Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La Nuit des César

Le 22 février 2003 avait lieu la 28ème Nuit des César, diffusée en direct sur Canal+ ...


22 Février 2003. La Nuit des César a lieu pour la 28ème année consécutive au Théâtre National du Châtelet. Avant tout, petite présentation de la cérémonie : plus de 3100 artistes et professionnels du cinéma font partie de l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma. Créée en 1975 par George Cravenne, l’Académie récompense chaque année depuis 1976, les meilleurs films, les plus beaux chef-d’œuvres parus l’année précédente, en leur remettant un César (le nom vient du sculpteur de la statuette).
Depuis la création de l’Académie, qui comptaient alors 13 catégories, de nouvelles récompenses ont vu le jour, telles le César du meilleur court-métrage ou celui des meilleurs costumes, alors que d’autres ont disparus, comme le César de la meilleur affiche ou celui du meilleur producteur. Le plus récemment apparu est celui du meilleur film de l’Union Européenne.

Un petit mot aussi sur les nominés, notamment, 8 Femmes, avec 12 nominations, Le Pianiste de Polanski, déjà Palme d’Or à Cannes reçoit 10 nominations, suivi de Amen, de Costa-Gavras, avec 7 nominations. Viennent ensuite Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, et Se souvenir des belles choses, 4 nominations chacun.

Bon maintenant, on y va. Tout d’abord, un vibrant hommage est rendu à Daniel Toscan du Plantier, ancien directeur de l’Académie, disparu le 11 Février dernier, ainsi qu'à Maurice Pialat.
Ensuite, ce que tout le monde attend, la remise des prix. Beaucoup de surprises tout au long de la soirée, des bonnes comme des mauvaises. Les mauvaises, concernent surtout François Ozon et ses 8 Femmes, qui, malgré toutes ses nominations, ne recevra aucune statuette, en dépit de son énorme succès en salle. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres, ce que Roman Polanski et Adrien Brody auront bien compris, remportant respectivement le César du meilleur réalisateur et du meilleur acteur pour Le Pianiste, couronné d’ailleurs du César du meilleur film.
Se souvenir des belles choses aura permis à Isabelle Carré d’obtenir le César de la meilleure actrice, alors qu’elle avait déjà obtenu à trois reprises le César du meilleur espoir féminin (1993, 1996, et 1998). Le même film aura d’ailleurs offert également le César du meilleur second rôle à Bernard Le Coq, et celui de la première meilleure œuvre de fiction à Zabou Breitman.
La belle Cécile de France recevra le César du meilleur espoir féminin pour sa prestation dans L’Auberge Espagnol, alors que sa coéquipière Judith Godrèche laissera son prix de meilleure actrice dans un second rôle à Karine Viard.

Distinction apparue cette année, le César du meilleur film de l’UE revient à Pedro Almodovar pour son Parle avec elle, et celui du meilleur film étranger récompense Bowling for Columbine de Michael Moore, dont on se souvient ces quelques paroles concernant la crise irakienne : "Etant américain, j'aimerais dire quelques mots, et je sais que je vais me faire crucifier par la presse américaine pour ce que je vais dire... La meilleure définition d'un allié ou d'un ami est ce que vous dit cet ami ou cet allié si vous commettez une erreur. Merci de nous avoir montré la voie !"
Jean-Paul Rouve a reçu quant à lui, le César du meilleur espoir masculin pour sa performance dans Monsieur Batignole.
Trois personnalités se sont vues couronnées d’un César d’honneur dont les actrices Bernadette Lafont et Meryl Streep, ainsi que le réalisateur Spike Lee, dont le prochain film, La 25ème Heure sortira le 12 Mars.

Les autres récompenses, moins importantes, bien que non-négligeables sont citées ci-dessous :

Meilleure musique écrite pour un film :
Wojciech Kilar pour Le Pianiste

Meilleure photographie :
Pawel Edelman pour Le Pianiste

Meilleur décor :
Allan Starski pour Le Pianiste

Meilleur son :
Jean-Marie Blondel, Gérard Hardy, Dean Humphreys pour Le Pianiste

Meilleur montage :
Nicolas Philibert pour Etre et avoir

Meilleurs costumes :
Philippe Guillotel, Tanino Liberatore, Florence Sadaune pour Astérix et Obélix : mission Cléopâtre

Meilleur court métrage :
Peau de vache de Gerard Hustache-Mathieu
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: La Nuit des César
Posté par someone else le 20/08/2004 07:50:33
...sauf l'administration Bush et ses toutous... ;))
Mais non, voyons, je suis sûr que tu l'aurais super bien fait aussi :) enfin bon merci qd même :D je voulais le faire parce que je trouvais justement dommage qu'après une semaine toujours personne n'y ait touché :P
Re: La Nuit des César
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:50:33
salaud ! voulais le faire cet article ! lol... pas grave, tu l'as fait surement mieux que je ne l'aurais fait...
voulais simplement ajouter que l'hommage a daniel toscan du plantier s'est étalé tte la soiré et que ca a vraiment plombé l'ambiance. ok, c tait qqun de grand pour le cinéma et tout et tout mais ils en ont bcp trop fait.
mais si la soirée n'a pas été exceptionnelle, les récompenses ont été a la hauteur des mes attentes: jean paul rouve récompensé; la multitude de prix du pianiste et surtout, surtout, bowling for columbine élu meilleur film étranger ! vive michael moore, vive la france, vive le peuple américain, vive l'europe et vive tout le monde !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Brain Damage
30 ans, France.
Publié le 02 mars 2003
Modifié le 02 mars 2003
Lu 1 762 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲