Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La superficialité est-elle obligatoire de nos jours ?

La supericialité est elle un choix de vie ou simplement une faculté indispensable à notre mode de vie ?


La superficialité est elle un mensonge sur soi même ou est-ce simplement une façon de s'affirmer selon nos désirs.
La définition officielle se résume en quelques mots : "qui ne vas pas au fond des choses" mais est-ce vraiment ce que nous voulons dire en utilisant ce terme a propos de nos vies ?
Pas simplement, outre que le fait que l'on veuille dire que la connaissance des personnalités ne sont pas approfondies, la plupart du temps, la connotation veut que les personnes dites "superficielles" soient par la même "faux". Seulement ne pas laisser entrevoir sa personnalité dans les détails ne veut pas forcément dire que le peu de soi même que les autres connaissent est faux.
De nos jours, il est vrai que beaucoup de personnes se créent des personnalités, des genres afin de s'identifier ou d'êtres acceptés malgré certaines différences.
De plus, cette faculté est d'une extrême utilité dans nos vie, dans la simple recherche d'un emploi saisonnier dans un fast-food, (car les emplois saisonniers pour les jeunes sont une espèce en voie de disparition) devant le nombre d'entretiens que recevra le chef d'entreprise, ne seront acceptés que les plus convaincants. Soyons réalistes ! Quel jeune de notre société est réellement emballé pour être embauché avec un salaire misérable pendant sa belle saison de vacances ? Une fois de plus, il devra utiliser de sa faculté à être "faux" pour ne laisser entrevoir en aucun cas la réalité.
De plus, on parle très souvent de personnes superficielles en ne laissant cet opinion qu'a un stade de préjugé. Mais n'est-ce pas d'autant plus superficiel de porter un préjugé que de chercher a connaître réellement une personne ?

Dans un monde ou "tout est faux" comment explique t'ont que tant de personnes en fassent la critique tout en y participant pour le moins activement ?
Notre société nous pousse à être faux, du la recherche d'un emploi a sa pratique, la plupart des personnes qui cherchent la réussite devront faire preuve du superficialité.
Alors être superficiel est il nécessaire ou alors est simplement un vulgaire défaut ? Je pense que dans certaines conditions elles est indispensable, mais que dans d'autres il faut savoir l'oublier ou s'en servir. Je pense aussi que l'image que l'on veut donner de nous même est choisie la plupart du temps (consciemment ou inconsciemment) et elle peut être finalement le reflet de nos idées, ainsi que de la vision que l'on se fait de notre monde.

Je pense que la vie peut être considérée comme un bal masqué et que les gens riches en amitié sont ceux qui cherchent réellement a faire tomber les masques.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: La superficialité est-elle obligatoire de nos jours ?
Posté par vol-terre le 06/01/2007 15:40:57
Article très véridique ! Je me permet de te le prendre pour mon exposé d'ECJS que je dois rendre au lycée, j'espère que ça ne te dérenge pas. J'indiquerai bien évidemment la source. Merci d'avance.
Re: La superficialité est-elle obligatoire de nos jours ?
Posté par minigirlmimi le 28/04/2006 15:32:40
g lové ton article franchamant il représente trop les gens actuel de nos jours!!!!
Re: la superficialité est-elle obligatoire de nos jours ?
Posté par nemesis590 le 20/04/2006 19:02:12
Tres bon article!

Modifié le 20/04/2006 19:08:23
Re: la superficialité est-elle obligatoire de nos jours ?
Posté par nemesis590 le 20/04/2006 19:00:02
Bon, j'ai encore de la chance, je ne suis pas dans un de ces ecoles ou il y a des concours de popularité mais la ou je suis, la majorite des eleves sont assez aisés et ceux qui ne le sont pas sont defavorises par les profs ou leurs camarades: je le sais parce qu'il y a cette fille riche dans ma classe qui ne se fait jamais punir: elle s'etait meme denoncee une fois mais on lui a dit d'aller se rasseoir. Et moi, les directrices m'aiment bien à cause de mes parents medecins (parait qu'une d'entre elles s'est fait soigner par ma mere) . Ah les parents, ils ne comprennent rien eux! Ils me traitent de superficielle quand toute la classe moyenne de mon pays l'est. A l'ecole, on fait tout le temps des blagues du genre: tu couches avec le gerant de ta maison! la bonniche c'est ta mere! tu achetes tes pads au marché (vu que la c'est moins cher!)...Bref, oon ne se voit pas en train de defendre les autres moins aises de peur de se faire decouper en lamelles par les autres. Mes amies et moi, on le fait parfois...entre nous. De plus. a cause de ces blagues, on devient tres selective a propos de qui on accepte dans notre petit cercle, comme: tu ne pars pas pendant les vacances? Attends, tu n'es jamais parti, jamais hors du pays?; et tout bas, on se dit: celle la. mieux vaut la rejeter! Bon, il y en a une qui a reussi a integrer le groupe a force de lechage de cul (pas le mien en tout cas! C'est pas que son statut social m'interesse a ce point mais bon, elle et tellement conne et enervante que c'est pas croyable!) et a present on et genees quand on fait des blagues sur les moins aises...Parfois, ce sont des blagues sur les bourgeois, la classe la plus elevee composee surtout de mulatres (ah la colonisation!) mais eux on les colle dans les ecoles ultra cheres (qui soit dit en passant ne sont pas si bien que ça...je hais mon ecole mais j'admets que les ecoles congreganistes sont parmi les meilleures du pays). Et puis les conversations sur les marques: j'ai acheté des puma, l'annee prochaine, ce sera des diesel, et toi? ce sont des sketchers? et si ca ne l'est pas on repond pas, on change carrement de sujet de maniere subtile!!! Je ne suis pas fiere de mon comportement à l'ecole mais je sais parfaitement bien que je le garderai au moins jusqu'a ce que j'aille vivre aux USA (autre trait caracteristique du pays, les plus riches envoient toujours leurs enfants à l'etranger).


EDIT: Et aussi ces derniers temps on critique la direction qui accepte trop d'eleves...dont les parents ne sont pas assez renfloués. Puis, quand les kidnappings nombreux ont commencé a faire fureur (je pense que les brigands par icic avaient trop regardé Man On Fire -excellent film-), la situation a empiré.

Pour ceux qui n'ont pas bien compris: mon ecole est reservee aux filles et est dirigee par des religieuses.

Modifié le 20/04/2006 19:06:48
Re: La superficialité est-elle obligatoire de nos jours ?
Posté par nastasia01 le 20/04/2006 16:38:12
J'ai beaucoup aimé ta dernière phrase : " Je pense que la vie peut être considérée comme un bal masqué et que les gens riches en amitié sont ceux qui cherchent réellement a faire tomber les masques ".
Tu pourrais encore dévellopper mais bon on pourrait y passer des heures ^^ La superficialité et l'hypocrisie sont deux choses distinctes mais se rejoignent on est humain donc complexe donc chacun se doit d'être, l'est, et doit se refuser de l'être. Tout dépend des situations :D
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
Publié le 17 avril 2006
Modifié le 11 mars 2006
Lu 3 653 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲