Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La Jeunesse de Blueberry : Rédemption

Et une aventure de plus pour cet infatigable Blueberry, ou plutôt Mike Steve Donovan...


"Les choses semblent bien mal engagées pour le jeune lieutenant Blueberry ! Mandaté par l'agence Pinkerton pour secourir la nièce du général Sheridan, qui a été enlevée, il est à présent lui-même prisonnier des ravisseurs. Pire, par sa faute, un village entier de rednecks est convaincu de la toute-puissance divine de son ennemi, le pasteur Jim Thompson. Ivre de pouvoir et de vengeance, ce pseudo-messie ne connaît qu'un seul credo : "Tuez-les tous, et Dieu reconnaîtra les siens !" En plein coeur de la "Bible belt", Blueberry trouvera-t-il une seule bonne âme pour prier pour son salut ?... Suite et fin d'un diptyque à l'ambiance très western, mais dont les tenants et aboutissants nous offrent une agréable variation sur un air connu. À mille lieues des habituels généraux sudistes, le pasteur Jim Thompson donne toute sa saveur à ce nouvel album. Véritable psychopathe qui s'enfonce un peu plus dans sa folie à chaque case, il permet une virulente critique des fous de Dieu, assortie d'une intéressante étude sur la psychologie des foules. Cerise sur le gâteau : le rôle joué par le général Sheridan répond parfaitement à la thématique globale de l'album, tout en ajoutant cette touche de réalisme historique qui inscrit la série au panthéon du genre." (Présentation Dargaud)

Rédemption constitue la dernière partie du nouveau diptyque de la série La Jeunesse de Blueberry. Cette série périphérique à celle du célèbre Lieutenant connaît ses débuts dans les années 68 à 70 dans Super Pocket Pilote. Jean-Michel Charlier et Gir retrouvait leur célèbre héros pour explorer sa jeunesse lors de la guerre de Sécession (le Lieutenant Blueberry était alors le jeune Mike Steve Donovan).


A la mort de Charlier, un nouveau scénariste reprend le flambeau : François Corteggiani qui assure encore le récit de ce nouvel opus. Au niveau graphique, des changements sont aussi intervenus puisque Wilson a succédé à Giraud à partir des Démons du Missouri, puis ce fut le tour de Blanc-Dumont qui réalise ici son dixième album. Ce dernier, passionné par l'aventure de l'Ouest américain, s'était déjà fait remarqué dans le genre du Western avec sa série Jonathan Cartland. Mais reprendre la série d'un autre n'est pas chose aisée, surtout quand cet autre s'appelle Giraud. Blanc-Dumont a quand même su respecter la série tout en gardant sa touche personnelle, caractérisée par une finesse du trait.


Ce nouvel opus reprend les ingrédients classiques du Western avec ses paysages, ses sudistes. L'aspect historique reste prégnant, donnant parfois à La Jeunesse de Blueberry un air de documentaire. Mais la série ne se limite pas à cet aspect. La guerre de Sécession sert de prétexte pour le scénariste Corteggiani de dénoncer le cynisme de toute guerre, à la boucherie sans fin. Enfin la série reste avant tout un grand récit d'aventures. Corteggiani joue avec les scènes d'action (Mike Steve Donovan ne loupant jamais une bonne bagarre), rebondissements, les raccourcis pour garder ses lecteurs en haleine.


Série : La Jeunesse de Blueberry
Titre : Rédemption
Auteurs : Corteggiani et Blanc-Dumont
Editeur : Dargaud
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 26 septembre 2010
Modifié le 02 octobre 2010
Lu 22 327 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲