FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







L1 : Quelle fin de saison ? (2)

Foot : Après la L1, voici le second volet du dossier consacré aux enjeux de la saison en cours, place à l'équipe de France et aux coupes européennes. Quelles sont les chances françaises ?


Domenech dehors ??
Plus le temps passe et plus la côte de popularité du sélectionneur national a tendance à baisser, déjà que depuis l'Euro (au combien décevant pour les Bleus), Raymond Domenech est l'objet de toutes les critiques, sa situation ne devraient pas s'arranger, loin s'en faut...
Pour preuve, les nombreux commentaires acerbes et parfois excessifs et automatiques à l'égard du sélectionneur, et si autrefois, certaines (rares) voix s'élevaient pour défendre Raymond, ou du moins, demander d'être plus tendre à son égard, cette époque semble être révolue,
Au vue de la dernière sortie des Bleus face à l'Argentine, des critiques semblent justifiées. Au-delà de la défaite, somme toute logique puisqu'il ne fallait sans doute pas s'attendre à être de taille pour lutter contre Messi et consorts, c'est plus la manière qui déçoit. Si la première période fut plutôt encourageante, on tomba rapidement dans le médiocre en seconde notamment avec un duo de récupérateur Diarra-Toulalan multipliant les fautes (surtout le Néo-madrilène pourtant brillant et indispensable avec les Merengues) et faisant doublement regretter l'absence de Vieira. Si la défense et Gallas en particulier se montrèrent d'abord assez rassurants, ils ne parvinrent pas à endiguer les attaques adverses dès que le génie argentin se réveilla (Messi sur le 2éme but et Guitterez sur le premier). Ce constat est gênant quant on ambitionne de jouer un rôle en coupe du Monde. Mais encore faudrait il être du voyage en Afrique du sud, en effet d'après ce qu'on a vu ce 11 Février, on en est loin, surtout avec une attaque aussi inoffensive qu'il s'agisse de Benzema, Henry ou Anelka. Il faut trouver le moyen de bien aligner ces derniers, et trouver qui de Ribéry, Gourcuff, Nasri ou encore Malouda sera derrière pour les épauler. Les détracteurs du sélectionneur ne manqueront pas de souligner que seul un changement a été effectué alors qu'un match amical sert normalement de test. Il est, en outre, difficile de défendre ce choix par un besoin de compétitivité puisque l'équipe de France a quand même perdu par 2 buts d'écart. Peut-être que Hoarau ou Gignac auraient fait du bien à cette équipe et auraient surtout apporté un souffle nouveau, de jeunesse et dynamique qui pourrait bien se révéler utile à l'avenir.
Les deux matchs contre la Lituanie en diront plus sur les chances de voir les Bleus en 2010 mais s'ils ne ramènent pas 6 points de cette double confrontation, on pourra s'interroger sur leur chance de qualification mais aussi sur l'avenir de Domenech à la tête de l'EDF.
Quoi qu'il en soit, les Bleus ne semblent aujourd'hui plus faire parti du gratin mondial...


Bye bye lyon ??

A quelques jours du très attendu Lyon-Barcelone, on ne va pas s'attarder à énumérer le rapport de force largement en faveur du Barca et maintes fois évoqué, non, nous allons plutôt donner un motif d'espoir aux supporters francais. Ce week-end, l'OL s'est imposé 2-0 à Nancy (buts de Cris et Benzema) alors que le Barca se faisait surprendre dans le derby catalan par le voisin honni de l'Espanyol 2 buts à 1 (malgré la réduction du score de Yaya Touré). C'est la 1ére défaite des Blaugrana depuis la 1ére journée de chamionnat alors qu'il alignait leur équipe-type. De plus, Abidal s'est blessé. Voilà de quoi donner du baume au cœur des Lyonnais, à moins que les Barcelonais n'en soient que plus forts...
En tout cas, le dernier représentant français en C1 aura fort à faire pour représenter haut les couleurs de la L1, que beaucoup jugent faiblarde, dans la crème des crèmes de l'Europe.
Quant aux favoris pour le titre, outre le Barca, on citera les Red devils qui sont sûrement l'équipe la plus solide d'Europe cette année, mais aussi l'Inter de Mourinho, déjà bien placée pour le titre en Série A et qui peut se consacrer sur la Ligue des Champions. Enfin, le gagnant de Liverpool-Real aura aussi des chances d'aller loin. Les Reds ont l'expérience pour eux alors que les Galactiques restent sur une impressionnante série de neuf victoires dont un 6-1 infligé au Betis.


L'espoir de l'uefa

A l'issue des matchs aller des 16èmes de la coupe de l'UEFA, deux clubs français sont en position favorable pour se qualifier alors que deux autres vont avoir du pain sur la planche, et ce n'est pas forcément les clubs que l'on attendait.
Sans sortir un match énorme, les Verts ont assuré l'essentiel en s'imposant sur le terrain de l'Olympiakos 3 buts à 1, et la qualification leur tend les bras au retour s'ils réalisent un match sérieux.
Autre motif de satisfaction : Le PSG de Paul le Guen qui s'est imposé sans trembler à domicile 2-0 (doublé de Hoareau) contre Wolfsburg et qui n'a, a priori, pas grand-chose à craindre de son déplacement en Allemagne.
Pour les Verts et les Parisiens, il faut maintenant espérer éviter des cadors comme le Milan, Valence ou encore le Zénith (tenant du titre) et pour la suite, l'espoir est permis.
Déception du côté de Chaban-Delams, où les girondins de Bordeaux n'ont pu faire mieux qu'un triste zéro à zéro face aux turcs de Galatasaray. Dans un match, gâchés par quelques erreurs d'arbitrages, où la formation turque a bien su tenir tête aux Bordelais, les occasions furent rares. Le retour à Istanbul, où il régne toujours une ambiance très dure pour les visiteurs, s'annoncent compliqué, à moins que les girondins résistent à la pression du public et élèvent leur niveau de jeux. Avec Gourcuff et Chamakh, on peut toujours espérer la qualification.
La grosse déception est venue du stade vélodrome ou l'OM s'est fait surprendre par Twente, pourtant pas favoris mais au vue de la prestation affligeante donnée par les hommes de Gerets, on ne pouvait pas s'attendre à meilleure résultat. Tout heureux de ne pas se prendre un deuxième but en deuxième mi-temps, les Olympiens devront s'imposer aux Pays-Bas pour espérer se qualifier. C'est somme tout possible, à condition de ne pas réitérer la piètre performance du match aller. Avec un Niang, peut-être plus en forme, l'OM peut y arriver.


Réagissez

Et vous pensez-vous que l'équipe de France se qualifiera pour le mondial ? Quelles modifications proposez-vous pour voir à nouveau les Bleus parmi les grandes nations du foot ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Romain Lantheaume
25 ans, Barsac (France).
Publié le 09 mars 2009
Modifié le 07 mars 2009
Lu 576 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143