Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La politique pour les nuls

Cet article tente de définir les différents courants politique, à titre informatif et sans parti pris. Les pros de la politique, passez votre chemin. Pour les autres, c'est par ici que ça se passe !


La métaphore politique de la gauche, de la droite et du centre est née sous la Révolution française en 1789. C'est à l'Assemblée constituante que les députés ont commencé à siéger selon leurs affinités politiques : les royalistes à la droite du président, les révolutionnaires à sa gauche.
Par la suite, dans les assemblées françaises et européennes, les partis reprirent cette tradition.


La gauche :

La devise révolutionnaire "liberté, égalité, fraternité" résume assez bien les valeurs fondamentales qui animent les militants des diverses tendances de la gauche qui, dans toutes ses composantes, se présente comme un mouvement se proposant d'établir une politique sur des principes rationnels.

L'extrême gauche pense qu'une société égalitaire peut-être instaurée en étendant le principe démocratique, qui rend une ressource accessible à toutes les classes de la société, à toutes les institutions (c'est le communisme), tandis que les autres courants estiment qu'une démocratisation trop étendue menace la liberté et se traduit par l'apparition de nouvelles formes de confiscation du pouvoir (socialisme).

Selon la théorie élaborée par Karl Marx et Friedrich Engels au 19ième siècle (marxisme), le matérialisme historique, l'histoire humaine est un processus progressif marqué par la succession de mode de production. Chacun d'eux, à l'exception du (hypothétique) futur mode de production communiste, est fondamentalement caractérisé par la division de la société en classes et l'exploitation de l'homme par l'homme. La classe dominante possède les moyens de production (terre, capital ou être humains) et arrache un surtravail aux classes dominées.

La gauche affirme bien fort que la réforme sociale peut se faire au nom de la raison humaine. Elle estime aussi que toutes les institutions politiques doivent être fondées sur la raison plutôt que par le recours aux traditions historiques, aux émotions incontrôlables, aux religions, aux autorités et aux instincts. C'est ce rationalisme, qui repose sur une conception optimiste de la nature et de la condition humaine, qui est le fond commun de tous les sympathisants et les théoriciens de gauche. Et cela quelles que soient leurs opinions sur la manière de mettre en application les idéaux de liberté, d'égalité et de fraternité.


La droite :

Comme la gauche, la droite rassemble diverses sensibilités politique. Si les théoriciens de droite sont parfois en désaccord sur leurs interprétations, quatre valeurs fondamentales restent constitutives de leur courant de pensée : l'autorité, la hiérarchie, la propriété et la communauté nationale. Ces valeurs se conjuguent dans une philosophie politique fondée sur le bon sens et qui nie la possibilité de rendre l'homme parfait.

Certaines de ces idées peuvent cependant conduire au racisme ou au sexisme et conforter certaines composantes d'extrême droite dans leur apologie de la domination raciale et de la ségrégation.

Réactionnaires, conservateurs et libéraux sont des partisans résolus de la propriété privée. Pour démontrer qu'une défense rigoureuse du droit à la propriété individuelle est en accord avec les exigences de la justice, ils ont recours à deux arguments. D'abord, ils soutiennent que les individus ont un droit naturel sur ce qu'ils ont acquis par leur travail et que ce droit est transmissible. Ensuite, ils suggèrent que la propriété privée seule garantit la liberté individuelle, et que sans un droit à la propriété solidement garanti, l'individu ne saurait exister véritablement.

Le principe de l'héritage, qu'il s'agisse d'un titre de propriété ou d'un statut social - est considéré comme sacré. Par opposition à la revendication égalitaire hostile aux privilèges de naissance, considérée comme une simple vue de l'esprit, les penseurs de droite estiment que la hiérarchie fondée sur l'hérédité est la forme naturelle de l'existence de l'homme, celle qui assure la continuité et encourage la diversité sociale.

Ils estiment que les théoriciens de gauche veulent changer la société comme s'il s'agissait d'une machine alors que celle-ci serait un tissu complexe d'us et de coutumes nécessaires à la conservation de l'ordre et de la paix sociale. Ils leur attribuent aussi une conception naïve de la bonté et de la rationalité humaines qui ignorerait les pulsions spontanées que seule la discipline d'une civilisation traditionnelle pourrait tempérer.


Le centre :

Son propre est d'avoir à sa tête un grand homme qui rallie tout le monde.


Ce que représente la gauche :

Le changement social
La laïcité
La réduction des inégalités sociales
La décentralisation
Les droits des femmes
Les droits des minorités


Ce que représente la droite :

Le statut quo (état actuel des choses)
L'Eglise
La hiérarchie sociale
La centralisation
La famille
Les traditions


Qui est de gauche ?

Les pauvres qui diront toujours qu'ils ont été défavorisés. Il y aussi la bourgeoisie éclairée, les jeunes qui ont le sens de l'histoire, ceux qui pensent que le progrès est devant nous. Il y également tous ceux sensibles à la promotion sociale caractéristique du 20ième siècle.


Qui est de droite ?

Dans l'ensemble tous les gens âgés; plus on est riche plus on est de droite. Plus précisément, les classes possédantes, tout d'abord ceux qui possèdent la terre sont de droite (les paysans), ainsi que ceux qui possèdent l'argent, ou encore les métiers d'autorité (militaires, juristes).


Source : L'Encyclopédie du monde d'aujourd'hui Guinness, pour la majeure partie
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (62)
Re: La politique pour les nuls
Posté par ludowan le 20/08/2004 07:52:30
C'est dommage que le débat n'avance pas beaucoup, mais il est très intéressant : en gros, il y a un problème : l'immigration. D'après ce que j'ai lu, on est tous d'accord pour dire que c'est Notre (nous les francais d'il y a quelques dizaines d'années) faute. Et donc aujourd'hui, il y a un problème. Mais comment le résoudre? Ca sera surement pas en se renvoyant la balle sur le passé.
Le problème d'aujourd'hui, c'est le nombre croissant d'immigrés à mettre en relation avec l'insécurité et le manque de travail.
Malheureusement, les deux problèmes sont étroitement liés. Pour moi (et ca n'engage que moi) :
Le manque de travail vient effectivement du fait que certains boulots sont "réservés" aux immigrants, et bien rares sont les non immigrants à travailler dans ces secteurs. Je parle entre autres du batiment
Alors on se retrouve avec des immigrés qui font du BTP toute la journée, et ne peuvent pas s'instruire, ni meme avoir suffisamment d'argent pour se payer des soins ou des restos, etc. ET C'EST NOTRE FAUTE !

Alors comment réparer ça?
deux solutions :
1) on évacue le problème : on élimine les immigrants de l'équation --> pas vraiment cool, et personnellement, je crois pas qu'ils repartiraient une main devant une main derrière...
2) on essaie de les loger, les instruire correctement, avec tout son lot de problèmes : nous ne sommes pas faits pour cohabiter (hum hum... tiens ca me rappelle quelque chose, ca : la "cohabitation") avec un autre peuple.

Qu'on envoie toutes ces cités à terre! mais progressivement! Je veux dire par là qu'il ne faut pas lacher les jeunes tous en meme temps dans la rue... mais les reloger progressivement de manière à que ça se fasse en douceur.

Coté instruction : bon ok, on est déjà en train de les instruire...
Mais l'instruction est devenue aujourd'hui un peu comme une usine : c'est du travail de masse, avec un complet rejet des reponsabilités de la part de tout le monde. Et là, tout le monde en patit. Et ca c'est vraiment pas cool.
Le travail se fera sur plusieurs années, et sera dur. Surtout pour nos pauvres profs, qui ont carrément peur de remettre la main à la pate, maintenant qu'ils ont gouté aux joies de la greve... m'enfin, c'est une autre problème, ça, voyons !)

Dernière chose : je pense aussi qu'il faudrait un peu revoir notre système de chomage : si on avait pas autant d'avantages qu'on a à ne rien faire (genre toucher le chomage, par exemple), les gens mettraient un peu plus la main à la pate, et auraient un peu moins peur des "immigrants", car ils les verraient un peu plus souvent.

Allez, une après-dernière chose : j'ai un collègue de travail, là où je bossais, qui vient travailler pendant 6 mois dans la boite (job de surveillance), puis arrête de travailler, pour aller pointer au chomage. Il se touche ses mois presque complets, et vu qu'il n'a rien à faire, eh bien il cambriole les maisons, il fait les voitures, vole n'importe quoi pour le revendre. Chaque semaine il revenait au boulot avec un nouveau téléphone portable...
Et devinez quoi... c'est un blanc, ni immigrant ni fils d'immigrant, ni rien... c'est un français pure souche.

Voilà... n'hésitez pas à me lyncher si j'ai écrit une connerie.
Re: La politique pour les nuls
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:52:30
je t'ai répondu que maintenant la France n'a plus besoin d'aeux, mais que c'est trop tard !
Qu'il fallait pas les faire rentrer, que si les Français n'étaient pas fainéenants, rien ne se serait passé comme ça !

Quand je dis VOUS, je parle du gouvernement en général !
Quand les immigrés, venanient faire VOTRE sale boulot, il était où Lepen, pour crier au scandale ?
Mais MAINTENANT qu'il y a des problèmes, il se veut, le SAUVEUR de la France soi-disant envahi !

D'ailleurs tu n'a toujours pas répondu à ma question : sur 60M de français, y a combien d'immigrés ?
Re: La politique pour les nuls
Posté par odin le 20/08/2004 07:52:30
Bon désolé mais g pa eu les réponses a mes questions ..... je vous demande pourquoi on a besoin d eux et vous me répondez qu on les a exploité ..... c t pa la question !

Lysou38, quand tu dis , "vous leur avez donné envie ", stp rectifie et mets NOUS leur avons donné envie, ce n est pas pareil , l extreme droite n a jamais voulu faire venir ces gens la, c est uniquement vous , socialistes and co ... moi et ceux de mon coté n y sont pour rien !! c est vous qui les avez fait rentrer, c est vous qui les avait parqué comme des betes , c est vous qui etiez censés les insérer dans notre société de manière "pacifiste", bref vous avez lamentablement échoué et c est donc uniqement de votre faute si il y a le bordel dans le pays !
Yann , je c pa ou tu as vu que lepen voulait virer tous les fils d immigrés de france, mais en tou cas c est pas dans son programme !!il veut seulement areter de faire rentrer les immigrés et mater les délinquants (francais,fils d immigrés,...) qui foutent le bordel partout en leur apprenan ce qu est la civilité, le respect et la courtoisie !! il faudrait peut etre se rendre que votre méthode socialiste qui consiste a faire du social, de l éducation dans les cités pour enrayer la délinquance juvénile a égalemen été un échec total quand on voit le comportement des jeunes des banlieues. bref vous n avez aucune solution pour sauver le pays, tout ce que les socialistes et autres chiraquiens ont trouvé pour améliorerla situation c est de faire rentrer encore plus d immigrés dans le pays...... après faut pas s étoner que les francais votent lepen !!!!!! ils en ont en marre !!!!!!! on n est meme plus en sécurité dans notre pays car des fils d immigrés y foutent la merde !!! ces gens ont tous les droits, ils insultent les blancs dans leurs chansons, insultent la police, bafouent les lois et sont toujours considérés comme despauvres victimes par les autorités !!! désolé mais c pas normal !!!

Et yann quand tu parles de guerre , sache que si le gouvernement continue sur cette voie la , le dénouement de cette hoistoire ressemblera peut etre malheureusement a cela , vous avez foutu la france dans la merde et en plus maintenant qu on y est bien profond vous continuez a défendre des idées qui coduisent a notre perte !!!!! alors je n ai qu un mot a dire, bravo !!!
Re: La politique pour les nuls
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:52:30
Yann C je suis complètement d'accord avec toi.

Odin, si tu veux, je me prends pour une grande fille mais toi, tu joues les persécutés : y a 60 millions de français, non ?
Sur ces 60 M, y a combien d'immigrés ?
Ok, c'est pas normal, que pour essayer de s'intégrer, la plupart foutent la merde (crame des bagnoles et tout et tout) !
Mais dans ta liste de tout ce qu'ils font, s'il te plaît ne parle pas des flics injuriés !
Parce que les flics les injurent bien avant, en garde à vue, ils se font taper et c'est eux qui paient pour provocation et quand il se prennent une balle perdue le flic dit que c'était par légitime défense, mais bon......

Mohammed et Mustapje deal pendant que les Français traveillent : OK.
Mais Mohammed et Mustapha ne sont pas les principaux consommateurs, leurs achteurs ce sont les enfants des Français qui bossent : Pierre et Eric, qui se droguent pour rebeller ( " y en a marre de l'école.......").
Donc si Pierre et Eric, n'achetait rien à Mustapha et à Mohammed, peut être qu'ils arrêteraient leur commerce !

Sache que sur 60M de Français, y en a pas BEAUCOUP qui sont D'ORIGINES !

Pour Sniper, ce groupe je connais pas trop, donc je n'en parlerai pas.
Mais sache pour ta gouverne, que quand j'entre dans la chambre de mes copains " bien français" et bien je vois souvent Sniper ou ses CD !

Ta question ne devait pas être : " qu'est-ce que ' lon gagne à faire entrer des millions d'immigrés ? " mais plutôt : " qu'est-ce qu'on gagné à faire entrer des millions d'immigrés ? "
Là, vous ne les faites plus entrer, mais avant oui.
Donc commes vous leur avez donner envie, ben maintenant, ils se sont passés le mot !

Alors déjà toi quand tu vas EN VACANCES à l'étranger, tu respectes, et c'est tout à ton honneur.
EUX, ils VIVENT là et sont pas venus en touristes.
Toi si tu vivais à l'étranger, au bout d'un moment, t'essaieras de reprendre un peu des habitudes prises en France, de ne pas perdre tes coutumes, non ?

Ils n'ont pas le droit de vous insulter humilier etc et vice versa.
Peut être que pour toi, ça peut sembler anecdotique que ma belle-soeur se fasse virer ( elle est bien Française) parce que son mari est Noir.
Pour moi c'est pas anecdotique, c'est pas un petit problème.

Même si les Franais ne disent peut être pas directement : " sale noir " ou autre !
Y a certaines nuances inacceptables !

Les pays d'Afrique qui refusent la venue des Français ou autre sont INTELLIGENTS, oui oui, tu m'as bien lu !
Ils le sont parce que jamais ils n'ont accpeter la venue d'étranger, comme ça y a pas de problèmes, alors que les Français ont peut être commis cette erreur, ça fait que maintenant c'est dur de fermer totalement les portes !

Voilà, j'espère t'avoir répondu de façon claire et précise !
Bonne lecture !
Re: La politique pour les nuls
Posté par alvarez le 20/08/2004 07:52:30
Odin, si Mohamed qui vit dans sa cité est né en France et qu'il a toujours vécu ici, il est autant français que toi, non !?! Où est ce que tu veux le renvoyer?
La France a fait venir ses parents parce qu'à l'époque elle avait besoin de main d'oeuvre, mais ils se retrouvèrent au bas de l'échelle sociale parqué comme du bétail dans des clapier à lapin.
Alors un gosse qui naît la-dedans et qui forcément compare son niveau de vie à la norme en vigueur autour de lui sera aigri, d'autant plus qu'il n'a pas de racine, pas d'histoire ici, tout ce qu'il a à lui c'est la cité.
Après c'est sûr qu'il y a un problème d'éducation, et d'autorité des parents sur les enfants. Lorsqu'on a fait venir ces gens, on a pas cherché a les "éduquer" (comprendre leur donner des cours de quelque chose, même basiques, style brevet des collège par exemple), tout ce qui importait c'était d'avoir des bras en plus, après à eux de s'adapter. Normal, mais le fossé qu'il y a entre nos cultures respectives a été très sous-estimé.
Il me semble aussi qu'ils n'ont pas été accueilli à bras ouvert hein, alors le fait d'être en milieu hostile, d'avoir une culture et des traditions très différentes, d'être regroupés ensembles, d'être globalement moins "éduqué" (faut dire aussi on a sûrement pas fait venir les diplômé des grandes écoles) , et ben ça pouvait pas aboutir à autre chose que ce que tu décris dans ton commentaire.
Ok quand tu vas dans un autre pays tu t'adaptes et tout, mais toi tu vas en vacance, à la limite ça t'amuse pendant un temps de t'imprégner de la culture locale, mais tu en oubli pas pour autant ta propre façon de vivre que tu t'empresses de retrouver une fois rentré chez toi.
D'accord, faut pas pour autant excuser les abus, voitures brûlées, dealer, agressions, tout ça tout ça. Là y faut sévir.
Ah j'oubliais: les maghrébins ne sont pas tous des racailles, et les racailles ne sont pas tous des maghrébins. d'autant qu'il y en a qui sont très correctes (par ex. Gulam-H, qui a laissé un commentaire sur mon article sur la religion), de toute façon quelque soit le groupe d'appartenance ciblé y a toujours des gens correctes et d'autres moins.
Et pis en France y a aussi des noirs, des asiatiques, et des immigrés de tous pays: Allemagne, Angleterre, Pologne, Espagne, Tchétchénie,.......... Eux aussi tu veux les renvoyer chez eux? Alors qu'en ce moment par exemple on est en pénurie d'infirmière, on en fait venir d'Espagne!
Juridiquement je vois pas comment faire pour sélectionner les gens à virer sans faire d'amalgame.
Donc si tu veux les virer, tu vas virer tout le monde, y compris ceux qui sont bien intégrer, au total ils sont pas mal, tu crois que les forces de l'ordre (qui ont déjà peur d'aller dans certains quartiers) seront suffisantes? Parce que à tout ces "étrangers", ça leur donnera une bonne raison de se regrouper, et ce sera la guerre, faudra sûrement appeler l'armée...
Pour réduire l'insécurité c'est pas ça.
J'aime pas non plus le groupe sniper, sur ce point là je suis d'accord ac toi même ntm je trouve que c'est à chier et je le redis y a des trucs qu'on peut pas accepter, mais on ne gagnera rien à adopter le même comportement agressif que certains, la haine engendre la haine et cela va crescendo jusqu'au point de non-retour (par ex. en Israël).
Je crois que là où nous en sommes aujourd'hui la méthode "éducation-repression-éducation" est le seul choix raisonnable, évidemment c'est une méthode sur le long terme, et qui dépend de paramètres difficile à maîtriser et évaluer, donc beaucoup moins séduisante (pour certains et seulement en apparence) que la méthode "débarrassons nous-en".
Avec l'inévitable mondialisation c'est à nous de les tirer vers le haut plus que eux nous tirent vers le bas (toutes les racailles quelque soit leur religion et couleur de peau).
La société du futur sera multiraciale ou ne sera pas, qu'on se le dise.
D'autre part, je vais pas encore entrer dans les détails du programme de Lepen, mais à côté de ce qu'il voudrai faire, les récentes réformes qui font chier tout le monde c'est pas grand chose... Parce que l'extrême droite c'est pas que virer les étrangers, ça c'est la partie émergée de l'iceberg.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (62)
Publié le 31 mai 2003
Modifié le 31 mai 2003
Lu 14 760 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲