FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La colo, c'est pas du gâteau ! The Resuite !

J'avais encore des choses à raconter, si vois croyez que j'allais vous lâcher comme àa, vous vous fourrez le doigt dans l'oeil, jusqu'au coude !


Pendant que je relisais un article, une autre anecdotte m'est revenue, je m'en vais vous raconter tout ça, parce que quand même ça vaut le coup.

Voilà, c'était la fin de la deuxième semaine, on avait réunis les gamins sur le petit parking, et le car n'allait pas tarder à arriver.
Pendant que deux anims chantaient avec les enfants : "Nous sommes les Daltons", et que deux autres étaient affectés au remplissage de bouteilles d'eau, (oui, dans le car, sous la canicule on frisait les 50 degrés), bref, moi j'étais allé chercher je ne sais quoi, et là je tombe sur... Deux flics.

Et là un horrible préssentiment m'assaille, vous me direz, quand deux flics viennent vers vous, c'est pas pour vous offrir une glace, ce serait pourtant cool.
Il faut savoir qu'une des gamines était partie avant avec sa belle_mère, qui était venue la chercher directement sur le lieu du séjour, alors quand j'ai vu les flics, je me suis dit deux choses : première : la belle_mère n'avait pas le droit de venir, et on va se faire lincher. (Pourtant cela avait été prévu par les parents, papiers et tout le tintouin mais bon on sait jamais. Deuxième : Mais bon Dieu mais qu'est ce qu'ils foutent là ?!

Les flics viennent vers moi, je leur demande s'ils veulent un renseignement, ils me répondent.
"Nous sommes venus parce que nous savons qu'il y a souvent des colos qui viennent ici".
Ben oui les gars, c'est ce qu'on apelle courement un centre de vacances !
"Ils n'est pas déclaré, ce séjour ?" Me demande un des flics.
C'est vrai, il n'était pas déclaré, mais les séjours de moins de deux semaines peuvent être déclarés après la fin du séjour (ou un truc dans le genre) mais ça je ne le savais pas. Je m'en vais chercher la directrice.
Et les flics qui ajoutent : "vous n'êtes pas près de partir, croyez moi !"

Bien sûr, arthur, tu crois qu'on va aller sortir ça aux mômes : "ha au fait les enfants, vous savez quoi ? On reste un jour de plus, en fait !"

En fin de compte, ils sont repartis comme ils étaient venus, ces glands là, après m'avoir bien fichu les jetons, et encore, c'est pas fini.

Après cette charmante visite, on fait monter les enfants dans le car. Isaac lâche les cheveux de ta soeur, Irwin, ne saute pas sur ton siège, Aurélie, ne te jette pas par la fenêtre.

Et au bout d'un moment, en pleine partie de karaoké avec le micro du car, la dame qui conduisait le car (chauffeur ? Chauffeuse ?) se met à crier : "Ha merde ! Ha ben merde alors, ho putain mais c'est pas vrai !"
Vas_y continue, ça fait cinq jours qu'on leur dit de ne pas dire de gros mots !

Elle s'était planté de route, normalement on devait prrendre le goûter sur une aire d'autoroute avec de l'ombre, et tout, et ben nan, nous voilà dans un patelin que personne ne connait, genre : "Tréfouillis la Niquedouile" ou "Saint jean des Pékinois", paumés, quoi !
Heureusement, nous sommes tombés sur un club de jeunes vachement sympa, et le responsable a laissé nos 60 gosses utiliser ses trois toilettes. Après, on a goûté sous un porche, tous serrés pour pas être en plein soleil.

Avec tout ça on a pris du retard, et quand on arrive sur le parking, tous les papas et les mamans sont là, cherchant du regard leur chère projéniture.

Tout le monde est rentré chez lui entier, sans pleurs.
Et là, le retour, c'est un vrai dilemne, parce que souvent, des parents vous demandent comment s'est comporté leur enfant, et l'enfant en question qui se cache derrière sa mère, et ben il vous a saoulé pendant tout le séjour. Hors, vous ne pouvez pas trop le dire parce que : 1) le gosse va s'en prendre plein la tronche quand il sera chez lui.
2) Un anim qui dit ça, les parents pensent de lui qu'il est mauvais, car il n'a pas réussi à avoir de l'autorité.

Donc vous répondez : "Ho, il speed bien, mais on a vu pire"
Vous n'allez quand même pas lui répondre : "Ha, c'est votre fils, ça ? Et ben félicitation, c'est un vrai casse burnes, vous ne nourrissez à quoi ?.
Nan, nan ça le ferait pas.

Avec tout ça on dort bien la nuit, nous les anims, on s'en rend pas compte, comme ça, mais ça épuise les nerfs, et pourtant on y retourne avec délectation, les anims, c'est des vrais sados !
Et vive les mômes !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: La colo, c'est pas du gâteau ! The Resuite !
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:54:28
C'est clair les 12/14 j'ai fait aussi, c'était même ma première colo, c'est vraiment des larves, infoutues de faire la moindre tâche ménagère, et quand c'est des gosses du centre ville, c'est encore pire, mais ils sont quand même géniaux!!!
Re: La colo, c'est pas du gâteau ! The Resuite !
Posté par ludowan le 20/08/2004 07:54:28
ni chauffeur, ni chauffeuse, mais chauffiste...
nous on avait eu un petit qui insultait tout le monde, mais pas les petites insultes des enfants, les vrais trucs d'adulte : raciste, misogyne, voire porno parfois...
On a du etre quasiment interdit par la directrice de la colo de discuter avec les parents, elle s'en est chargée elle meme... en disant que tout s'était (a peu pres) bien passé...
Depuis j'y suis jamais retourné :(( manque de temps, au travers des études...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Elodie Alias elodelu
34 ans, Nantes (France).
Publié le 25 septembre 2003
Modifié le 25 septembre 2003
Lu 1 493 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143