FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La petite histoire du HTML

Cet article n'est pas un énième cours sur le Html. Je n'ai pas l'intention d'expliquer la signification de <kbd> </kbd>, ni la différence entre un type "inline" et un type "block", encore moins l'utilité réelle des attributs d'une balise. J'ai simplement envie de raconter ma petite histoire du Html sur la toile. Bonne lecture !


C'était il y a longtemps... Non, pas très longtemps en fait... En ce temps-là, le monde de l'informatique était une véritable Tour de Babel monstrueuse qui n'avançait plus. Non j'exagère un peu. Mais les entreprises vivaient sur des applications faites maison, chaque constructeur utilisait ses propres conventions pour formater les données de ses programmes.

Les ordinateurs et les logiciels étaient de nature très hétérogène au sein de cette "Maison-fondement du Ciel et de la Terre" numérique. Si bien qu'il arrivait souvent que cette multiplicité des normes engendre un drame typique : vous receviez un document d'un ami ou d'un collègue... Et impossible de le lire soi-même. L'ordinateur est un tyran cruel, encore plus quand la compatibilité, la portabilité, et l'interopérabilité demeurent des concepts ectoplasmiques pour lui.

C'est pourquoi une technologie comme le Html est si salutaire, car elle permet de concevoir des interfaces et des documents indépendants de tout environnement spécifique. Bien qu'elle ne soit pas la seule à réaliser cela (il faut bien reconnaître que presque toutes les technologies d'Internet vont dans ce sens :) c'est cette technologie que je vais raconter à ma façon, sans rentrer dans les détails de ses spécifications. En effet, des informations détaillées sur le html vous en trouverez suffisament dans les librairies ou sur Internet.


Petit rappel de l'histoire du web

Difficile d'aborder la question de la génèse du Html sans parler du WEB. Non le Html n'a pas surgit de l'écran d'un coup de clic de souris magique. C'est vers 1989-1990 que le World Wide Web fut créé par Tim Berners-Lee en Suisse, lui-même informaticien dans un centre de recherche.

Ce qu'on appelle le Web ou la Toile n'est rien d'autre qu'une interface graphique pour consulter et échanger des informations à l'aide du protocole HTTP. En effet on pouvait déjà communiquer et échanger sur Internet depuis des années, mais tout se faisait en mode texte à l'aide de formules égyptoïdes connues seulement de quelques chamans des réseaux. Cette manière de faire n'a pas complètement disparu d'ailleurs ;-) mais je ne vais pas raconter les avantages de la ligne de commande ici.

Ce qui a changé avec l'invention de Tim Berners-Lee, c'est que le cyberspace est devenu graphique et plus convivial en quelque sorte. Non pas en quelque sorte, il EST devenu plus convivial, plus intuitif, plus beau et tout ce qu'on voudra... L'élément de base de cette interface graphique est justement le langage Html. Avec le Html, on a pu enfin composer des documents structurés et colorés dans lesquels on pouvait insérer des images et surtout des liens hypertextes (on sait tous que l'hypertexte est un système de pointeurs vers des éléments d'informations, pas la peine de s'étendre là dessus :)

Le résultat on le connaît : une vague déferlante d'univers personnels et commerciaux est apparue depuis que construire des sites Web est devenu une (cyber) réalité, en hébergeant des documents html sur des serveurs Web. Pour consulter ces pages Web, on a conçu des navigateurs graphiques, la même chose que vous utilisez pour lire cet article, c'est à dire un logiciel capable de comprendre les langages du Web. Et le plus important c'est que ces pages Web sont compatibles et accessibles pour tout le monde, quelque soit votre configuration, votre système d'exploitation, votre navigateur Web, la couleur de votre chasse d'eau. Rappelez vous ce que j'ai dit en introduction, ce n'était pas si simple avant.

Maintenant qu'on sait que le Web n'est que l'interface graphique pour échanger des documents, on va tenter de comprendre le html dans sa nature et sa philosophie.


Un langage de programmation... Ou de description

Il y a quelques temps j'ai lu sur un autre article de France-jeunes, ou plutôt dans les commentaires de celui-ci, qu'un collégien qui connaît le html est considéré comme un dieu dans son école. On lit parfois aussi que faire du html c'est programmer. Mon expérience personnelle de ce langage m'amène à dire ceci : le html n'est pas un langage de programmation et est à la portée de quiconque sait lire et écrire. En fait ce langage ne peut pas être ce qu'il n'est pas. Depuis le début c'est un langage de description simplifié pour structurer un document. Il est une combinaison de deux éléments : L'ASCII et le SGML.

L'ASCII est un standard très connu pour coder et afficher du texte, il est compatible avec la plupart des éditeurs de texte. En utilisant l'ASCII on peut donc représenter les caractères de base sur un écran, tous ceux qu'on a sur notre clavier en somme. Le SGML est déjà un peu plus compliqué, puisqu'il est un vrai langage de composition de documents. Pour pouvoir appliquer des propriétés et un sens sur du texte, l'ASCII n'est pas suffisant. Des entités telles que "Titre" ou "Paragraphe", ou des effets tels que gras ou italique sont possibles grâce à un système de balisage ouvert et fermé (<balise> </balise>) ou de formatage si vous voulez, tel qu'on le trouve dans le SGML. Mettez un contenu entre ces balises et vous formaterez ce contenu en fonction de vos besoins.

Ce sont les deux principes qui ont été retenus pour le Html, coder des caractères et formater du contenu. Pour cela, vous avez besoin uniquement d'apprendre des codes. Et ça même en école primaire c'est faisable, c'est le même principe que la conjugaison française : transformer du texte en appliquant une règle pour lui donner un sens.

Mais le Html n'a pas d'autres vocations que de structurer un document, malgré ce que font certains webmasters amateurs ou professionnels. Il ne sert pas à la mise en forme, aussi astucieuse qu'ait pu l'être par exemple l'utilisation des tableaux pour créer le design d'une page web. Déterminer la nature, la taille et la couleur d'une police en Html est également possible, mais un autre langage appelé CSS a été conçu spécialement pour ça. Ce langage, qui est une sorte d'extension ou de Ad-on du html, est justement orienté "mise en forme" de page web.

De fait, en utilisant les CSS pour le style d'une page, on peut enfin utiliser Html pour ce qu'il est : un langage pour décrire la structure et le sens d'un "contenu". Mais évidement pour ça il faut déjà avoir un contenu pertinent :) Vous pouvez indiquer que tel contenu est un titre, que tel autre est à la fois un paragraphe et une citation, ou bien encore une liste d'informations... Et ça s'arrête là. Pour le reste, c'est à dire pour le design, adressez vous aux CSS ! C'est en tout cas la seule façon de faire du Html propre.

Enfin on constate bien qu'un langage de description n'est pas un langage de programmation. Le premier ne fait que définir la structure et l'apparence d'un document, un peu comme le font le langage TeX ou le langage PostScript qui permettent d'écrire et d'imprimer des livres, des articles etc. Le second sert à programmer des traitements de données et des automatismes, ça demande plus d'abstraction et de capacités algorithmiques. Si bien que le Html lui même et ses fonctionnalités ont été conçus à l'aide d'un vrai langage de programmation. Mais on devine bien que l'inverse est impossible :)


Les défauts du html

Il m'est déjà arrivé de tomber sur ce qu'on appelle une "mauvaise" page web. Bien sûr tout dépend du point de vue, mais une page optimisée pour un seul navigateur, dans lequel contenu et design sont comme noués par les veines, où la navigation et le chargement des pages sont compliqué d'une configuration à une autre, tout cela reste pour moi une mauvaise page. Alors oui on peut toujours aller à contre-courant des idées établies pour faire son intéressant et son anti-conformiste quand on a que ça à faire...

... Mais pour ceux qui sont un peu plus exigeant, les règles que le W3C recommandent pour la conception Web sont une sorte d'école et de réflexion. Ces règles, en ce qui concerne le html et ses extensions, conduisent à une approche que beaucoup de webmasters zappent complètement parce qu'elles ont l'air contraignantes, alors qu'elles visent le même but qu'eux : créer des pages accessibles. Mais pour créer des pages vraiment accessibles, il faut créer des pages propres avec une certaine rigueur. Et ça évidement c'est "relou" pour beaucoup.

Le Html depuis ses débuts possède des atouts comme la souplesse et la simplicité qui ont fait son succès. Seulement cette souplesse et cette simplificité ont aboutit à une situation dramatique. L'implémentation de Html classique est différente d'un navigateur à un autre. Ce qui pose des problèmes aussi bien pour ceux qui consultent que pour ceux qui créent des pages. Ce langage n'a aucune rigueur et de fait, les sources d'informations disponibles sur Internet ne sont pas très homogènes. Pour parler encore des navigateurs Web, il faut savoir le Html est surtout conçu pour eux, ce qui fait que "tout seul" il est peu adapté aux autres formes de médias, et a du mal à sortir du cadre du Web. Et quand on y arrive, c'est parce qu'il a fallu prévoir une composition spéciale de documents html pour ces médias, ce qui représente un travail assez lourd.

Parmis les autres défauts de ce langage, on peut dire que c'est un petit langage. Même s'il n'a pas beaucoup de vocations, le nombre de balises du Html classique est très limité dans ses domaines, sans parler qu'on ne peut pas créer ses propres balises. Si on ajoute à ça que c'est un langage statique sans autre interactivité que les liens hypertextes, et qu'il ne peut donc pas afficher du contenu en fonction de certains paramètres, on est en présence d'un langage vraiment pépére.

Mais le pire selon moi est cela : en html "pur", il n'est pas possible de séparer le contenu de la présentation. Quand on est débutant ça n'a évidement aucun sens, on s'amuse à créer un petit site dont on fait évoluer la présentation petit à petit, en apprenant des tags supplémentaires. Mais pour un webmaster qui vient de finir son site après 2 mois de travail, s'il lui faut changer la présentation entière de son site parce que ça ne correspond plus, eh bien ce processus de mise à jour lui paraîtra bien compliqué. Et il enverra au diable le Html ! Soyez en sûrs. C'est pourquoi il est conseillé d'utiliser les CSS pour tout ce qui est design, séparément du Html.

Il existe beaucoup de logiciels pour la création automatique de pages web. Dreamweaver, Frontpage, Nvu, Namoweb, Webdraft et j'en passe. Tous ces logiciels sont qualifiés de WYSIWYG (What You See Is What You Get) : traduction "ce que vous voyez vous l'obtenez".
Autrement dit ce sont des programmes intuitifs et conviviaux, qui vous dispensent d'apprendre et d'écrire le html. Seulement ils ont les mêmes défauts que le Html classique puisqu'on n'a pas de séparation du contenu et de la présentation. Une horreur en somme.
De plus on est à la merci des caprices du logiciel, et vous en devenez totalement dépendant. Une double horreur.
Enfin l'approche de la conception Web est plutôt trivial avec ces logiciels, mais ça c'est le moins important au fond. Quand on sait qu'il y a un nombre pas croyable de personnes qui ne veulent pas se prendre la tête et ne sont pas trop exigeant...

A tous les autres !! à qui ça ne rebute pas de se cogner du *tml de temps en temps :) ceux qui au principe trompeur du "ce que vous voyez vous l'obtenez" lui préfèrent de loin le "vous l'avez voulu, tant pis pour vous" :))) je leur dis de faire un tour du côté des recommandations du W3C et d'épier les subtilités du successeur du html : le XHTML


Le html a un digne successeur... Peut-être plusieurs

Il faut le dire tout net : Html est arrivé au terme de son évolution et a montré ses limites. Il laisse de plus en plus la place au Xhtml. Qu'est ce que le Xhtml. Que signifie le X ? On a vu que le Html était un petit langage très limité dans ses fonctionnalités. Xhtml a été formulé pour palier à ces limites. C'est donc un nouveau html eXtensible, et sans les défauts du Html classique parce qu'il a su tirer partie de son expérience pour offrir un langage d'une grande richesse.

Voici une idée de ses caractéristiques : il sépare totalement et systématiquement le contenu de la présentation ; il est suffisamment souple pour s'adapter aux nouveaux terminaux de navigation ou d'impression ; il est d'une grande rigueur concernant ses règles d'écriture comparé à son prédécesseur. Allié aux CSS, il promet beaucoup d'excitation et de joie aux concepteurs Web, un peu comme le ferait un vrai langage de programmation, car son approche demande plus de méthode et de connaissances.

Mais pour le dire honnêtement, Xhtml n'est pas un nouveau format. C'est une nouvelle formulation du Html, puisque les tags, attributs et autres événements sont les mêmes que le Html classique. XHTML est en fait une combinaison entre XML et HTML. On sait déjà ce qu'est Html, mais XML c'est quoi ? XML veut dire eXtensible Markup Langage. C'est un langage de description extensible. Autrement dit c'est un langage qui vous permet de créer votre propre langage à balises. Imaginez, vous créer une balise quelconque et vous lui affecter les propriétés et les effets que vous voulez. Pas génial ça ? Mais XML n'a pas de cadre définit, il n'est pas fait pour le Web uniquement, on le trouve partout. Xhtml lui emprunte sa flexibilité et sa rigueur pour l'appliquer aux pages web.

Html a donc un peu, très relativement, Xml comme successeur, mais celui ci ne le remplace pas vraiment. Xhtml lui est son vrai successeur. C'est un standard qui est toujours en développement mais ses différentes versions peuvent facilement interagir l'une avec l'autre. Comme c'est un langage basé XML possédant plusieurs versions et donc plusieurs règles d'écriture, on utilise une DTD pour définir les pages conformes avec ce standard. Une DTD est une "Déclaration de Type de Document" et permet de spécifier aux navigateurs à quel type de page Web il a affaire, afin de les afficher correctement.

Voilà !! Pour plus d'informations sur ces sujets et sur Xhtml en particulier, Google is your friend !!


Pour conclure

Je ne saurais que trop vous conseiller d'utiliser mozilla pour naviguer sur la toile... Eh non jrigole lol rien à voir. Plus sérieusement je voulais juste dire aux passionnés du Web que les langages les plus utilisés aujourd'hui pour décrire le contenu d'un site Web sont le (X) HTML et les CSS. Et en un sens, il est parfois préférable de travailler avec un navigateur qui posséde la plus large et la plus rigoureuse implémentation des standards du web ;-)

Un peu plus de 10 années se sont écoulées depuis les premiers sites Web archaïques et les premières moutures du Html, mais les standards disponibles aujourd'hui ont su tirer partie de cette expérience pour améliorer les outils du Web. Même si à certains endroits j'ai dit que respecter les recommandations du W3C est parfait pour rendre son site accessible, il faut savoir quand même que le html classique domine encore un petit peu, et que pas mal de personnes utilisent encore des navigateurs HTML purs. Il faut donc penser à ne pénaliser personne.

Maintenant est-ce utile de comprendre et d'écrire le Html même quand on n'est pas informaticien ? Ben ça dépend de vous en fait... Même en tant qu'informaticien la question se pose aussi. Mais qui que vous soyez, si vous vous dîtes passionné du Web, je trouverais quand même assez curieux que le Html soit pareil à des hiéroglyphes pour vous. Parce que ça signifierait que votre plaisir de comprendre et de créer est un peu limité. Le Html suit constamment l'évolution du Web. Par ailleurs, c'est toujours pratique de savoir soi-même comment quelque chose fonctionne pour ne pas rester un simple utilisateur. Ce qui est le cas quand vous voulez construire un site Web perso ou quand par exemple vous vous amusez à bidouiller votre fiche d'informations france-jeunes ;-)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: La petite histoire du HTML
Posté par anavox le 28/10/2006 05:28:51
mtaveau -->

Je ne sais pas si une page XHTML s'affiche plus vite qu'une page HTML, ptet que ça dépend après de la manière dont le codeur a conçu sa page et du nombre d'éléments qu'il y a dedans.

Après si on fait une expérience et qu'on évalue un même contenu de page web dans les deux formats pour vérifier, ben c'est à voir, mais ya tellement de facteurs qui entrent en compte comme le débit et la mémoire pour ce qui est de la rapidité de l'affichage.


jacquesv -->

Squ'il faut le cas échéant dans ces cas là c'est un editeur normal mais avec coloration syntaxique, ainsi que les codes et fonctions prédéfinis des langages web, pour éviter de les taper toutes à chaque fois si ça le soule. Dans ce cas là jconseillerais l'éditeur Jext qui est pas mal, juste un ptit peu lourd puisqu'il est écrit en java.
Re: La petite histoire du HTML
Posté par jacquesv le 26/10/2006 12:37:15
mon fils écrit soit en latech, soit en html (fonction et utilité très différentes, je sais, merci!!:p) mais il en a assez du WYSIWYG) et le html de Word, c'est du pas beau, pas joli d'ailleurs...
Enfin, ça lui passera bien;)
Re: La petite histoire du HTML
Posté par jacquesv le 26/10/2006 12:29:17
Article très intéressant!
Re: La petite histoire du HTML
Posté par mtaveau le 24/10/2006 12:09:40
Article intéressant !

Quelques petit points:

-Pour l'histoire du web --> Internet est né au Etats-Unis avec le réseau ARPANET dans les années 60. Et il a eu une renaissance dans les années 80 au CERN avec la création du protocole HTTP, le langage HTML etc ..., il s'est mis à devenir ce qu'il est. Il a évalué progressivement: au début on ne pouvait pas échanger de contenu multimédia avec celui-ci, ni mettre de formulaire.

XHTML--> un avantage à préciser par rapport à HTML: une page web faite en XTML s'affiche plus vite. Cependant impossible d'utiliser un logiciel comme dreamweaver(éditeur wysiwyg), pour faire du XTML, ce n'est pas fait pour !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 24 octobre 2006
Modifié le 23 octobre 2006
Lu 4 700 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143