Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La maison de cire

Le remake de "L'homme au masque de cire" signé Jaume Serra...


Un groupe de six amis partent assister à un match de football important. Le groupe est composé de Carly (Elisha Cuthbert) une jeune fille sérieuse, son frère Nick (Chad Michael Murray) sortie de prison depuis peu, Wade (Jared Padalecki) le petit ami de Carly, Dalton (Jon Abrahams) un ami de Nick, Blake (Robert Richard) et sa petite amie Paige (Paris Hilton).


Le groupe s'arrete un soir en pleine campagne pour camper. Le lendemain, un problème d'ordre mécanique sur la voiture de Wade les empèchent de continuer leur route. Carly et Wade partent donc vers la ville la plus proche tandis que les autres partent assister au match. Nos deux amoureux tombe sur un paysan qui les mène à Amboise, une petite ville proche. Nos deux héros s'aperçoivent qu'Amboise est anormalement déserte.

Après avoir rencontré le garagiste du coin, celui ci leur donne rendez-vous dans une heure. Afin de patienter, les deux jeunes gens décident de visiter l'attraction locale : la maison de cire. Une maison qui est entièrement construite en cire, du sol au plafond en passant par les murs. Mais en cherchant à voir toute la maison, Wade est porté disparu...



Les remakes de films d'épouvante sont à la mode ce temps-ci. Après le "Massacre à la tronçonneuse" de Marcus Nispel, c'est au tour de Jaume Serra à faire ses preuves sur le remake de "L'homme au masque de cire".
Le film reste très conventionnel tant au niveau de son scénario ou de son déroulement.
En effet, le scénario est sans surprise et n'est que le prétexte à un massacre organisé dans la plus grande tradition des films d'horreur.
De plus, le film n'évite malheureusement pas les cliché du genre : des jeunes paumés dans une campagne déserte font l'objet d'un massacre organisé par la psychopathe local qui ne veut rien d'autre que d'assouvir ses pulsions sadiques sur des personnes. Seul le fait de transformer des gens en cire et le final sont source d'originalité dans le film bien que ça soit discutable.
Ainsi, la personnalité de chaque personnage est un archétype du genre : la bimbo de service qui cours dans tous les sens en criant à tue tête, l'héroine débrouillarde, le frimeur... Rien de bien interessant d'autant plus que l'interprétation des personnages laissent à désirer comme Paris Hilton qui n'est pas expressive pour deux sous.
Quant à la réalisation, elle a son lot de défauts. Ainsi, plus on avance dans l'histoire, plus on ressent le réalisme des scènes gores car rien n'est suggéré. On a l'impression d'avoir un clone du remake de "Massacre à la tronconneuse" avec la même ambiance et la même réalisation. Serra semble avoir copié sur Nispel et ça se voit, limite énervant parfois. Reste quelques plans de caméras interessants qui ne relance pas l'intérêt du film.


Un film d'horreur classique qui se démarque des autres par son final et le traitement des morts qui forment le seul véritable intérêt du film. Une déception...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: La maison de cire
Posté par hunter22 le 07/11/2005 00:28:26
le film vaut le coup, mais sans plus! Il ne vaut pas le remake de massacre a la tronçonneuse (en plus les héroines des deux films se ressemble, Brunes, debardeur blanc presque transparent et jeans moulant original lol)
NOn mais le filme est juste un bon divertissement qui vaut le détour rien que pour voir Paris Hilton mourir hihi
Re: La maison de cire
Posté par legiptienne le 29/07/2005 20:26:23
Déjà, moi rien qu'il y ait Paris Hilton au casting ça ne me donne pas envie d'y aller...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Good bye Farmington
29 ans, Where my passion is (France).
Publié le 26 juillet 2005
Modifié le 30 juin 2005
Lu 2 142 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲