Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La révélation...

Parce qu'il te fallut une heure pour me cracher ce mot à la visage, telle l'insulte la plus blessante qui soit. Ce mot horrible, qui emprisonne les esprits et les sens... "COCAÏNE"...


Lorsque tu pointas le bout de ton petit nez retroussé, je sus immédiatement à ton regard que quelque chose avait changé en toi... Tu n'étais plus le même. Comme à mon habitude, je n'osai rien dire, par crainte de ta réaction. Alors que la soirée semblait se dérouler paisiblement, tu décidas qu'elle n'était pas à ton goût. Alors, tu fis la moue. J'ai fait, comme toujours, semblant de rien, ignorant tes petites phrases blessantes, te souriant... Comme je l'ai toujours fait. Mais je ne cessai de ressasser tout ce qui me faisait douter de toi. Pourquoi donc avais-tu les yeux plus rouges que d'habitude, lorsque tu consommais du canabis ? Et pourquoi donc paraissais-tu tellement euphorique en arrivant ? Ce n'était guère dans tes habitudes.


Et puis, en quelques mots...

... Ton ami m'a expliqué. Je n'osai prononcer le mot, et pourtant il me brulait les lèvres. Alors je m'isolai, afin de ne pas montrer à papa et maman ma tristesse, ma peur, mon désespoir. Mais maman me retrouva. Pour la première fois, je lui fis part de ce que j'avais appris. Elle parut encore plus surprise que moi... Et pourtant, dieu sait qu'elle y avait déjà songé, tu sais. Elle me prit dans ses bras, mais je la sentais chargée de rancune... N'aurais-je pas pu garder celà pour moi, et continuer de laisser notre famille filer le cours bienheureux de son existence ? Et bien non, il avait fallu que je lui révèle tout.


Alors, tandis que la foudre faisait rage...

Je te rejoignis dans la voiture... Ma décision était prise, je voulais enfin oter tout doute de mon esprit. Je dus pour celà prendre mon courage à deux mains, ne serait-ce que pour poser la main sur la poignée de la voiture. Je m'allongeai à l'arrière, ne sachant quelle serait ta réaction à l'écoute de mes propos. A ma grande surprise, je ne pris aucun détour... Je fus directe, claire et précise dans ma question. Toi en revanche, ne sut quoi répondre à cette interrogation quelque peu abrupte. Tu tentas de prendre mille et un chemins détournés afin d'esquiver ma question, mais je sus te remettre sur la bonne route à chaque incartade de ta part. Alors tu finis par lacher ce mot, que j'avais tant attendu, dont je pensai qu'il aurait comme pouvoir de me libérer de ce poids... Bien au contraire, il m'enfonça davantage dans ma détresse. Je ne sais quoi faire pour te sortir de là, sache que je t'aime malgré l'incrédibilité la plus totale de tes propos hier soir, malgré la haine qui m'envahit à cette pensée...
JE T'AIME
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: La révélation...
Posté par ptit sucre le 28/09/2006 15:23:43
C'est pas grave ;-)
a ptit sucre !!!
Posté par laurent_for_you le 27/09/2006 18:23:52
oui dslé tu as raison, mais je tape trop vite
Re: La révélation...
Posté par ptit sucre le 26/09/2006 11:11:53
lauraent for you ==>"la cocaïne et l'héroïne sont les deux drogues (différentes) mais qui te rendent aussi independantes l'une que l'autre............ " Tu voulais dire dependante ?
Re: La révélation...
Posté par laurent_for_you le 26/09/2006 09:57:18
Connais tu vraiment les drogues ??? Ton ami en prends sûrement, mais il est tres facile de tomber "dedans", et par contre il est TRES difficille d'arrêter et je SAIS qu'il est également tres difficile d'en parler et encore plus à des personne proches "c'est une petite honte qui est présente au fond de soi mais la drogue est plus forte que toi !!! et pour ton information la cocaïne et l'héroïne sont les deux drogues (différentes) mais qui te rendent aussi independantes l'une que l'autre............
N'en veux pas a ton mec, aujourd'hui c'est lui le plus malheureux : 1- parce qu'il sait qu'il te fait du mal
2 - parce qu'il ne peut rien y faire sauf se soigner si il en a le courage et surtout la volonté !!!

PS : Je suis tombé dedans pendant 7 ans, moi j'ai tout avoué a mes amis, ma famille, je ne me cachais pas. aujourd'hui çà fait 5 ans que je ne prends plus rien, je fais parti de ceux qui s'en sortent, mais en ce jour je remercie mes amis qui sont restés a mes côtés pour me soutenir, et çà été long : MERCI.

Prends sur toi, si tu l'aime, alors tu dois l'aider !!!
Re: La révélation...
Posté par ptit sucre le 21/09/2006 19:43:52
Si c'est ton histoire (ou celle de quelqu'un d'autre) tu aurais peut etre pus insister sur la colere, deception, ce que lui dit le garçon, la facon dont ils en parlent .. ^^
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Publié le 19 septembre 2006
Modifié le 23 juillet 2006
Lu 636 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲