Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

L'infidelité

L'infidelité ! Résponsable de biens des séparations, elle peut atteindre différents niveaux. Tout le monde ne le prend pas de la même façon, mais dans tous les cas, c'est un sujet qui donne à réfléchir.


Un sujet pas forcément drôle que nous abordons ici en ce mois de juin. Mais un sujet malgré tout intéressant ! Que doit-on en penser ? L'infidélité, cause de bien des séparations, est-elle pardonnable ?


L'infidelité
Sondage sur le sujet

C'est un sujet abordé par bien des couples, un sujet souvent blessant et, dans la plupart des cas, un sujet qui installe la méfiance au sein du couple.
Selon de récents sondages, l'infidelité serait même la cause de près de 50% des ruptures chez les jeunes de 16 à 25 ans !
Ceci a de quoi effrayer les plus romantiques d'entre nous...
Mais ne nous laissons pas emporter par de sombres idées et ne boryons pas du noir ! Après tout, je ne vais pas écrire pour cela. Au contraire, posons-nous la question : pourquoi est-ce si grave ?


Pour les hommes, l'infidélité n'est pas l'inconstance.
[Pierre Choderlos de Laclos]



Il y a evidemment plusieurs cas et tous ne sont pas à prendre de la même manière...


Il y a eu infidelité et il y a des sentiments

C'est ici, selon moi, le cas le plus difficile à accepter. Il y a des sentiments, la personne trompée est par conséquent encore plus mise de côté que dans les autres cas ! De plus, la douleur est plus vive lorsque l'on sait que l'on est plus seule dans le coeur de l'autre...
Selon moi, ce cas-ci est presque impardonnable... Et à quoi bon pardonner si votre partenaire est amoureux de quelqu'un d'autre ?
Evidemment, il peut changer, oublier l'autre et n'aimer plus que vous... Dans ce cas là, evidemment, il y a de quoi se poser des questions... A ce moment, c'est à votre amour de décider s'il est assez fort... Mais cela reste fortement compromis, selon moi.


Il y a eu infidelité jusqu'à coucher avec quelqu'un d'autre

Il s'agit là encore d'un cas extrême ! On est evidemment en droit de se demander si l'autre nous aime encore car faire l'amour avec une autre personne signifie, soyons vieux jeu sur ce coup, se donner complétement à l'autre, s'offrir à lui. Je ne dis pas que coucher avec quelqu'un d'autre ne peut pas être que sexuel ! Evidemment, beaucoup le font sans sentiments. Mais cela reste malgré tout un acte privilégié qui n'est pas à prendre à la légère...
Quoi qu'il en soit, partons du principe que, dans notre cas, il n'y avait aucun sentiment.
Pardonner est faisable... Si l'autre est vraiment désolé, s'il regrette de tout son coeur et qu'il s'en veut, qu'il a retenu la leçon... Eh bien, il faut tenter de l'envisager sans pour autant dire que cela est chose faisable ! En effet, ne pouvoir se sortir de la tête que l'autre s'est plongé dans les bras d'une autre pourra être terriblement douloureux et susciter une jalousie sans limite...
Maintenant, si vous avez la force de pardonner, ne vous privez pas d'essayer... Sans perdre de vue, bien sur, qu'il est possible de renoncer à tout moment sans avoir à se sentir coupable.


Il y a eu infidelité jusqu'aux préliminaires

Il s'agit là encore d'un cas difficile. Bien sur, votre partenaire n'est pas allé jusqu'au bout et c'est déjà un très bon point ! Mais la douleur n'en es tpas moins présente...
Là encore, partons du principe qu'il n'y avait aucun sentiment.
Eh bien alors, le cas est similaire au point précédent : pardonner est possible si l'autre est sincérement désolé et qu'il a compris la leçon ! Mais cela ne sera pas chose facile et il ne faut pas perdre de vue que renoncer est toujours une possibilité...


Ces trois cas sont, selon moi, les trois stades de l'infidelité dans leur ordre de gravité. Evidemment, chacun peut être plus ou moins grave en fonction de la durée, des excuses du partenaire ou encore de la façon dont se sont déroulés les évenements.


On pardonne les infidélités, mais on ne les oublie pas.
[Madame de La Fayette]




Quoi qu'il en soit, pardonner l'infidelité sera toujours une épreuve pénible et douloureuse, qui demande beaucoup d'énérgie et de volonté.

Malgré tout, pardonner cela n'est pas toujours la bonne méthode ! En effet, si votre partenaire à un sévère penchant pour l'infidelité, alors mieux vaut vous protéger et éviter de revivre cette épreuve encore et encore...

En conclusion, les solutions sont innombrables et totues différentes. Les seuls conseils que l'on puisse recevoir sont ces trois points : réfléxion, écoute et patience. Après cela, c'est à soi-même que l'on doit demander...


Suis-je assez amoureux (se) et est-il/elle assez amoureux (se) ?

C'est de cette question qu'il faut partir car tout dépend de l'amour que l'on se porte l'un à l'autre et de notre determination à le faire vivre.
Après cela, le chemin sera long et douloureux. Evidemment, il ne faut jamais perdre de vue que renoncer est possible à tout moment sans honte et sans regret ! Après tout, c'est votre droit, votre privilège.
Mais, si vous arrivez au bout de votre démarche, si vous pouvez pardonner... Ne serait-ce pas là le début d'un immense bonheur ? Votre partenaire, dans son regret et ses excuses, ne sera-t-il par magnifiquement heureux de voir que vous avez fait cet effort pour lui/elle ?
J'ai la conviction que, si un couple surmonte cette epreuve, il aura la force de combattre le monde entier...


Jamais les hommes ne deviennent plus tendres que lorsqu'on leur a pardonné une infidélité de passage.
[Ninon de Lenclos]



Pour faire le point, pour vous aider ou simplement pour vous amuser, la Bulle Rouge vous a selectionné quelques tests interessants

- Votre couple va-t-il durer ?
- Etes-vous trop jaloux (ses) ?
- Savez-vous éviter les conflits ?


Article écrit et imaginé par La Bulle Rouge
Retrouvez tous ses articles sur son site officiel ici


Et toi qu'en penses-tu ?
Donne ton avis et/ou raconte ton histoire !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: L'infidelité
Posté par ushiwa.sasuke le 30/07/2007 11:19:09
Je trouve qu'il y a de bonnes idées...
Re: L'infidelité
Posté par chaminou le 27/07/2007 15:59:13
Oh, tout ça n'est pas encore assez limpide pour que je me lance dans la rédaction d'un article ! ;o)

Pour moi, il y a pire infidélité que le fait d'aller voir ailleurs. Dans l'absolu, cet acte - parfois isolé - ne signifie pas grand chose pour moi (même si cela peut blesser, j'en suis consciente)... Ce que je pense intimement (!), c'est qu'on peut admirer-aimer-désirer follement une personne ET aller voir ailleurs : ce qu'on appelle l'"amour" (que je suppose être un mix de divers sentiments et attraits énoncés ci-dessus) n'a pas un caractère a stricto sensu exclusif pour moi.

Par ailleurs, quid des couples qui n'ont, par exemple, tout simplement pas l'occasion de "passer à l'acte", mais qui fantasment quand même ailleurs ? Ca ne change pas grand chose, pour moi. L'intention peut tout à fait être là (à défaut de circonstances).

Le tout, est d'être honnête, soit de ne pas entretenir double discours avec son/sa/ses partenaires, m'est avis. Par respect, tout simplement.

***

Par extension, l'article aurait pu évoquer l'infidélité en amitié, voire l'infidélité par rapport à soi-même (si, si), les retournements de veste et autres formes de trahisons qui, personnellement, peuvent me blesser davantage qu'une simple histoire de coucherie...

Après, qu'on soit d'accord avec moi ou pas sur ma conception des choses n'a rien à voir avec le fait que l'article aurait pu aborder d'autres points.

Pour finir, il aurait été bon de rappeller les origines de ce concept de "fidélité".

Voilou... C'est plus clair ainsi, ou j'ai fait pire que mieux en voulant développer ? ;o)
Re: L'infidelité
Posté par hell le 27/07/2007 15:37:51
chaminou
Tu veux bien développer ?:-p
Ou écrire un article si c'est long (tant qu'à faire )
Parce que là tu éveilles ma curiosité ;-)
La fi-délité comme concept cul-turel
Posté par chaminou le 27/07/2007 15:21:29
Il est curieux que l'infidélité ne soit traitée ici que dans le cadre du "couple" &, qui plus est, seulement rapport à une coucherie effective (et non fantasmée).

D'autres trahisons sont bien plus graves à mes yeux & mériteraient qu'on leur porte davantage attention...
Re: L'infidelité
Posté par jacquesv le 22/07/2007 12:03:51
bubu069
Tu parles comme si c'est une chose incontrolable...
Je te rappelle qu'entre les oreilles tu as un cerveau pour controler cela
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : Laetitia Clement
26 ans, Genève (Suisse).
Publié le 28 juin 2007
Modifié le 17 juillet 2007
Lu 4 034 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲