FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La "joie" d'un frère

Qui ne s'est jamais bagarré avec son cher spécimen de grand frère ? Et pourtant, qui dira qu'il ne l'aime pas ? Petit rappel de la joyeuse vie entre frères et sœurs...


Tout d'abord vous rentrez de la clinique, encore toute fripée, n'ayant encore que quelques jours, l'accueil du grand frère. Ah... Souvenirs, souvenirs... Le grand frère, enfant unique détrôné de sa position royale vous accueille gentiment (évidemment !) par un "qu'est ce qu'elle fait là ? Vous n'auriez pas pu la laisser à l'hôpital ?". Je suis sûre que même en n'étant pas plus haut que trois pommes, ça marque. Qui sait, peut être est ce la base d'un traumatisme qui ressurgira dans mes vieilles années... ?

Vient alors l'âge insoucieux, où on croit que la boue ou le chewing-gum mit dans les cheveux était pour les rendre plus beau. On invite alors aussi les amies le mercredi après midi, histoire de jouer tranquillement à Barbie princesse du lac, sans rien demander à personne. Le frère heureux comme un roi de trouver une occasion pour nous em... Pardon em... Bèter débarque, trouve je ne sais qu'elle excuse bidon pour rester et se moque de nous. Au bout d'un moment, on commence à hurler dans toute la maison des "mamans !!!! il nous embêêêête !!!". Evidemment que la maman vienne ou non, ça ne changera rien vu qu'il recommence systématiquement.

Ensuite nous arrivons à l'âge où le grand frère rentre dans l'adolescence. C'est là que commence réellement le cauchemar. Il nous cherche, nous enquiquine, nous fauche ce qui lui plaît, fais d'énormes bêtises qu'il met à notre compte, etc... Au moins chanceuses d'entre nous, il fait certaines expériences (hum !). En effet, le fait qu'on puisse se fracasser la tête en descendant en marche arrière sur une tondeuse, le terrain étant en pente et en sachant qu'un arbre est placé juste derrière vous, lui reste très énigmatique !! Il tente alors l'expérience, vous vous en sortez de justesse mais vous écopez alors des engueulades parce que forcément c'était "votre idée" !

Puis finalement, il atteint l'âge de la raison, la majorité. Il est plus calme, plus posé, il est dans ses études supérieures et il redevient sérieux. C'est à ce moment là que l'on peut se rapprocher de lui, se taper des délires, s'éclater... Bon, devant ses amis vous êtes toujours la petite sœur collante, mais il commence enfin à vous prendre un peu plus au sérieux, et c'est tellement bien...

Tout un article et beaucoup de gentilles moqueries (il me le doit bien non ?!) pour dire à mon frère que je l'aime et que je lui souhaite beaucoup de chance et de courage pour le futur. Merci, "frérot"...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: La "joie" d'un frère
Posté par glowun le 03/10/2004 04:35:46
moi avec mon plus grand frère on ne pouvait pas rester dans la même pièce sans s'engueler 10 mnutes après; de taquinerie, a chamaillerie, a insultes en tout genre... cette verve qui existe si souvent entre frère et soeur, ces "je t'aime moi non plus"... mais les 10 minutes où on ne s'enguelait pas sont importantes, ces surnoms qu'il sortait de je ne sais où... a 5, 10 ou 20 ans peu importe c'est la même rengaine, mais quand celle ci disparait à jamais, les meilleurs souvenirs restent les moments passés avec lui...
Re: La "joie" d'un frère
Posté par syrkaz le 26/08/2004 14:40:07
mon frere a 2 ans de plus que moi.avant, on se chicanait chaque fois qu'on se parlait.mais je peux vous dire que mon frere est ce que jai de plus précieux et si il n'était pas la, je ne saurais pas a qui parler.
Re: la "joie" d'un frère
Posté par elodelu le 22/08/2004 15:31:25
Mon frère a cherché à m'étrangler, il a mis le feu à notre chambre à trois heures du matin, il m'a tiré dessus au lance pierre, la pierre ayant été remplacée par une bille. Je lui dois quelques crises de nerfs, des envies de meutre!! hin hin hin!
Enfin bref il m'a bien fait chier! Mais bon, voilà, quoi, c'est ce qu'on apelle l'hyperactivitée.

Modifié le 22/08/2004 15:34:42
La "joie" d'un frère
Posté par passteque le 20/08/2004 14:45:32
Mon frère était toujours taquin voire même méchant avec moi il y a encore 5 ans. On se criait dessus pour un rien... Nous avons grandit depuis et il est parti loin, maintenant il me manque énormément ! Je le vois une fois tous les 6 mois mais dès que je le vois, je lui saute au cou pour l'embrasser... !
Re: La "joie" d'un frère
Posté par vincebobâ le 20/08/2004 12:36:39
Moi ac mes frères c t plutôt du genre violent: grosse trampe ds la gueule u moins une fois par semaine. Ms maintenant, on a mûri, on est devenu plus érieux dc c plus qu'une fois par an lol.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : Anne Longchamps
28 ans, France.
Publié le 20 août 2004
Modifié le 20 août 2004
Lu 1 023 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143