Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La Comtesse Erzsébeth Bathory ou la Comtesse sanglante

Après vous avoir conter l'histoire de Dracula, voici l'histoire d'un autre personnage, toujours dans l'esprit des vampires...


Voici le cas d'une femme qui, à l'instar de Dracula, n'était pas une créature des enfers mais bel et bien un être humain... mais, qui comme Dracula, se livra à des jeux atroces, sadiques et où l'on retrouve des notions propres aux vampires, comme boire le sang et torturer à mort. en bref, la Comtesse sanglante a marqué à tout jamais l'histoire de la Hongrie et a influencé Anne Rice pour la création de son personnage de Carmilla. Autant dire que cette horrible femme va vous choquer... 1611, Hongrie.Un procès qui secoue les âmes et frappe les imaginations, prend place. L'accusée se nomme Erzsébeth Bathory, épouse de Ferenez Nadasdy (le prince noir issu d'une grande famille de Hongrie qui combattit l'invasion turque avec beaucoup de bravoure).




Mais qe quoi est-elle accusée au juste? Elle aurait soi-disant enlevé 300 jeunes filles, les aurait saignées et aurait même bu leur sang après les avoir torturées de la pire façon qui soit. Surbommée la "Comtesse sanglante", rien n'indique au début de sa vie qu'elle pourrait devenir un jour un tel monstre. Elle eut un début d'enfance très pieux, élevée dans les remparts d'un château par une belle-mère qui l'assoma de prières et d'offices religieux au lieu de lui laisser profiter de son enfance. A 11 ans, elle était fiancée à Nadasdy comme il était courant à l'époque, par une "union" de raison. Son mariage intervient en mai 1575 (il a vingt ans, elle quinze), les deux époux s'établissent dans le grand château de Csejthe, situé sur une colline de la région montagneuse de la Hongrie, près des Carpates. Ferenez Nadasdy est un guerrier et, en cette époque, les Turcs voient en la Hongrie un repaire idéal pour piller les ressources, enlever les jeunes filles et accomplir nombre d'actes immoraux et ignobles.



C'est pour cette raison qu'il est souvent appelé à quitter le domicile. Si bien que la Comtesse est souvent seule. Pour tuer l'ennui, elle s'entourne de nombreux serviteurs, dont Ujuary Janos, un bossu idiot et sadique. Elle sympathise également avec une dénomée Joo Illona, la nourrice de ses enfants. Mais aussi avec Thorothya Szentes, qui lui apprendra la magie noire et les arcanes, et enfin avec Kandoska, une horrible femme alcoolique ainsi que Katalin Beneisky; En 1600, son mari décède. Elle pète un plomb et, pour s'occuper, la Comtesse Barthory, seule et déprimée faisait rechercher des jeunes femmes par Kandoska, qui connaissait parfaitement la Hongrie, puis les kidnappait. Suite à quoi, elles étaient ramenées à Csejthe où elles étaient torturées dans des cachots et saignées à mort. Après quoi, la Comtesse récupérait le sang de ses victimes, le buvait et s'en préparait carrément des bains! Pendant le procès, on apprit que c'est suite à l'arrivée d'une nouvelle personne, une certaine Anna Dravulia, une terrible sorcièreque les tortures devinrent de plus en plus horribles.



En 1610, à force de remarquer des disparitions de jeunes filles, le Comte gyorgy Thurso, cousin d'Erzsébeth à la tête d'une armée, investit le château de Csejthe. Outre des cadavres de jeunes femmes, il découvrira dans les souterrains des femmes encore vivantes subissant d'atroces tortures, dont le corps ont été mutilés de milliers de piqûres d'aiguilles. Les commentaires d'Ujuary Janos, dit ficzko, qui s'est fait arrêté lui aussi sont stupéfiants : "les doigts étaient coupés un à un avec des cisailles, Illona apportait du feu, faisait rougir les tisonniers et les appliquait sur la figure, le nez et la bouche", "elles attachaient les mains et les bras très serrés avec du fil de fer, et les battaient à mort, jusqu'à ce que tout leur corps fut noir comme du charbon et que leur peau se déchirât". La Comtesse fut déclarée coupable et fut enfermée dans sa propre chambre, dont on mura les fenêtres et la porte, ne laissant qu'un petit espace pour qu'elle puisse respirer. Après la mort de l'horrible femme et de ses complices (ils furent tous exécutés), le château fut longtemps maudit.



On dit que la Comtesse sanglante revenait toutes les nuits tuer, déchirer la peau, ouvrir les entrailles et se repaître du sang des honnêtes gens du coin. elle serait devnue un vrai vampire...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: La Comtesse Erzsébeth Bathory ou la Comtesse sanglante
Posté par echouekorps le 20/08/2004 07:48:55
Oui nounie , ah ca ajouté que enfant elle a vue des tortures innomables (voir le livre de persisset dont je ne sais pas s'il est vrai sur ces points ou romancé) quoi qu'il en soit la comtesse est interessante pour son charisme et sa folie, enfin kles deux doivent etre liés m'enfin.
Re: La Comtesse Erzsébeth Bathory ou la Comtesse sanglante
Posté par personne le 20/08/2004 07:48:55
Bien, bien, il est excellent cet article et retrace fidèlement la vie de la Comtesse Sanglante. Pour ma part, j'ai connu ce personnage dans une BD (Requiem, il y a un article sur cette BD à la rubrique BD/livres, pour ceux que cela intéresse), sous le nom d'Elizabeth Bathori.
Et puis, je trouve que Cradle of Filth ne sont pas aussi mauvais qu'il n'y paraît. L'orchestation est incomparable, les paroles originales, mais c'est la voix du chanteur qui rebute un peu. Je conseillerais plutôt DISTURBED, qui ne parle pas de la comtesse Bathory, mais dont le chanteur a une voix superbe et dont les paroles sont bien aussi.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Publié le 26 décembre 2002
Modifié le 26 décembre 2002
Lu 3 936 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲