FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La mythomanie à la différence du mensonge

Il se peut que dans la vie de tous les jours nous croisons des menteurs, mais le mensonge tout le monde vit avec, tout le monde ment ou modifie quelques éléments à la différence de la mythomanie...


La mythomanie est une action de fabuler mais aussi elle créait un déséquilibre auquel le mythomane se fait une fiction. Il élabore des évènements et des actes qui n'ont jamais eu lieu. Le "malade" fini par se le faire croire à lui-même et par la suite à le faire croire à son autrui. Le mythomane ment et il a peur de la réaction d'autrui sur l'aveu de la vérité.

Le mythomane est quelque peu handicapé (socialement parlant) car il reste dans son monde. Lorsque l'entourage apprend la vérité sur ses mensonges, il réagit de façon plutôt négative. Le mythomane continue de mentir, alors que les autres connaissent à présent la vérité, ce qui le différencie du menteur. Il n'arrive plus à faire la différence entre la réalité et sa propre fiction.


Comparé à l'enfant

Vous pouvez dire quelque chose d'un enfant, mais l'enfant croit il vraiment en ce qu'il raconte sans que les mensonges soient intentionnels, ce n'est que des histoires imaginaires qui font parties du développement normal de l'enfant. Ceci dit, quand cette imagination continue chez l'adulte, cela revient à un trouble du comportement. La vérité serait elle pour le malade dur à affronter et est objet de souffrance ? Ne pas accepter cette vérité ou réalité montre un grand manque de confiance en soi et un manque de maturité.


Souvenir...

Comme grand exemple de mythomanie ou de grand mensonge qui a pu être facilement véhiculé par les médias, nous avons la "fameuse" fausse agression du RER ou une femme s'était automutilée...


Définition de la mythomanie dans encarta

"mythomanie (ou pseudologia phantastica), type de mensonge dans lequel la personne semble croire à la réalité de sa production créative imaginaire et agit partiellement ou complètement avec elle.

La mythomanie est d'essence névrotique ou psychotique. Dans le champ des névroses, elle se retrouve dans l'hystérie : les personnes se créent des histoires de vies fantastiques avec une composante sexuelle plus ou moins marquée. Les patients peuvent vivre partiellement ces histoires mais conservent toujours un ancrage dans la réalité. Le délire mythomaniaque est un délire construit, avec une logique interne qui n'obéit qu'à elle-même (parfois para-logique). Il se retrouve dans les psychoses paranoïaques. La personne oriente ses gestes et projets dans une seule direction, celle du thème de son délire. "


Et pour conclure

Seule une bonne analyse du malade pourrait l'aider à comprendre sa maladie et surtout l'aider à se soigner en trouvant les causes dans son inconscient. Il est préférable de passer par là car les autres ont perdu toute confiance envers le mythomane !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: La mythomanie à la différence du mensonge
Posté par aliceh le 25/02/2007 11:05:19
J'ai vécu la mythomanie pendant deux ans, je sais ce que ça fait, mais elle ne devait pas être à ce point profonde car je m'en suis sortie par le simple fait que mes amies disait que j'était folle. J'y croyait j'y croyait mais quelque chose au fond de moi me disait "tu est folle" et tout doucement cette partie a pris le dessus. :-)
Re: La mythomanie à la différence du mensonge
Posté par norbert vincent le 16/03/2006 00:43:52
Cet article, c'est une sorte de résonnance en contre-point de l'affaire d' Outreau ?.... Dans le cas contraire, c'est bien imité !...
Re: La mythomanie à la différence du mensonge
Posté par maudine le 15/03/2006 06:59:55
Slt, ton article est bien, en plus il réponds a des questions que malheureusement je me pose, car depuis quelque jours des amies et moi avons la certitude qu'une amie nous mens, je pense qu'elle est mitomane, j'aimerai savoir comment on peut aider quelqu'un qui souffre de ce genre de trouble ? Car pour nous qui sommes ses amies c'est difficiles de la voir nous mentir a ce points. On veut pas la laisser comme ca on voudrai l'aider mais comment ?...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
L'auteur : Fages Isabelle
31 ans, Quelque part (France).
Publié le 15 mars 2006
Modifié le 12 février 2006
Lu 7 521 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143