FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La plongée sous-marine

Ha la plongée sous-marine ! C'est un sport magnifique et mystérieux sur lequel il y a encore trop de fausses idées, de fausses rumeurs... Cet article est fait pour répondre à vos questions !


La plongée sous-marine est un sport qui a été inventé aux alentours de 1939, avant la guerre, par Cousteau. Il a commencé à ce moment par faire des tests avec des scaphandriers (ancêtre des équipements aujourd'hui utilisés en plongé sous-marine). C'est seulement dans les années 50 et 60 que la plongée commence vraiment à être connue. Mais à ce moment, ce n'est pas encore un sport accessible à tout le monde car à l'époque, l'équipement n'était pas fiable. Seul les très bons nageurs entraînés avaient accès à ce sport. De plus, avant que ce magnifique sport n'éxiste, qui savait vraiment ce qui se trouve sous l'eau ? Qui pouvait dire les risques que l'on encourait à plonger ? Il fallait une grande dose de courage et de volonté pour plonger, dans les annés 50-60 !



De nos jours, la plongée sous-marine est un sport connu de tous et pourtant, tout le monde n'a pas focément essayer. Pourquoi ? Eh bien pour plusieurs raisons, d'abbord, l'équipement peut coûter relativement cher (maque, palmes, combinaison, bouteille, stab <-- voir définitions en fin d'articles, détendeur, boussolle, cagoule, tuba...). Enfin bref, la plongée, ce n'est pas comme aller l'après-midi à la piscine ! Il faut d'abbord faire un babtême de plonger, c'est-à-dire vivre ses premières expériences sous-marine avec un moniteur formé et diplômé (généralement, ce babtême se fait en piscine). Après cela, on doit se poser la question "ai-je envi d'aller plus loin dans la plonger ?" (je vous conseille de répondre oui à cette question : -) !), si alors vous vous dîtes "oui" eh bien vous devez commencer à passer des brevets !



Le premier se nomme "l'open water diver" ou P1 (suivant l'association d'instructeur de plongée que vous choissisez, le nom change, mais le brevet vaut toujours la même chose), le deuxième brevet est le "advanced open water diver" ou P2. Le troisième est le "rescue diver" ou P2 plus. Et le quatrième niveau est le "divemaster" ou P3. Après ces brevets, il y a deux vois possible : soit la voie technique (qui consiste à se spécialiser dans différents domaines de la plongée, plongée épave, plongée en grotte, plongée photo...) soit la voie moniteur, ou là, on commence à donner des cours de plongée.



Malheureusement, ce sport ne reste pas accessible à tous en raison du prix qu'il coûte (il faut voyager quand on est plongeur afin de découvrir de nouvelles sensations de plongées) et puis c'est aussi un sport compliqué à apprendre, comme je l'ai déjà dit.
Mais il ne faut pas oublier le bon côté ! C'est un sport unique, ce que l'on ressent sous l'eau ? C'est compliqué à expliquer... Il faut l'avoir vécu pour comprendre... Ce n'est pas du tout la même chose que de rester 30 secondes au fond d'une piscine, en plongée, il nous arrive de passer 30 minutes sous l'eau ! On respire sous l'eau ! C'est une sensation unique et une veritable joie, tout ce que l'on enttend, c'est le bruit de sa respiration (sauf si on plonge avec un recycleur *voir un peu plus bas). Nous sommes plus bas qu'un simple nageur, nous sommes vraiment sous l'eau avec le bruit des bulles, avec les poissons tout au tour de nous, avec tout cet équipement sur nous ! C'est dur d'éxpliquer ça, mais on passe des moments merveilleux à contempler les profondeurs.



* Les recycleurs, comme je l'ai mentionné plus haut, sont un style de plongée totalement différent de celui qui est le plus commun de nos jours (la plongée à la bouteille). C'est un système de recyclage de l'air, ce qui permet au plongeur de rester beaucoup plus longtemps sous l'eau en faisant bien moins de paliers (les paliers sont des arrêts que l'on doit faire en remontant à la surface pour décompresser et permettre à l'azote emagaziné dans notre corps durant la plongée de commencer à s'évacuer). Mais la plus grande différence du recycleur par rapport aux bouteilles, c'est que le recycleur ne fait pas de bruit ! Il ne fait même pas de bulles, par conséquent, les poissons ont moins peur et on admire la faune subaquatique sous un tout autre regard, plus naturel, plus sauvage...




Ha les requins ! Combien de films a-t'on fait avec des requins tueurs qui tue tout le monde sur le passage pour oui ou pour un non ? Mais... Combien de films a-t'on fait (ormis les documentaires bien sûr) où l'on montre de vrais requins tels qu'ils reagissent vraiment avec des êtres humains ? Très peu, où alors même aucun. Et c'est logique sachant que un requin tueur c'est plus spectaculaire qu'un gentil requin. Malheureusement, ces films ont faire croire au public qu'ils reflettaient la réalité et les gens ont commencé à craindre les requins ! Quand je dis que dans ma dernière plongée j'ai vu un requin, les gens me disent "Ho mon dieu tu as du avoir peur !", alors qu'en fait non, il nageait juste paisiblement au tour de nous. Car en réalité, les seules espèces de requins réelement considéré comme dangereuse sont : les requins blancs, les requins tigres ainsi que d'autres espèces de requins que des plongeurs passent des années à chercher, sans même les trouver dans certains cas ! Ce sont des requins très rares quand on les cherche, alors voyez le manque de bol quand on ne le cherche pas !
Il y a aussi eu toutes ces attaques de requins sur des plages aux Etas-Unis l'année passé, mais quand on dit "attaque" on devrait dire "menace" ! Eh oui, menace car sur 100 de ces prétendus attaques, seul 3 personnes n'étaient touché ! 3% d'attaque, ce qui est tout de même faible.

Sachez aussi que les requins n'aiment pas manger les humains ! Lorsqu'il y a attaque, c'est parce que le requin s'est trompé (oui, on ne l'excuse pas pour auttant je sais...). Très souvent, le requin ne fait que "goûter" car il nous confond avec un autre animal (les surfeurs par exemple, cas tipique d'attaques, se font attaquer car en voyant la planche de sous l'eau, le requin croit que c'est un lamentin ou un gros poisson !). Alors il goûte et il recrache... Même si dans certains cas, il emmène quand même ce qu'il a goûté avec lui (sinistre, je sais...).
En résumé, disons que le requin n'est pas sage comme un poisson rouge, il ne font donc pas trop jouer avec eux (suivant l'espèce. Certains requins sont tout à fait innofensif, certains n'ont même pas de dents !), il ne faut pas attirer leur attention où les enerver et éviter tant que cela est possible d'avoir des poissons qui saignet accrochés à nous (dans le cadre de la pêche sous-marine), en effet un requin peut flairer une goûte de sang a des kilomètres à la ronde ! Ce sont de redoutables prédateurs, mais qui ne recherchent pas les hommes, ils auraient même tendance à avoir peur de nous, en ce qui concerne les plus petites espèces.
C'est pourquoi, amis plongeurs ou futur plongeur, n'ayez pas peur des requins en plongée, ils ne vous aiment pas (question alimentaire...) !

N'oubliez pas que la plongée est un des plus beaux sports au monde, alors essayez ! ;-)


Petit dictionnaire

-la Stab : la stab est une sorte de "gilet" qui sert à mintenir la bouteille sur le dos ainsi qu'à relier le détendeur juusque vers la bouche. La stab est également capable de se gonfler d'air (venant de la bouteille), ce qui permet au plongeur de flotter en surface en attendant le bateau (l'équipement est lourd !). Et puis quand on est sous l'eau, il faut avoir ce que l'on appelle la flotabilité nul, ce qui signifie qu'on ne coule pas, mais qu'on ne flotte pas : on reste constant tout en avençant. Bref, la stab est pleine de fonctions !

-le détendeur : C'est ce qui nous permet de respirer sous l'eau ! C'est un tube relié à la bouteille qui vient jusqu'à notre bouche. Il y a aussi un détendeur de secours, au cas où le principal aurait un problème ou au cas ou votre binome en aurait besoin.

-Binôme : le binôme est votre partenaire durant la plongée ! Il doit vérifier votre matériel, comme vous devez vérifier le sien, avant chaque plongée. Pendant la plongée, vous devez toujours être proche afin de vous entraider.

-La palanqué : la palanqué c'est un groupe de plongeur (qui plonge). Il y a un chef de palanqué, un moniteur, le plus souvent, qui a reçu une formation importante. Le chef de palanqué est une sorte de guide qui entraine les plongeurs faire le circuit (eh oui, on ne plonge pas au bol n'importe ou. Il faut jouer avec les courants, suivant les regions).

-Le briefing : Le briefing se tient juste avant que les plongeurs aillent s'équiper, en general. ça consiste à éxpliquer le parcours de la plongée qui va suivre, ainsi que les poissons que l'on rencontre particulièrement à cet endroit.

Voila, j'éspère avoir été assez claire dans ce que je viens de raconter ! J'éspère aussi vous avoir éclairé sur les mystères, et peut-être même, vous avoir donné envie de plonger ! Je reste à disposition pour toutes vos questions, il suffit de me la poser dans "poser un commentaire" et j'y repondrai dans les delais les plus speed !
Toujours à votre service, pour toutes vos questions, ainsi que des noms de club de plongée pour plus d'information !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: La plongée sous-marine
Posté par létyxia le 20/08/2004 07:57:30
Je n'ai aps dit qu'avoir un bras ou une jambe en moins ce n'était rien! Mais j'ai dit que c'était plus tôt rare puisque normalement le requin se rend compte très vite que nous ne sommes pas fait pour eux et qu'ils partent tout seul. En general, c'est pour ça qu'il y a quand même quelques attaques... Mais generalement, comme je l'ai dit, se sont des menaces...
Re: La plongée sous-marine
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:57:30
Excellent article ! ! !

Les nombreuses attaques de requins sur les côtes de Floride et d'Australie ne sont pas si minimes que ça : même si les morts sont rares, les jambes et les bras en moins ne sont pas rien.
Mais c'est vrai que ces attaques n'ont pas lieu sur les plongeurs, mais sur les surfeurs.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Laetitia Clément
26 ans, Genève (Suisse).
Publié le 22 juillet 2004
Modifié le 22 juillet 2004
Lu 1 825 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143