FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La Japanimation selon Hayao Miyasaki

Le réalisateur Hayao Miyasaki, celui qu'on surnomme le Walt Disney nippon, nous fait découvrir son Japon en mélangeant brillament contes et richesses des croyances japonaises... Avant tout, petit récupilatif sur le manga...


Un Manga, c'est quoi ?!?

Le manga signifie originellement "images dérisoires" ou "esquisses rapides". C'est une forme de dessin sur papier, souvent en noir et blanc et venant du Japon.
Le magaka, celui qui les dessine, publie une quinzaine de pages par semaine, c'est à dire qu'à ce rythme il réalise en deux mois un manga de 200 pages ! Lorsqu'un manga papier a du succès, il est adapté à la télévision sous forme de série. Vient ensuite le film d'animation qui nécessite une équipe d'élites et un budget important. Le graphisme est d'une très haute qualité (25 images/secondes), comparable aux dessins animés de Disney.
Le style manga a toute fois des caractéristiques bien précises : les grands yeux et le design des personnages, la mode, les détails extrèmes (ombres, plis)... Ce style est né de techniques cinématographiques américaines, et d'idées françaises et japonaises.
Cet art que nous apprécions beaucoup de nos jours est fascinant et loin de nous dévoiler tous ses secrets.


Hayao Miyasaki

Miyasaki est né en Janvier 1941 à Tôkyô. Son père travaillait alors dans la société familiale la "Miyazaki Airplane", qui appartenait à son oncle. En 1944 ils durent tout abandonner sous l'assaut des bombardements américains. Ils déménagèrent dans la préfecture de Tochigi, dans la ville Utsunomiya.
Hayao commença ses études en 1947 et entamera un cycle de 5 ans qu'il fera dans trois écoles différentes.
Une terrible maladie frappa sa mère, cette période fut marquante pour lui et il en garda de profonds souvenirs, qu'il reprit plus tard dans certaines de ses créations (la maison où il habitait, la fascination pour les objets volants, la mère de l'héroïne dans Mon voisin Totoro qui est aussi hospitalisée etc...).

Miyazaki continua ses études. C'est en 1956 qu'il découvrit son réel intérêt pour l'animation en regardant le premier long métrage en couleur distribué sur le Japon, création du studio Toei Doga, Hakuja Den (L'histoire du serpent blanc). Ce fut un déclic pour Hayao qui se mit au dessin, commençant à dessiner ce qu'il aimait le plus : des avions. Il ne se sentait à l'époque pas capable de dessiner des personnages, cependant en 1963 il rentra dans le studio d'animation de Tôei ! (Entre-temps Hayao passa ses études à Toyotama et obtint un diplôme en économie.)

Son acharnement et sa créativité vont vite se faire remarquer, de plus son activité au sein du syndicat va lui permettre d'obtenir la place de secrétaire en chef. Il fera la rencontre de deux personnes qui deviendront de grands amis, Takahata Isao qui est alors le président du syndicat et Otsuka Yasua.
Miyazaki et Takahata vont de studio en studio travaillant sur beaucoup de séries.

Bonne nouvelle pour Hayao qui en octobre 1966 se marie avec Akemi Ota. De cette union vint deux fils nés en 1967 et 1969.

En 1970 Miyazaki travaille sur la série Himitsu No Akka-Chan, puis fera ses débuts dans le manga avec le titre Sabakuno Tami.

C'est en 1978 que Miyazaki se fait connaître du grand public, en effet il travaille d'arrache-pied sur la série Conan le fils du futuret réussi à lui donner une qualité graphique telle qui permet sa diffusion sur la chaîne nationale NHK. De plus avec ces vingt six épisodes Miyazaki définit un véritable tournant dans l'animation Japonaise, du jamais vu, il nous fait rêver.


Grâce à l'éditeur Tokuma Yasuyoshi, Miyazaki peut se consacrer dans l'un des projets qui va le rendre connu de tous j'ai nommé Nausicaä de la vallée du vent, manga qu'il avait commencé à publier en 1982 dans le magazine Animage (Tokuma).
En 1983 le projet de mettre Nausicaä sous forme d'un long métrage est lancé, et c'est sous un travail plus que minutieux que Miyazaki va travailler durant un an. Au final le rendu est époustouflant et le film est diffusé sur tout le Japon, encore à l'heure actuelle on parle de Nausicaä comme l'un des plus beaux films d'animation japonaise.






Il travaillera ensuite au studio Ghibli sur le long métrage Laputa, le château du ciel (1986), film qui donnera encore quelque chose de magique. On commence à penser que Miyazaki est vraiment quelqu'un d'exceptionnel et on s'intéresse vraiment de plus près au studio Ghibli.








L'année 1988 devient la consécration pour le studio avec la sortie du film le plus prestigieux de Miyazaki Mon voisin Totoro. Ce long métrage fait le tour de l'archipel quatre fois au moins et tous les japonais connaissent Totoro. C'est un véritable bouleversement qui sera décisif dans l'animation nippone, et pour les plus réticents; quant à la magie du Ghibli sont soufflés par des oeuvres qui vont suivre à un rythme soutenu Porco Rosso (1992), On Your Mark (1995).





Puis vient le tour de Princesse Mononoké en 1997 long métrage qui continue à être diffusé dans les cinémas mondiaux, battant record sur record. Tout le monde est encore une fois interloqué par tant de beauté de conviction. Tout le monde est maintenant convaincu que Miyazaki est plus qu'un dessinateur parmi tant d'autres c'est le Disney Nippon, celui qui réussit à faire rêver petit et grand via un film d'animation.




Et comme pour finir une carrière bien remplie, pour nous achever avec un ultime long métrage, Miyazaki reprend du service avec un film de toute beauté, on croyait les records de Mononoke pris à jamais, et bien non Sen to Chihiro balaya tout sur son passage avec des millions et des millions d'entrées. Chihiro sera sans doute le film du studio Ghibli qui fera le plus parler de lui de par le monde, même en France le film fera un peu plus de 1. 200. 000 entrées un record pour un animé nippon.



Bref pour conclure cette petite biographie nous pouvons vraiment penser que Miyazaki est quelqu'un qui a beaucoup fait avancer l'animation Japonaise, aussi bien au pays que sur toute la planète. Grâce à lui nous sommes nombreux à rêver et rien que pour ça je dis bravo, et même un grand merci.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: La Japanimation selon Hayao Miyasaki
Posté par ashera le 20/08/2004 07:55:30
merci pour vos commentaires ^^
Re: La Japanimation selon Hayao Miyasaki
Posté par legolasgirl le 20/08/2004 07:55:30
MAGNIFIK ARTICLE POUR UN MAGNIFIK AUTEUR bien que j'ai été trs decu en voyant Laputa, il est moin bien ke Mononoké et Chihiro mais i a été fait avant alor on llui pardonne! franchement j'éspere qu'il ne clamsera pas avant des milleirs d'années lol
Re: La Japanimation selon Hayao Miyasaki
Posté par alal le 20/08/2004 07:55:30
miyasaki fait les meilleurs animés que j'ai jamais vu !!!! les dessins sont magnifiques,
les histoires sont toujours géniales, elles sont d'une originalité époustouflantes,
et les musiques sont merveilleuses.
ces animés nous font rêver.....et certains nous font pleurer, je parle notamment de "le tombeau des lucioles", ce film me fait toujours pleurer, c'est trop triste....
bref, tout ce que j'ai à dire c'est
VIVE MIYASAKI !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 09 avril 2004
Modifié le 09 avril 2004
Lu 1 351 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143