Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La dernière ligne droite

Les bleus n'ont qu'à remporter un seul petit point pour assurer leur qualification à l'Euro...


Un seul point ! C'est ce qu'il manque aux tricolores. Le ticket pour la Pologne et l'Ukraine n'est plus très loin. Mais il y a la Bosnie-Herzégovine en face. Même si le selectionneur Susic dit que sa place de barragiste le satisfait, on a tout de même du mal à le croire. La Bosnie n'a rien à perdre. La ressemblance avec l'horrible France-Bulgarie de 1994. Espérons que nous ne regretterons pas les cinq points laissés lors de la double confrontation contre la Biélorussie (défaite au SDF et nul à Minsk).


Avec quel jeu ?

Comment faudra t-il jouer mardi ? Deux choix possible : soit les bleus jouent leur jeu à la conquête d'une victoire. Ou sinon, jouer le match nul en fermant la rencontre au maximum. La seconde proposition n'a guère de chance d'aboutir. Dans le clan bleu, on ne voile pas la face. Lorsqu'on leur posa la question fatidique sur la volonté de jouer le 0-0, Samir Nasri et Laurent Blanc était d'accord. Selon le milieu offensif, la France n'a pas la capacité de fermer la baraque pendant un match entier.


On les connait

On ne connait toujours pas l'équipe bosniaque qui débutera la rencontre, mais on a tout de même quelques certitudes. Comme le fait que les bleus retrouveront quelques bonnes vieilles connaissances. Hugo Lloris, Anthony Réveillere et Bafetimbi Gomis retrouverons Miralem Pjanic, partit en Italie, à l'AS Roma, en toute fin de mercato. Tous les attaquant français évoluant en ligue 1 seront ravi de revoir Emir Spahic "le sanguinaire". L'ex-montpelierain s'est envolé le FC Séville en juillet dernier.


Le danger dzeko

L'équipe bosnienne est remplie de talent, on s'en était aperçu. Mais un élément dépasse toujours du lot. En l'occurence, c'est Dzeko. C'est la lumière qui guide l'équipe. Lors du match aller, à Sarajevo, en septembre 2010, il était apparu comme abscent. Il n'avait pas réussi à destabiliser la charnière française composée à l'époque par Adil Rami et Philippe Mexès. De l'eau a coulé sous les ponts. Son arrivée à Manchester City, en janvier dernier, l'a fait passé dans une toute autre catégorie de joueur.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 18 octobre 2011
Modifié le 16 octobre 2011
Lu 838 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲