Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La colocation

Ce document va parler de la colocation, comment vivre avec un colocataire, les petits trucs à faire...


L'Assurance : Pour éviter des diificultés en cas de sinistre (incendie, dégâts des eaux, dégradations), il est préférable que chaque locataire souscrive un contrat d'assurance multirisque habitations ainsi qu'une garantie de responsabilité civile.

Aides au logement : Chaque colocataire doit remplir une demande au logement auprès de la Caisse des allocations familiales (caf).
Votre aide est calculée sur la base de vos ressources, de votre part et de la nature du logement.

Etats des lieux : Il doit être établi lors de la remise et la restitutions des clés. Rédigez-le soigneusement.
Pensez à noter tous les détails (sols, murs, tâches, fissures, poignées manquantes, etc..). Vérifiez que les robinets, les évacuations d'eau et les interrupteurs fonctionnent correctement.

La caution : Le bailleur demande en général une garantie de paiement supplémentaire, surtout si les colocs sont étudiants ou si le loyer dépasse le tiers de leurs de leurs ressources. Un membre de la famille ou un proche peut se porter caution de l'ensemble des colocataires. Il s'engage à payer la totalité du loyer si un ou plusieurs colocataires se trouvent dans l'impossiblité de le faire. Autre solution, chaque colocataire peut fournir sa proprecaution solidaire.

La clause de solidarité du bail :
En principe, dès qu'il y a plus d'un locataire, chacun est responsable de sa part du loyer. Mais si le bail contient une clause de solidarité, un seul coloc'peut être poursuivi pour la totalité du loyer. Si l'un deux quitte le logement, celui (ceux) qui reste(nt) est tenu de payer la totalité du loyer.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: La colocation
Posté par jpconan le 20/08/2004 07:48:40
L'Assurance : Genial : en cas de destruction de tes affaires par un colocataire, c'est sa responsabilité civile qui joue et il n'y a pas de FRANCHISE. Maintenant si tu casses toi même tes affaires, comment fait tu ??

Aides au Logement : Difficile d'obtenir une Aide au Logement sans un minimum de formalisme. Il te faut des quittances de loyer. Il faut que le logement soit suffisamment insalubre pour ne pas faire fils-à-papa. Il faut donc l'aide du propriétaire. Bref on oublie le partage sauvage ou dans un 300 M2.

Etats des lieux : vous noterez qu'il faudrait faire un état des lieux à CHAQUE mouvement de co-locataire pour éviter que les derniers ne payent les erreurs des précédents locataires au moment du départ final. pas facile si vous vous souvenez d'Hélène et les garçons (rediffusion sur AB1).

La Caution : Les bailleurs adorent les colocation : plus de bulletins de salaires et caution solidaires , plus de parents caution et comme ils sont jeunes, nombreux, et inexpérimentés, ils se moquent bien de ce que vous pensez de la fuite d'eau dans la SDB.

Les rencontres : J'ai pratiqué la colocation de 1987 à 2000 !! j'ai commencé par Montparnasse. j'ai vécu dans un 120 m2 au bord du Canal de l'Ourcq à Paris 19 et vue panoramique sur Paris pour 3000FF/mois . J'ai vécu dans un pavillon de 200 m2 et 1500m2 de jardin (1500 !!) en proche banlieue pour 3000 FF/mois et j'y ai connu la mère de ma fille...

www.louisetv.com
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 28 novembre 2002
Modifié le 28 novembre 2002
Lu 1 888 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲