Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La mythologie Berbère

Les Berbères ont toujours été en contact avec leurs voisins de l'Est, c'est-à-dire les Orientaux. Aussi l'histoire de ces deux peuples a-t-elle connu la même évolution chez ces deux peuples.


Leurs croyances étaient identiques en tout point. Des Berbères se sont imposés dans le trône pharaonique (Chechonc ou Chechnak en 930 av. J. -C.) et ont régné sur deux dynasties (24e et 25e).
Chechnak qui avait sa capitale à Bubastis avait même battu les armées égyptiennes et occupé l'actuel Israël. Ce roi berbère après s'être défait des armées du roi Roboam de Judée pénétra à Jérusalem et pilla les trésors du temple de Salomon. D'autre part, les Amazigh (terme qui signifie hommes libres en berbère) ont influencé la langue égyptienne. La religion ainsi que les mythes berbères ont également imprégné le vécu des Egyptiens. Certains dieux que l'on dit être Egyptiens auraient plutôt une origine berbère. Parmi l'un des plus anciens dieu du panthéon égyptien, citons "ASH". Celui-ci était représenté par un être humain possédant une tête de faucon. Au IIIe millénaire, un dieu portant ce nom existait dans le Fezzan libyen. Les figures rupestres du Sahara désignaient des êtres humains à têtes d'animaux et ce bien des siècles avant l'apparition des dieux égyptiens entre autres "BES" et "ANUBIS". Ces figures ont ensuite été empruntées aux Berbères comme fut le cas d'"ANTINEA" surnommée "NEITH" par les Egyptiens. Celle-ci, une déesse, est une guerrière portant un bâton sur lequel sont croisés deux flèches. On sacrifiait un bélier comme le font curieusement les Berbères. C'est sous la forme d'un bélier à la tête ornée d'un sphéroïde qu'un dieu "BELIER" a existé. Ce sphéroïde serait le dieu du soleil (RA). Par ailleurs, le culte de "NEITH"qui remonte au IVe millénaire av. J. -C. En Egypte a connu un essor particulier au VIIe siècle av. J. -C. A cette époque, une dynastie berbère régnait en Egypte. Ceci démontre que la mythologie berbère avait un impact sur les cultes pharaoniques. "AMMON", une autre déesse berbère a été idolâtrée par les populations égyptiennes. Etant peu considéré par rapport aux autres divinités, "AMMON" prendra le rôle principal sur le panthéon égyptien à partir des 24e et 25e dynasties berbères.
Le temple d'AMMON se trouvait à Karnak ainsi que dans l'oasis de Siwa (de nos jours peuplée de berbères... égyptiens !) et à Louxor. Pour revenir à Siwa, relevons que deux temples existent toujours :

le temple de l'Oracle situé dans le village qui porte ce nom (SIWA) ;
le temple d'"AGHERMI" dans la palmeraie de cette oasis.


C'est sous le règne d'"AMASIS" (570-526 av. J. -C.) que le temple de Siwa a été construit. Quant au second, il l'a été sous la 30e dynastie qui a régné de 380 à 343 av. J. -C.
Notons aussi que la signification d'"AMMON" ou "Dieu caché" est d'origine berbère. Deux autres grandes figures de la mythologie du littoral méditerranéen sont également d'essence berbère.
La Grèce a été également influencée par les cultes Amazigh.
Les Berbères ont fait connaître le dieu "POSEIDON", le dieu de la mer, aux Hellènes. Les Romains l'appelaient "NEPTUNE" et disaient que celui-ci était le fils de "CRONOS" et de "REA" et avait "ZEUS" comme frère. Les Berbères de leur côté pensaient que
"POSEIDON" était plus âgé que "ZEUS" contrairement aux Romains. Les Berbères disaient que trois dieux se sont partagé l'univers.
"POSEIDON" régnait sur la mer, "ZEUS" hérita le ciel et enfin "ADES" reçu les enfers. Selon les croyances berbères, "POSEIDON" était armé d'un trident (arme utilisée par les pêcheurs de thon). Il était sur un char traîné par des animaux monstrueux au tronc de cheval et au corps de poisson. Il avait à sa disposition des animaux marins qu'il commandait et qui le suivaient à chacun de ses déplacements. "POSEIDON" avait cette force de déchaîner des tempêtes. Avec son trident, il était capable de découper un grand rocher et de faire jaillir l'eau de la terre. Il réussira même à s'accaparer une île l'"ATLANTIDE" appelée du nom d'"ATLAS" qui était un de ses fils. C'est en compagnie d'"APPOLLON" qu'il construira le mur de Troie. N'ayant pas été "payé", il appellera un de ses fidèles,
Un monstre marin qui détruira les côtes. Durant la guerre qui opposa les Hellènes aux Troyens, il prendra fait et cause pour les premiers cités. "POSEIDON", idolâtré par les Grecs était depuis la nuit des temps honoré par les Berbères.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Rachid Yahou
63 ans, Azazga grande-kabylie (Algérie).
Publié le 30 décembre 2008
Modifié le 06 décembre 2008
Lu 1 917 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲