FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La petite planète bleue

Aujourd'hui, les médias (notamment en cette période d'élection), les scientifiques annoncent un réchauffement mondial. Ce qui est parfaitement juste. Nous avons battu des records mondiaux de chaleur à la fin du XX eme siècle et il n'a jamais fait aussi chaud depuis des millions d'années. "Le néant, c'est rien, en beaucoup plus grand"


Cet article a seulement pour but de faire un récapitulatif des problèmes dus au réchauffement climatique.
Aujourd'hui ces changements au niveau planétaire ne sont plus de la science fiction mais une réalité.
Je ne ferai, ici, aucun énoncé rhétorique pour tenter de vous convaincre de faire une manifestation en bas de chez vous en criant "vive nicolas hulot!". Cependant il doit être précisé que les données qui vont suivre proviennent de sites scientifiques hautement qualifiés.


Que se passe t il aujourd'hui?

Les changements sont dûs à un gaz que l'on rejette : le CO2 (dioxyde de carbone) et le méthane.
Pour comprendre le présent il faut d'abord remonter un peu dans le passé.
Pendant plus de 10 millénaires, la concentration en gaz carbonique et en méthane dans notre atmosphère n'a pas changé. Mais le milieu du XVIII ème siècle est marqué par la révolution industrielle. A partir de là, la quantité de ces gaz vont augmenter considérablement. Une hausse de 31% pour le CO2 et de 150% en méthane est liée directement à l'activité des hommes.
Ces gaz sont des gaz à effet de serre. L'effet de serre est le piège d'une fraction du rayonnement infrarouge réémis par la terre vers l'atmosphère terrestre (définition wikipédia). Ce rayonnement est à l'origine d'un réchauffement supplémentaire. Vous comprenez alors pourquoi l'augmentation de ces gazs entraine à son tour une augmentation de la température.
Selon des études, on assistera à une augmentation de 1 à 3,5 °C dans les prochaines années.
Vu comme ça, on a l'impression que la hausse n'est pas très importante. Mais cela est sans savoir qu'il y a 20 000 ans il y a eu une période glacière, et que la température à cette période n'était différente que de 7 °C par rapport à la période la plus chaude que la Terre est connue. 3°C n'a alors plus la même dimension.

Remarque: L'effet de serre est un phénomène naturel et nécessaire, sans lui notre température actuelle serait de -18°C. Ce n'est pas l'homme qui en est responsable. Cependant, l'homme augmente considérablement cet effet en relachant les gazs cités plus haut.


L'environnement

Les phénomènes météorologiques catastrophiques se multiplient (El nino beaucoup plus puissant) . Les sécheresses, les feux de forêt, mais aussi les pluies diluviennes et tempêtes sont de plus en plus abondantes.
Plus la température augmente et plus l'eau s'évapore, et l'air en chauffant acceuillent plus de gaz et donc plus d'eau. On a alors des pluies beaucoup plus importante que la normale (tempête 1999).
On assiste à la fonte de la calotte glacière et iceberg, entrainant une augmentation du niveau des océan pouvant entraîner la disparition d'îles et l’inondation de régions côtières entières où habitent en ce moment des populations considérables. (New York, Tokyo,...). Sans oublier le futur incertain de beaucoup d'espèces qui voient leurs habitats menacés comme les ours polaires ou pinguoins. Les changements sont déjà à l'origine de migrations d'éspèces et d'une modification de l'écosystème mais ce qui va arriver n'est autre que l'extinction.
Les courants marin vont être modifiés à cause du rechauffement de l'eau. Pour faire simple, la répartition de la chaleur en surface sera alors modifiée et tandis que certaines régions subiront des canicules et secheresses importante, d'autres seront en pleine ère glacière.


L'homme

L'augmentation de la température va permettre la prolifération des insectes qui pourront gagner des terres qui leur étaient auparavant hostile. Les moustiques, vecteurs de maladies, pourront entres autres se déplacaient en Europe et être responsable d'épidemie. Les maladies dûs à ces insectes vont être multiplier par 100 dans le futur dans un pays comme la france.
L'homme devra surement migrer lui aussi pour échapper aux catastrophes naturelles.


Aujourd'hui beaucoup de pays comptent prendre des mesures pour éviter ces événements (protocole de Kyoto)et ont promis de modifier leurs rejets de gazs nocifs, d'utiliser des energies renouvelables... (Certains pays que vous connaissez eux ne veulent toujours pas ratifier ce protocole.) Ce n'est pas forcement nous qui connaitront ces desastres, mais surement nos enfants.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: La petite planète bleue
Posté par iron man le 25/03/2007 13:37:56
En gros, FAUT SE REMUER LE CUL !!
Et que le plus gros producteur de gaz à effet de serre (que je ne mentionnerai pas mais dont le dirigeant a été surnommé "American Idiot") veuille bien signer les accords de Kyoto, ce serait pas du luxe !!
Re: La petite planète bleue
Posté par centaur le 24/03/2007 08:36:12
Tout ce que tu dis est vrai et d'un bon niveau scientifique, on voit que tu ne t'appuie pas sur du vent mais que tu as vérifié tes sources.

Tu oublies cependant des aspects qui ne sont pas négligeable loin de la :
la fonte des glaces qui sont situées dans l'au n'a aucun effet : faites l'essais de regarder le niveau dans un verre contenant de l'eau et un glaçon qui flotte : une foi le glaçon fondu le niveau est le même. Mais ce qui se passe actuellement c'est que la glace qui repose sur les continents est en train de fondre! Là c'est différent! tout ce qui fond en volume est rejetté dans l'océan. le niveau marin peut donc varier dans des proportions importantes. N'oublions pas que sous l'effet de la dilatation thermique un océan qui se réchauffe "gonfle" pour un même volume d'eau. les effets corrélés d'un apport d'eau et d'un réchauffement de la température des eaux est donc à craindre.
Une augmentation du niveau marin peut etre importante et modifier tout le tracé des côtes actuelles mondiales. Pour vous donner une idée il y a 18 000 ans lors du dernier maxima glaciaire, le niveau marin etait 120m plus bas qu'actuellement en raison des forts stocks de glace!

Il faut se dire autre chose : l'eau qui fond est douce et par conséquent moins dense que l'eau de mer. L'eau douce émise lors de la fonte des glaciers va donc constituer un bouchon, une fine pellicule en surface des océans bloquant ainsu l'intéraction athmosphère/hydrosphère indispensable à la regulation thermique de la planète.
Pour conséquence les courats chauds comme le gulf stream seraient arrétés. On a des exemples dans le passé de tels phénomènes. Le problème?

IL S4EN SUIVRAI UN REFROIDISSEMENT GLOBAL DE LA PLANETE ET CE NON PAS A UNE ECHELLE DE MILL2NAIRES MAIS TOUT AU PLUS EN UNE TRENTAINE D'ANNEES !!!
Et ça personne ne le dis parce que ça relativiserait l'idée d'un réchauffement... Sauf qu'à chaque foi que c'est arrivé, et on en a des enregistrements, 60 à 80% des espèces ont disparu.
L'Homme peut il survivre à ça?
Re: La petite planète bleue
Posté par ghostbuster le 23/03/2007 23:10:59
windowman: et encore! à gauche, ils en tiennent compte parce qu'ils sont obligés de le faire ; si c'était qu'eux, ils ne prendraient pas en compte les questions environnementales, je pense...

pour ce qui est de la décroissance soutenable, c'est pas gagné... je sais pas quel sera le pays qui sera prêt à accepter une croissance négative, franchement...
Re: La petite planète bleue
Posté par windowman le 23/03/2007 23:03:24
Ouis, ça manque d'originalité, mais ça a le mérite de se poser comme une évidence alors qu'on méprisait ce phénomène depuis plusieurs décennies. C'est toujours bon à rappeler à ceux qui oublient vite.
Mais il est temps de laisser tomber la rhétorique et d'agir directement. A ma connaissance, seuls ceux qui se trouvent à la gauche de Sarkozy, lui non compris, se sentent concernés par l'écologie au point de vouloir organiser un co-développement durable... en attendant qu'on admette qu'il est indispensable de passer à une décroissance soutenable...
Re: La petite planète bleue
Posté par ghostbuster le 23/03/2007 10:59:54
attention!
glacière: là où l'on met la nourriture pour aller manger quelque part ;
glaciaire: issu du refroidissement climatique.
ça fait un effet moyen quand on voit ça!

sinon, ben... je sais pas trop quoi penser... c'est très déjà vu, quoi... malheureusement, ce qui est dit est sans doute vrai, mais c'est déjà vu. je m'arrêterai là...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
L'auteur : Dany The dog
30 ans, Paris (France).
Publié le 23 mars 2007
Modifié le 10 mars 2007
Lu 1 210 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143