Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La mouette

Cette pièce de théâtre, c'est l'histoire d'amours tragiques de plusieurs personnages ; et surtout l'histoire d'un jeune homme (Tréplev) en quête de reconnaissance en tant qu'écrivain de pièces de théâtre.


Les personnages

- Irina Nikolaevna Arkadina, actrice de talent.
- Constantin Gavrilovitch tréplev, son fils, jeune écrivain de pièces de théâtre.
- Piotr Nikolaévitch Sorine, frère d'Arkadina.
- Boris Alexéevitch Trigorine, écrivain de renom, compagnon d'Arkadina.

- Nina Mikhailovna Zaretchnaïa, une jeune fille dont le père est un riche propiétaire et qui rêve d'être actrice.

- Ilia Afanassievitch Chamraëv, lieutenant en retraite, régisseur de Sorine.
- Pauline Andréevna, sa femme.
- Macha, leur fille.

- Evgueni Sergéevitch Dorn, médecin.

- Semione Semionovitch Medvendenko, instituteur.

- Yakov, ouvrier.


L'histoire :

Cette pièce de théâtre se déroule en 4 actes.

Pour Tréplev, c'est le grand jour.
La pièce de théâtre qu'il a travaillé et retravaillé ; il va enfin la présenter devant sa famille et amis.
Il a même réussi à convaincre Nina, dont il est secrètement amoureux, de jouer le rôle principal, chose qu'elle a difficilement accpeter étant donné que comme son père désapprouve totalement cette " occupation ", elle doit se cacher.
Le rideau se lève, Nina récite sa longue tirade sur la solitude, la fin du monde : ça tourne mal.
Arkadina, croyant que c'est une blague de son fils éclate de rire, et met fin à la réprésentation.
Trèplev, choqué et attristé, s'en va et fait une tentative de suicide, qui n'aboutit pas.

Parallèlement, Macha se plaint auprès de Medvedenko, de sa solitude et de son amour pour tréplv qui constituent : " le deuil de sa vie ".
Elle ne voit pas que Medvedenko, lui n'a d'yeux que pour elle.

Arkadina fait tout pour garder Trigorine, qui, bouleversé par la beauté et l'air grave de Nina, veut la quitter.
Ce qui arrange bien Tréplev qui se sent constamment inférieur à lui et le considère comme un rival.

La mouette de l'histoire, c'est Nina, elle s'envole selon les saisons comme l'oiseau.
La malchance qui s'abat sur elle est-il aussi animal ?
...

Deux années ont passé, certains se sont mariés par convenance comme Macha et Medvendenko ; ils ont même eu un enfant même si Macha n'est toujours pas amoureuse de lui.
Pendant un temps, Trigorine a quitté Arkadina pour se mettre avec Nina ; il lui a fait un enfnat, mais après s'être rendu compte que ce n'était pas lui qu'elle aimait, mais son renom, son talent, il l'a quitté pour revenir avec Arkadina.

Ils se retrouvent tous chez Sorine.
Cette rencontre réveillera de vieilles rancoeurs, des sentiments cachés...

Et comme dans toutes pièces tragiques, il y a un mort...


L'auteur :

Anton Pavlovitch Tchekhov est né le 17 janvier 1860 à Taganrog, petit port de la mer d'Azov.
Tchekhov, terrorisé par un père despote, se demandait chaque matin "serai-je battu aujourd'hui ?".
Il entreprend des études de médecine à moscou tout en subvenant aux besoins de sa famille. A partir de 1880, il écrit des nouvelles dans un journal humoristique et son premier recueil " Les récits bariolés " est publié en 1886.
Suivent deux pièces de théâtre, " Ivanov " et " Oncle Vania ". L'hémoptysie, dont il se sait atteint depuis dix ans, le touche à nouveau. Il interrompt ses voyages et s'installe à Yalta avec sa femme et ses enfants. C'est à cette époque qu'il écrit trois de ses pièces les plus célèbres : " La mouette ", " Les trois soeurs " et " La cerisaie ".
Il s'éteint lors d'un séjour en Allemagne le 2 juillet 1904.

Il est sans conteste un maître de la nouvelle et a aussi révolutionné le théâtre russe. Il s'attache à montrer les destins tragiques et quotidiens d'antihéros qui resteront pourtant dans l'imaginaire universel.


Citations de cette pièce :

" Dans tout l'univers ne reste immuable que l'esprit. "
" Ne peut être beau que ce qui est grave. "
" Lorsqu'on n'a pas de vie véritable, on la remplace par des mirages. "


Mon avis :

Cette pièce de théâtre m'a fait découvrir Anton Tchekhov, auteur de talent, que je relirai par la suite avec joie ! C'est une tragédie qui démarre sur les chapeaux de roue dès le début et qui se finit, bien entendu, mal.
J'ai découvert cet auteur et cette pièce de théâtre dans : la fille aux semelles de plomb, de Jean Molla
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 22 mars 2004
Modifié le 22 mars 2004
Lu 2 363 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲