Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La déprime...

Je pense que c'est arrivé au moins une fois à tout le monde de déprimer plus ou moins pour telle ou telle chose... Certains s'en sortent, d'autres pas, personnelement je m'en suis sortie et je vous expliquerais un peu comment... Mais quand la déprime tourne mal, on peut dans certains cas en arriver au suicide.


Qu'est-ce qui amène la déprime ?

Il y a de multiples réponses ! Mais pour certains cas (dont j'ai fait partie) il n'y a pas vraiment de raison à la déprime. Exemple : on a tout pour être heureux mais on ne l'est pas. D'où viens le problème ? Je pense que c'est justement le fait qu'il y ait tout pour qu'on soit heureux qui fait qu'on ne l'est pas ! C'est une sorte de routine qui nous fait tourner en rond et au bout d'un moment on ne le supporte plus ! Dans ces cas là c'est la déprime quasi-assurée ! On se renferme sur soit petit à petit puis on sombre encore un peu plus, toujours un peu plus, puis on se demande finalement à quoi on sert et est-ce qu'on est bien utile ? Mais chacun à une seconde chance mais il faut la saisir en vol ! Je sais que c'est difficile mais peut-être qu'à force d'être comme ça les gens finiront par s'en apperçevoir et vous aiderons ? Maintenant ce n'est plus qu'une question de temps... Dans les autres cas, s'il y a une "vraie" raison à cette déprime, le mieux est d'attendre un peu, si les choses empire d'essayer de regler le problème mais s'il est trop imposant mieux vaut appeler une ligne adéquoite (voir en vas) pour vous aider à remonter la pente.


Mon passage en déprime

Je voulais vous faire part de mon vécu pour (peut-être) aider des gens qui sont dans le cas dans lequel je m'étais trouvée...
Cette année, je n'avais pas encore 14 ans mais presque, tout allait bien dans ma vie à part le fait que mes parents avaient divorcés peut de temps avant mais je pense que ce n'est pas la cause de ma déprime. Je pense que c'est la routine qui ma fait "peter un plomb". Je m'ennuyait en cours, je ne supportais plus ma mère, je perdais des amies, et petit à petit je me renfermais comme une huître sans vouloir sortir de ma coquille car j'y étais bien. Je pleurais souvent sans raison particulière mais c'était juste parce que je me sentais mal. Je me pensais inutile, je perdais goût à la vie mais tout ça sans que personne ne s'en apperçoive ce qui m'affectait encore plus car j'en voulais énormément aux gens de ma famille qui ne remarquaient pas que je n'allais pas bien ! Puis je déprimait encore plus...
Je commençait à me "griffer" le bras droit avec des batons puis quelque mois plus tard je me taillait avec un cutter. Je n'ai pas dit me "coupait les veines" mais me "taillait" car beaucoup de gens font la confusions et ça m'énerve ! Bref, au fil du temps je montais toujours un peut plus sur mon bras puis j'ai presque visé le poignet ! J'ai compris que je n'allais vraiment plus bien !
Puis en voyage en Espagne durant l'année, j'ai montrée mes cicatrices à un copain, je lui ait vaguement parlé de ça. La nouvelle c'est vite répandue... Toute la bande ne voulaient même plus m'adresser la parole pour ça (je sais c'est un truc de gamins mais c'est les mecs de 13 ans "et demi"lol !) et là je me sentit vraiment rejetée comme je ne l'avais jamais été d'autant plus les paroles qu'ils disaient ! J'ai pleurée pendant qu'on visitait un musée. Là les filles ont commencées à faire attention à moi puis j'en ai réellement parlé avec une copine assez proche. Elle avait 1 an de plus que moi et elle a vécu des choses difficiles notamment sa mère qui se taillait les veines donc elle pouvait en parler. J'ai été en quelque sorte "enguelée" mais je pense que ça m'a fait du bien. C'est à partir de cette journée que j'ai eue un réel déclic.
Après ça j'ai vraiment prise ma vie en main, toute seule, je me suis aidée toute seule et je m'en suis sortie quasiment toute seule avec l'aide d'une copine qui étais dans le même cas que moi. On ressentais les mêmes trucs et ça m'a vraiment aidée de voir quelqu'un qui étais dans mon cas ! J'ai ensuite repris goût à la vie, ça m'a pris plusieurs mois, c'étais très difficile mais les jours passaient et petit à petit j'avais arreté de me mutiler ce qui étais pour moi un grand pas en avant, puis j'ai pratiquement oublié l'envie de suicide, j'essayait de voir les choses positives dans tout... Je rappelle bien que ça ne se fait pas du jour au lendemain ! Il faut avoir beaucoup de volonté si on veux s'en sortir et pour que le cauchemar soit entièrement terminé il faut des mois et des mois, et avec l'aide de son entourage ou d'un (e) ami (e) c'est encore plus facile surtout s'il (elle) est dans le même cas que vous ! Je suis totalement disponible pour ceux et celles qui voudraient en parler, surtout s'ils sont en déprime vu que j'ai déjà vécue l'experience je pense que je peux me rendre utile et aider les autres maintenant...
Oui parce que maintenant je profite de chaque jour qui passe même si defois encore ce n'est pas facile mais cette déprime m'a rendue si forte que maintenant je me sens pratiquement invincible sur les problèmes du quotidien ! Cette experience, si on peut appeler ça ainsi, est vraiment enrichissante si on s'en sort bien car ça nous rend vraiment plus fort et on apprend à reprendre goût à la vie jour après jour c'est ça qui est fantastique et c'est à partir de là qu'on peux dire que la vie est vraiment quelque chose de bien.


Quand ça tourne mal ?

Quand une déprime tourne mal et qu'elle n'est pas résolue on peut, dans certains cas, arriver au suicide. Beaucoup le veule mais seulement (et heuresement !) une minorité le fait vraiment. Pour les jeunes vraiment en déprime grave peuvent appeler des ligne adéquoite...

Numéros à venir très prochainement...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: La déprime...
Posté par chrisone02 le 08/11/2004 19:15:27
Tout dabord je te félicite pour ton texte ! Je voulait en faire un mais celui ci résume exactement ce que je suis en train de vivre depuis plusieurs mois sof un point ; c'est q ue moi j'ai commencer directement avec la lame du cutter et o poignet ... et je ne pense pas avoir la possibilitée d'arreter ! la vie est trop dure , je ne coprend pas que tu ai reeusi ! aide moi stp ... car personne ne me comprend réelement , je pert mes amis , .... repond moi stp , merci d'avance de ton aide car j'en aurez besoin
Re: La déprime...
Posté par pure-evil le 05/10/2004 18:04:34
Moi je pense que t'as deprime c'était juste une deprime passagère... Enfin je sais pas combien de temps ca a durer tout ca mais quand on lit ton texte, on pourrait croire que ce n'etait que quelques mois... Il y a pourtant tellement de déprime différente... Et je dirais que tu n'es encore pas tomber trop bas...
Ca fait 3ans que j'me sens mal mais pers voit rien enfin, certaines pers voient que ca ne va pas (comme ma mere et ma soeur) mais elles ne font rien... Elles pensent juste que ça passera... Mais se rendent-elles bien compte que ca fait 3 ans que j'me sens mal? J'crois pas trop, sinon ma mere m'aurait deja envoyer chez le psy... Elle y a pensé, elle me l'a dit, mais elle pense que j'peux y aller de mon plein gré (on n'a pas de bon contact ma mere et moi... On n'arrive pas à se parler...), or je ne suis pas comme ca... Enfin aurais-je peut-être un jour la force de devoir tout dévoiler à une personne que je n'ai jamais vu et dont je ne connais rien? Je ne sais pas....
Re: La déprime...
Posté par yokarock le 30/09/2004 21:47:08
je pense que la déprime n'a pas vraiment de definition on sait ce que c'est mais a la fois on sait pas on sait pas la definir on se sent simplement mal on a l'impression que tout va mal que même tes amis te rejete tu sait pas pourquoi c'est maintenant qu'ils sont partis tu leur dit que tout va bien mais en fait tout va mal mais tu sait pas ce qui va pas....moi en tout cas c'est sa...il ne m'arrive que des "merdes" jme dit que jpeux rien y faire....c'est comme sa...j'ai jamais été super huereuse plus d'1 an sa a sans doute durée a peine 1 semaine...même pas peut-etre moins....jme souviens presque pas des jours qui ce sont super bien passés ou jme suis senti super bien pourquoi ??je sais pas...depuis j'ai l'impression de plus avoir de réaction a tout ce qui spasse autour de moi je m'en fou pas mal....on m'a souvent dit que j'étais shouté parce que depuis jsuis resté calme plus trop de réaction peu de sourire...
tu dis que la vie n'a pas de gout parce qu'on veut pas qu'elle est de "gout" tout ce passe tellement mal qu'on veut même plus la poursuivre...mais c'est pas pour sa qu'il faut tout arrêter....faut essayer de voir tout ce qui spasse autrement même si on pense ne jamais y arriver sa va etre dur mais je n'aipas trouvé un autre moyen je vie et c'est tout...rien de plus.
Re: La déprime...
Posté par aureliedog le 30/09/2004 18:57:48
j'ai l'impression de ne plus rien avoir a faire ici... que la vie n'a plus de gout et que je n'y peut rien! vous m'expliquer?!
Re: la déprime...
Posté par la_reveuse le 19/09/2004 08:45:37
J' ai eu une enfance tres difficle aussi..
en lisant ton texte , je me suis sompletment retrouver , carrement ..mais moi c' etait pour des raisons..enfin de compte , j' ai apprit que dans la vie y aura toujours de ses jours ou l' on pense que la vie ne vaut plus rien , et qu' on ne sert a rien...

qu' on n' est qu' une personne ratee et puis voila tout..mais il y a un proverbe qui dit:"La plus grande force des hommes , n' est pas de ne jamais tomber , mais de se relever a chaque fois"..je me suis relever avec l' aide de mon frere...et la j' en suis sortie plus forte , et plus resistante a la vie..

Le secret , et de ne jamais baisser les bras , meme si parfois c'est dure;)
on voit la vie sous un antre angle;)...

Modifié le 19/09/2004 08:46:45
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 15 septembre 2004
Modifié le 15 septembre 2004
Lu 1 397 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲