ayant probablement pour ancêtre direct les troupes nomades jouant la Commedia Dell'Arte, très populaires dans l'Ensemble de l'Europe entre le 16ième et 18ième siècle. Ces troupes d'interprètes voyageaient de villes en villes afin de présenter leurs pièces dans les places publiques. Ils improvisaient leurs propres dialogues, dans un cadre fourni par un scénario.
Lorsque l'ère de la Commedia s'arrêta, le théâtre d'improvisation disparu jusqu'à ce qu'il soit repris par deux personnes Keith Johnstone et Viola Spolin, qui ont formé le métier de l'improvisation tel qu'il existe encore aujourd'hui.
C'est en Angleterre que Johnstone formula des théories à propos de la créativité et de la spontanéité. Il les introduisit d'ailleurs plus tard, dans son enseignement à l'Université de Calgary. Il estimait que le théâtre était devenu prétentieux et voulu l'apporter au peuple.
Ainsi Keith Johnstone inventa un hybride tiré à la fois du sport et du théâtre. Les équipes luttaient pour des points attribués par des juges, le public étant encouragé à soutenir les équipes plutôt que les juges. La création de Johnstone permit d'influencer presque chaque groupe principal d'improvisation.
L'action de Viola Spolin en faveur de l'improvisation, se déroula dans les années 20 et 30. Celle ci y commença à développer une nouvelle approche de l'enseignement théâtral fondée sur une idée simple. En effet, elle considérait que les enfants apprendraient mieux le métier d'acteur s'il était présenté comme une série de jeux.
Son fils, Paul Sill, poursuivit son travail et fut un des moteurs du théâtre d'improvisation de l'Université de Chicago, dans les années 50. Ainsi, il créa un ensemble d'acteur qui développèrent un genre de "Commedia moderne", accessible à tous.
Finalement, c'est en 1977 au Québec, que l'improvisation théâtrale vit le jour sous la forme de matchs.
Deux comédiens, Robert Gravel et Yvon Leduc, constatant que les théâtres se vidaient au profit des patinoires de hockey, eurent l'idée de créer un spectacle alliant sport et théâtre reprenant ainsi la création de Johnstone. Ainsi ils détournèrent le mode de jeu du hockey (règles, tiers temps, maillots...) pour donner aux amateurs de spectacles et aux acteurs le plaisir et le frisson du direct, et de l'invention.
En 1980, les matchs furent importés en Europe. La France, la Belgique, la Suisse, l'Italie, l'Allemagne, le Maroc, l'Espagne, créent alors leurs propres ligues.
Dès 1982, ces matchs d'impro étaient retransmis sur Radio Québec et devenaient un véritable sport National là bas.


2/ Pourquoi l'improvisation ?

Pour reprendre le point de vue du groupe de théâtre de l'université de Strasbourg, nous pouvons dire que l'improvisation existe au moins pour deux raisons : le refus et le besoin.
En effet le refus, car refus de jouer un ou des répertoires justement trop joués et qui pour eux semblaient être des répertoires réservés au théâtre professionnel.
C'est aussi un besoin car l'improvisation, permet de s'exprimer, de témoigner, d'attaquer, de dire, d'être en prise directe avec un groupe social.
Nous pouvons aussi constater que l'improvisation a une valeur incomparable dans la formation de l'acteur. Elle lui permet de développer des qualités de spontanéité et de sincérité, nécessaires.
Un autre but de l'improvisation est aussi de communiquer de manière plus directe avec le public en lui présentant un spectacle qui le concerne immédiatement.
Enfin l'improvisation oblige à une mise en forme artistique, une recherche de formes nouvelles.
Puisque nous étudions l'impact du théâtre sur les spectateurs, il est essentiel et nécessaire de maintenant vous parler des matchs d'improvisation, fait majeur du type de théâtre dont nous vous parlons.


II/ Les matchs d'improvisation

Depuis une dizaine d'années, les matchs d'improvisation ont pris une certaine ampleur. De véritables compétitions ont lieu entre pays francophones. Mais qu'est-ce qu'un match d'improvisation ?
Deux équipes s'affrontent en jouant des scènes dont l'arbitre aura défini la difficulté, en imposant des contraintes. C'est lui qui décide le thème, le nombre de joueurs, la manière de jouer, et si les équipes joueront ensemble ou séparément dans un temps limité. Le jeu se déroule sur une scène qui fait penser à terrain de hockey (ovale avec des rebords contenant deux entrées pour les deux équipes présentes).

· Les contraintes sont rédigées à l'avance sur un carton que lit l'arbitre en s'adressant face au spectateur puis aux deux équipes.
· Le thème, c'est la trame du jeu des acteurs. C'est ce sur quoi doit se baser la fable qu'ils vont créer.
· Le nombre de joueurs peut varier, allant de un acteur jusqu'à "illimité". C'est à dire que l'équipe peut choisir le nombre de joueur qu'elle souhaite pour la fable annoncée.
· La manière de jouer imposé par l'arbitre est généralement une contrainte. Elle met à l'épreuve le talent des joueurs et n'a généralement aucun rapport avec le thème.
· Les équipes peuvent jouer séparément, c'est à dire l'une après l'autre. La première à jouer est tirée au sort.
Elles peuvent également jouer ensemble. Ceci met à l'épreuve la capacité des différents joueurs à incorporer dans la fable une idée venant de l'équipe adverse.
· Le temps est une contrainte supplémentaire. En effet, la durée du jeu varie généralement entre une et dix minutes.

Mais comment départage-t-on les équipes ? C'est aux spectateurs de décider. Avant le spectacle deux carton de couleurs différentes sont distribués ainsi que quelques sandales. La couleur des cartons est représentative d'une équipe.
A la fin de chaque scène, les spectateurs sont inviter à voter, carton levé, afin de départager l'équipe qui d'après eux fut la plus convaincante.
Avant le vote, l'arbitre convoque les acteurs qui ont commis une pénalité. C'est à cet instant que sont le plus utilisé les sandales jetées sur la scène. Le lancer de sandales se pratique de moins en moins à cause de l'emploi abusif qu'en faisait certains spectateurs...
En plus d'être d'ordre personnel ou d'équipe, certaines pénalités sont considérées comme techniques. La différence réside en ce fait qu'une pénalité personnelle concerne le contenu d'une impro alors qu'une pénalité technique a trait aux règles immuables du jeu. Attention ! Une pénalité peut être personnelle ET technique. Dans le cas, par exemple d'un manque d'écoute ou d'un accessoire illégal accordé à un joueur. Ce type de pénalité ne doit pas entraîner l'expulsion d'un joueur. Il s'agit la plus part du temps d'oubli qui ne sont en rien comparable aux pénalités de rudesse ou de mauvaise conduite.
Ainsi un joueur peut se voir accorder autant de pénalités techniques qu'il chantera à l'arbitre de lui en assener, toutefois aussitôt qu'un joueur accumule trois pénalités non techniques, il est immédiatement expulsé. Il va sans dire qu'un joueur procurant plus de trois pénalités à son équipe devra recevoir les foudres de son capitaine et subir l'amertume de ses coéquipiers.



L'improvisation est en fait une branche du théâtre souvent oubliée, mais nécessaire à celui-ci. Elle a pris une place importante dans la création des matchs d'improvisation Cette nouvelle forme de théâtre aux origines Canadiennes a gagné tout le vieux continent, par le biais des compétions, devenu un véritable sport dans certains pays. Ce type de jeu est nécessaire aux acteurs de théâtre. En effet, celui-ci permet de développer leur concentration, leur maîtrise de soi, ainsi que leur spontanéité. Il leur est également utile afin de pouvoir gérer une situation inattendue. C'est le cas de spectacles où les acteurs ont décidé de jouer avec les spectateurs, comme dans Tout es calme.
Enfin un match d'improvisation est une représentation divertissante à laquelle le public participe en votant pour l'équipe, qu'il considère comme étant la plus douée.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: L'improvisation
Posté par zecha le 20/08/2004 07:49:35
j'avoue que quand j'ai vu la taille de ton article je n'ai pas eu le courage de le lire, mais je crois que quand on fait de l'impro on ai obligé d'adorer! c'est vraiment génial, j'en fais depuis 1ans et j'ai fais 3 ou 4 match, je pense que mon equipe a un super univer de jeu, et rencontrer d'autres equipe c'est un réel plaisir. allé voir de meilleur equipe c'est aussi tres formateur, et on prend conscience du boulu qui nous reste a fournir pour avoir un bon niveau! sinon tu le plan personnel ca m'apporte beaucoup en assurance et en répartit dans la vie de tout les jours. j'adore l'impro a peu pres autant que le théatre et pourtant c'est vraiment différent, j'espere que ca deviendra plus connu avec le temps, et que les bonnes ambiance non prise de tete persisteront. d'ailleur si l'année prochaine une équipe veut rencontrer la mienne ( équipe de 2eme année) sur paris y a pas de pb!! a++
Re: L'improvisation
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:49:34
pareil que spiky star, un peu trop blablatonique
Re: L'improvisation
Posté par manouchette le 20/08/2004 07:49:34
franchement l impro pour tous ceux qui connaissent pas ca vaut vraiment le coup d aller voir un match! c'est une partie de delires assurée!!!!!!!
moi j en fait depuis quatre ans et mon plus grand plaisir c'est de rester apres un match avec une troupe d impro! ils sont excellents et on ne s ennuie jamais! meme si vous n aimez pas le theatre! n hesitez pas!!!!!
Re: L'improvisation
Posté par neela le 20/08/2004 07:49:34
L'impro c'est super! chuis pas très bonne, mais jadore! j'en rafolle, même. A mon école, on a une équipe d'impro et c'est la meilleur, elle n'a eu aucune défaite en 7 matchs, ou même plus! Effectivement l'impro sa libère, c'est tellement génial! en tout cas excellement article, dommage qu'il y ai pas plus de gens qui le lisent!

amicalement,
val
Re: L'improvisation
Posté par spiky star le 20/08/2004 07:49:34
Bon ! J'ai pas le courage de lire tes exposés Tom, mais je t'ai mis excellent pour être gentil ;) Et pis les quelques personnes qui les ont lus ont eu l'air d'aimer donc...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Publié le 11 mars 2003
Modifié le 11 mars 2003
Lu 2 530 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲