Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La mort de l'âme

La mort de l'âme ça existe ? Peut-on mourir psychologiquement avant de mourir physiquement ? Est-ce qu'on peut tout dire même à sa mère ? Parfois on s'enferme dans notre silence sans le vouloir vraiment et on se tue nous même... Le viol, l'inceste, pourquoi est-ce un sujet tabou ?


La mort de l'âme est souvent considéré comme fictive, pourtant elle existe !
Je crois que les gens ne comprennent pas forcément de quoi je parle, je parle de la destruction de soi même. Comment peut-on en arriver là ? Comment pouvons nous se détruire nous même ?
La mort d'un être cher, une haine de la vie, la sensation d'être coupable de quelque chose, le viol, l'inceste...


L'inceste

L'inceste, c'est un viol (souvent à répétition) par un membre qui à autorité sur vous (père, frère, beau-père, oncle, cousin,... Un membre de la famille masculin ou féminin).
Quand on a 7ans et demie, on ne comprend pas forcément que les calins que nous fait notre beau-père ne sont pas bien, on ne comprend pas qu'il faut en parler. Les endroits qu'il touche de ses mains froides ne lui apartiennent pas, il n'a pas le droit de les toucher. Pourquoi on ne dit rien ? Car on a peur, peur de lui, des coups qu'il nous donnera, des mensonges qu'il racontera pour essayer de prouver qu'on ment.


La descente aux enfers

Doucement on perd pied, on s'enfonce dans une torpeur, on a grandi, on a compris que c'est pas bien. Mais à qui peut-on en parler ?
L'auto-mutilation, la déprime, les cauchemars, la fuite, les fugues, les idées noires, les tentatives de suicide... Tout s'enchaine, s'embrouille dans notre tête. Où aller ? Où se réfugié ?
"Je veux oublier, m'échapper ! J'aimerai tant que tout s'arrête ! "
Tout continu, jusqu'a ce qu'on parle.
7ans de viol continu, de maltraitance, de honte.

je crois qu'on oublis jamais, on vit avec, on grandi avec l'idée que jamais on aura de vraie "première fois", avec les cauchemars, les endroits, les odeurs, les paroles qui nous rapellent tant ces mauvaises années.


En route vers la reconstruction

On essaie de se reconstruire.
Mais où est donc passer notre âme ?
Elle est morte, un jour où quelqu'un à abuser de nous.

Le viol, l'inceste ce sont des chose trop grave pour qu'on laisse "couler", pour qu'on ne dise rien.
Mon histoire est en partie celle que j'ai retracé ici en quelques mots, seulement je ne vous ai pas tout dit.
Mon beau-père n'a toujours pas été jugé et moi je vis dans la peur qu'il soit acquitter.
La pression du procès est forte, mais c'est le seul moyen de s'en sortir !
A côté de ça il faut avoir des amis qui nous soutiennent, une famille présente, un moral de battant et une envie de s'en sortir vraiment.


J'ai repris goût à la vie, aux joies du monde qui m'entoure, mon meilleur ami est près de moi pour m'aider...
je peux dire qu'aujourd'hui je suis presque sorti de ce tourbillon d'enfer dans lequel j'étais il y a quelques temps. La dépression me guette, je la vois parfois au coin de ma rue qui ricane de moi, mais je lui tire la langue comme une petite fille qui prend sa revanche contre sa propre vie.

J'ai exorciser mes peurs, notamment celle des hommes, je n'ai plus peur d'eux car ils ne sont pas tous pareils c'est sûr !


Il me restera toujours...

Il me restera toujours un goût amère, celui d'une enfance détruite par un pédophile, celui d'une vie brisée, celui d'une âme envolée, morte, détruite un jour de l'année 1994.

J'ai 20 ans aujourd'hui, je suis libérée de mon bourreau depuis bientôt 6ans, mais il m'arrive parfois de croire qu'il est encore là derrière moi à regarder ce que je fais, il m'arrive parfois de sentir son odeur...

Je m'en sors comme je peux, je suis presque guérris, pas totalement, pas tout à fait... Je ne le serais jamais entièrement je pense...


Le tout est d'y croire, de ne pas oublier mais d'accepter qu'on est pas coupable, qu'on est victime !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: La mort de l'âme
Posté par mini le 20/07/2006 17:05:52
ressucite ton ame...
Re: La mort de l'âme
Posté par mini le 20/07/2006 17:05:25
bon courage. il faut kan meme savoir kil y a tjrs pire ke se ke lon a et mieu ke ce ke lon a. bcp de gens souffrent avec d autres maux ki sont dure psycho et physykement comme le cancer ou d autre maladies, ou encore certaines personnes sont torturees, meurent de faim apre une lente agonie. je pense donc ke ce ke tu a vecu c tre triste et vraiment salau de la personne ki la fait, ms j espere ke tu continuera a prendre la vie comme elle est: dure et pourtant on l aime.
Re: La mort de l'âme
Posté par ¤mort eternel¤ le 12/07/2006 18:29:54
La mort de l'ame...je connais et je n'ai que 12 ans. Je te souhaite moi aussi beaucoup de courage!
Re: La mort de l'âme
Posté par ushiwa.sasuke le 11/07/2006 09:03:52
Si c'est vraiment ce que tu as vécu il n'y a qu'un seule chose à faire --> venge toi des personnes qui t'ont fait ca...

Ma copine a subit la même chose étant petite...je lui ai dis la même chose....malheureusement elle ne el veut pas donc je ne sais trop quoi faire apar la reconforter...

Bon courage pour la suite !
Re: La mort de l'âme
Posté par toy-toy le 08/07/2006 22:17:15
tipoucette--> Et bien, comme l'a dit happytoday, je te souhaite moi aussi beaucoup de courage et de bonheur pour demain... J'espère que le procès finira par une vraie justice pour que ce dernier obstacle à ta guérison parte...
(f)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Publié le 08 juillet 2006
Modifié le 18 mai 2006
Lu 1 234 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲