FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La peur de la vie

Tout le monde a ses peurs : de grandir, de n'avoir personne à aimer, d'une première fois... On se croit tout seul dans ces moments là, mais dans le monde, il y a toujours des gens qui ont les mêmes angoisses... Voici un court exposé de la plus grande de mes angoisses : la vie...


C'est déjà sa deuxième année dans ce lycée ; elle pensait que le fait de quitter ce collège l'aiderait à se sentir mieux, car, avec cette école, ce sont ces horribles moments qu'elle quitterai... Elle avait aimé, pour de bon, quelqu'un qui n'en avait que faire, si bien qu'elle avait fini par haïr l'amour, sentiment qui ne s'en va pas quand on le demande et qui fait des ravages que même elle ne pouvait imaginer... Cet amour là subsista plus d'un an et demi... En arrivant au lycée, elle se disait qu'elle oublierait, qu'elle reprendrait sa vie à zéro, là où elle l'avait laissé... Mais son cœur était resté dans ce collège, avec ses souvenirs... Lui, elle le détestait, et pourtant elle le voulait, nuit et jour elle ne pensait qu'à lui. Grâce à ses amies, elle commença à oublier, et son année de seconde se passa normalement ; elle souriait plus souvent, elle grandissait et tentait de voir quelqu'un d'autre en elle, quelqu'un de plus fort, et se surprenait parfois à rêver à l'amour, à quelqu'un qui pourrait l'aider à surmonter cet obstacle qu'est la vie ; cette jeune fille n'aimait pas la vie, elle en avait peur, elle avait peur du monde entier, de tout ce qui l'entourait. En l'oubliant, elle avait l'impression de revivre, d'être libre, mais elle restait prisonnière de ses peurs.

Aujourd'hui elle n'a pas beaucoup changé. Elle est en première, et elle se cache des autres. Elle a l'impression que le monde entier la regarde et la critique, qu'elle n'est bonne à rien et que rien en elle n'est bon... Il y a quelque mois elle a rencontré quelqu'un ; quelqu'un de profondément gentil, et différent de celui qui l'avait tant fait souffrir. Combien de fois s'est-elle imaginée avec lui, elle l'ignore. Elle ne voudrait qu'une chose, qu'il l'aime, elle admire son calme et sa gentillesse, elle qui n'est pas capable de tenir en place et se braque dès que quelque chose lui déplaît ; elle envie son respect et son ouverture, elle qui critique les gens et qui n'écoute qu'elle-même. Plus elle le connaît, plus elle a envie qu'il l'apprécie et qu'il veuille aller plus loin, elle ne veut pas l'aimer car ces souvenirs reviennent au galop dès qu'elle s'imagine avec lui, et pourtant, il l'attire irrésistiblement. Elle ne lui en parlera jamais, c'est certain, mais prétend que si lui, il lui en parle, elle acceptera de tenter quelque chose avec lui. Elle se déteste tellement qu'elle se dit que, de toute façon, elle n'aura pas à le prouver puisqu'il ne lui demandera jamais ; personne ne peut l'aimer, elle est si horrible, agressive, méchante, et susceptible elle n'a rien pour elle. Pourtant, la semaine dernière il lui en a parlé. Oui, il l'aimait, oui il voulait aller plus loin, et pire, oui il savait qu'elle aussi elle l'aimait. Et alors elle s'est rendu compte qu'elle était enfin satisfaite, qu'elle avait atteint son but, eh bien oui, tout ce qu'elle voulait, c'était qu'il l'aime, pas plus. Alors elle s'est rendu compte qu'elle était encore pire qu'elle ne l'avait imaginé. Elle était incapable de tomber amoureuse, du moment que le garçon visé tombait amoureux d'elle, elle était heureuse. Comment voulez-vous expliquer ça à quelqu'un ? C'est trop difficile, personne ne veut entendre ça, mais lui il insistait pour comprendre, alors elle lui a expliqué, franchement, sans mâcher ses mots, qu'elle ne l'aimait pas, que son but était atteint, qu'il avait juste été sa dernière victime. C'est très difficile à expliquer, et encore plus à entendre. Qui peut avoir envie d'une fille qui ne sait pas aimer ? Qui elle-même ne s'accepte pas et qui se cache ? Et qui en plus ne pense qu'à la mort... Non personne ne pourra jamais m'aimer... Je profite de cet article pour remercier mes amies, sans qui je ne serait plus là, elles m'aident à tenir le coup, je les aime plus que tout au monde... Merci.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: la peur de la vie
Posté par mystique_777 le 15/07/2005 16:04:47
Qui n'a jamais connu un chagrin d'amour?Que les mois passent et le coeurs restent sourds au chant des autres. Que lorsque quelqu'un vous demande de partager du bonheur, vous vous mettez sur la défensive, en vous disant: encore un autre qui joue à Roméo! Et ca dure ça dure, vous en pleurez en cachette, vous tombez soit dans l'alcool ou la cigarette. Vous repensez à ce dernier visage, qu'il suffisait qu'il y est qu'un simple sourire qui se dessine pour que votre vie soit un grand soleil.
Cela va faire 2ans que je ne suis pas tombé amoureuse, que j'accumule les hommes sans sentiment et pourtant sont des perles rares qu'on voudrait m'arracher. Vous essayez d'en trouver un autre car vous un manque de quelque chose et vous voyez toutes ou tous vos amis qui ont quelqu'un et vit dans la joie profonde et cela dure depuis des années, pendant que dans votre coin vous cherchez à mourir ou à être détesté. Un jour j'en ai parlé avec une amie, et m'a répondu simplement: "peut-être que ton coeur a encore des cicatrices qui ne se sont pas fermées, d'autre qui se sont réouverte, laisse ton coeur guérir et refermer ses plaies mais n'oublie pas qu'il y aura toujours une marque qui se rouvrivra à la moindre pensée", et comme dit un dicton, on met un jour pour aimer, toute une vie pour oublier. Tout ceux ou celle qui croivent avoir un coeur de pierre, ou croivent que leur coeur est mal formé, rassurez vous, pensez à vos expériences passées si certaine n'ont pas été digéré, et laisser le temps à votre coeur de se réveiller et galoper de l'avant.

Modifié le 15/07/2005 16:07:17
Re: La peur de la vie
Posté par ninon le 20/02/2005 21:11:44
cette "histoire" ressemble à la mienne, et je trouve ça bien que tu aies le courage de nous faire partager ce que tu ressens, je sais que c'est difficile et je te souhaite de tout coeur de t'en sortir... pour ça, je te donnerai pas de conseils car moi-même je ne m'en sort pas, donc, bonne chance à toi...et si tu trouve un remède à cette "maladie", fais moi signe, s'il te plaît...
Re: La peur de la vie
Posté par monounou le 19/02/2005 20:23:58
il faut absolument que je te parle, il y a certaines choses (pas tout) que tu ressens que je ressens également... et j'ai top besoin de comprendre...
a bientôt
Re: La peur de la vie
Posté par justimbe le 19/02/2005 11:35:00
l'hist( é bien ecrit moi j'aime bien .assez malheure comme histoire mais essayer d'ecouter tes amis,de sortir,de t'amuser......en + ta de la chance d'avoir de bon amis car il y en a qui n'ont mm pas d'amis.
bon courage à toi
Re: La peur de la vie
Posté par elfedesenfer le 19/02/2005 10:27:01
:[ ne pense pas qu'a la mort c ce que tous le monde te diras même moi je le fais mais moi aussi j'y pense j'ai des idée assé noir on m'a dit un jour même reste dans ton monde si noir et reste y mais j'ai des ami qui m'aide qui on des problèmes mais son la pour moi et moi pour eu car je suis sur que d'un sens tu ne te focalise pas que sur ça .... alors essaye de pensé a autre chose .... fait des sorti mais ds ton style je ne te demande pas d'allé voir un concert de lori moi dans mon stle j'ai étais voir rammstein c noir mais c moi .... tu n'es pas la seul a voir noir ...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : Anne X
28 ans, Berck (France).
Publié le 18 février 2005
Modifié le 24 janvier 2005
Lu 1 220 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143