Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La synesthésie : Quand le monde devient coloré... Ou sensuel

La synesthésie est un trouble neurologique qui toucherait environ 1 personnes sur 2000. Un trouble très féminin : 7 synesthètes sur 10 seraient du sexe féminin. Pour beaucoup, elle est comme un don : Ce sont des personnes qui ont 2 ou plusieurs sens liés. Par exemple, le fait de lire ce texte en noir et blanc déclenche une odeur ou des couleurs, chaque mot possèdant une couleur.


Lorsque vous lisez ce texte, les mots s'affichent en couleur (alors que je n'utilise que du noir et blanc). Mais les lettres individuelles ont même une couleur propre. Par exemple, le O est blanc. Le A est rouge. Le E est bleu. Le U est bleu indigo. Pourtant le mot EAU n'est pas la somme de E, A, U car il est vert brillant !

Lorsque vous écoutez une personne, des images géométriques (comme des triangles, des losanges) s'affichent derrière elle.

Si vous jouer sur le piano, il y a une couleur rouge brillante qui s'affiche lorsque vous appuyez sur un DO. Le MI bémol affiche un beau ciel bleu... Avec une légère pointe de vert.

Lorsque vous lisez un certain roman de bernard WERBER (les thanatonautes), vous avez systématiquement un goût de sucre dans la bouche, et par moment, ça semble gras.

Si c'est le cas, vous êtes SYNESTHETE


Histoire...

Le trouble de la synesthésie est apparemment connu depuis assez longtemps. Il a été "redécouvert" en 1976 par Richard CYTOWIC, mais citons quelques auteurs qui l'ont mentionné :
Le premier est l'ophtalmologiste Thomas WOOLHOUSE, en 1710, qui décrit le cas d'un homme aveugle qui perçoit des sons qui induisent des visions colorées.

Sir Francis GALTON a mentionné aussi en 1907, dans son ouvrage "Inquiry into Human Faculty an dits development" l'existence de tels phénomènes chez quelques personnes. Il indique l'hérédité de cette tendance.

Alexandre LURIA, le grand neurologue russe, a étudié un cas (Une prodigieuse mémoire, livre en français).

Il existe peu de chercheurs dans le monde. Une difficulté de trouver des personnes à tester ? Ou tout autre chose ?

Une remarque de Richard CYTOWIC : C'était en 1979. Il avait rencontré son premier synesthète. Personne n'était intéressé par son cas. Un collègue lui a même dit "Reste en dehors de ceci. Ca fait trop "new age"

Celui-ci a persisté, et s'est spécialisé dans le phénomène. D'autres chercheurs, tels que Simon BARON-COHEN (un chercheur renommé sur l'autisme) de l'Université de Cambridge, s'y intéressent et la communauté s'agrandit.
Il existe environ une trentaine de chercheurs scientifiques sur le sujet.


Quelques bases scientifiques

La synesthésie est définie comme une association intermodale involontaire, ce qui veut dire que la stimulation d'un sens est perçue simultanément par un autre sens, sans que celui-ci ait été stimulé spécifiquement. Par exemple, un synesthète peut non seulement voir la couleur rouge mais "l'entendre" aussi.

Le mot synesthésie vient du grec syn (ensemble) et aisthesis (perception). Ainsi, littéralement, c'est une conjonction de sensations.
- Les perceptions synesthésiques sont individuelles, elles varient d'un individu à l'autre et sont rarement identiques.

- Elles sont consistantes dans l'espace et dans le temps, elles ne s'atténuent pas ni n'augmentent avec l'âge, elles sont vécues par un individu tout au long de sa vie quel que soit son environnement.

- Elles sont additives, c'est-à-dire qu'il y a adjonction d'un mode de perception plutôt que remplacement.

Il existe plusieurs formes de synesthésies :
La synesthésie bimodale, forme la plus courante, où il n'y a croisement que de deux sens, généralement d'une façon unidirectionnelle (par exemple, un son évoque une couleur, mais une couleur n'évoque pas de son). Il existe des formes supérieures à plus de 2 sens associés. Je ne donnerais que des exemples bimodaux.

La forme la plus courante est la chromographémie : perception colorée des graphèmes (lettres et chiffres) ; 66,5% selon le chercheur américain Sean DAY (sur un échantillon de 778 synesthètes)



Attention : ce n'est pas le fruit de l'imagination

En tant que poète, je connais cette association entre formes, ou entre couleurs et images...

Je ne suis pas synesthète pour autant. Rimbaud n'était probablement pas synesthète, non plus. **

La synesthésie est une expérience réelle. Des études scientifiques ont mis en évidence une consistance perceptive élevée à tel point que l'on peut exclure la simulation.

Certaines correspondances existent pour tout le monde, l'évocation d'une couleur chaude ou froide, d'un son clair semble logique culturellement. Chez le synesthète il ne s'agit pas d'une évocation mais d'une sensation : une couleur peut provoquer une sensation de température ou une sensation tactile et les sons peuvent faire voir des couleurs.

La synesthésie est INVOLONTAIRE : Elle ne peut être pas "stoppée"

- Elle est constante : Un même stimulus déclencheur entraîne une même sensation synesthésique
- Chaque perception synesthésique repose sur un stimulus déclencheur
- Les perceptions synesthésiques sont constantes dans le temps


Expériences vécues : le cas eb

Ce sont des cas de personnes que j'ai interrogé.

Un exemple relatif à la poésie :

Je serais curieux, si le coeur vous en dit, que après avoir révélé quelques types de dons vous avez, de me montrer ce que vous voyez (en entendez ou...) sur quelqu'un de mes poèmes, mais d'une façon non traditionnelle !!!

Me faire lire vos poèmes ne présenterait strictement aucun intérêt pour vous ; Je crains que vous ne confondiez synesthésie et imagerie mentale. Je m'explique : si lorsque vous entendez la Pastorale de Beethoven, vous voyez une fraîche jeune fille dans une verte prairie au bord d'une onde claire, vous êtes créatif, imaginatif, rêveur, poétique, tout ce que vous voulez, mais pas synesthète. Si, systématiquement, chaque fois que vous entendez un si bémol vous voyez un parallélépipède bleu roi, et une pyramide inversée rouge vermillon chaque fois que vous entendez un do dièse, vous êtes synesthète. Le vert de mon A est très précis, c'est toujours le même, que ce soit dans une lettre d'amour ou dans ma déclaration d'impôt. Dans votre poème, A aurait ce même vert.

Et puis, je pensais que vous aviez la possibilité de voir des couleurs au niveau des lettres, mais un "second niveau" au niveau des mots. Est-ce le cas ?
Les synesthètes qui colorent aussi les consonnes ont souvent un système de sténo" qui réduit le mot à la couleur d'une de ses lettres – généralement l'initiale ou la voyelle dominante - parce qu'ils ont trop de couleurs par mot. D'autre part les concepts ont souvent une couleur différente de celle (s) du mot qui les désigne : par exemple, pour moi, le mot samedi est vert, blanc et vermillon, mais le concept samedi est une ellipse horizontale orange.


Une question posée à eb

J'aimerai connaître aussi, si la vision des mots ou des lettres a changé dans le temps. Par exemple, le A qui est vert chez vous, aurait change au bout de 7 ans, et serait devenu rouge. Ou les mots ?
JAMAIS. La constance des "synsations" est la conditions sine qua non d'un diagnostic de synesthésie. C'est très précisément ce qui, avant l'apparition de l'imagerie médicale (irm, pet scan) qui l'a confirmé, a conduit les scientifiques à admettre que la synesthésie était un phénomène réel :
Interrogés sur les couleurs des mêmes mots (parfois des centaines) après jusqu'à des dizaines d'années, les synesthètes donnaient exactement les mêmes couleurs. Cela, même une mémoire exceptionnelle n'aurait pas pu l'expliquer. Et puis d'où diable sortez-vous cette durée de 7 ans ? 7 ans de malheur ? 7 ans de réflexion ? Une autre superstition ? A changerait-il de couleur dans la nuit au bout de sept ans ? Comment la neurologie pourrait-elle expliquer une chose pareille ??? Arrêtez de croire tous les bobards, ça se passe dans le cerveau humain, pas dans une lanterne magique ! Amicalement quand-même.

Il est effectivement juste de dire, surtout lorsque l'adolescence est passée, que cette sensation ne change pas avec le temps


Une synesthète musicale : aa

Je te remercie de m'avoir contacté. Je serais intéressé par savoir si les formes que tu vois sont loin de ton visage (ou intérieurs) et quelles types de formes, peux tu voir ? Est-ce que cela dépend de la musique ?
Les formes que je vois sont intérieures, comme sur un écran mental, et se dessinent au fur et à mesure que j'entends la musique. Selon les instruments, les couleurs changent, et selon la mélodie (un violon est plutôt orangé, mais s'il est mélangé avec un autre instrument, il peut devenir vert ou bleu...), c'est comme si je regardais un film intérieur, il y a des courbes quand la mélodie est douce ou "féminine", et les formes sont plus rigides, plus droites, plus franches quand la mélodie est plus masculine.

Pour l'instant je n'ai pas vu de formes super géométriques et rigides, c'est plutôt très harmonieux et dans les formes se dessinent des "sous-formes" selon le rythme (je m'aperçois en écrivant que ce n'est pas simple du tout à expliquer !)
La musique est souvent un savant échange de formes entre le masculin et le féminin... (masculin couleurs foncées ou très vives, féminin couleurs douces et claires)

Si tu écoutes des musiques de style différents (jazz, classique), est-ce que ça fait des plus belles formes ?
Je ne ressens pas ce phénomène sur toutes les musiques, seulement celles qui me "parlent". Par exemple je n'écoute jamais de jazz car je n'aime pas, mais je suppose que j'y verrais un cafouillis argenté... Il y a des morceaux de musique qui ne m'inspirent rien du tout, mais si je "ressens" pas de forme, j'ai souvent quand même la couleur dominante. Pour moi, le "beau Danube bleu" est blanc et marron avec un peu de doré (pas de bleu dans ce Danube pour moi)
Je suis une fan de musique irlandaise (riverdance, etc...) et sur plusieurs morceaux qui pourraient se ressembler, car il y a toujours violon, percussion, guitare, je vois des choses complètement différentes.
Pour répondre plus précisément à ta question, les formes sont plus belles si la musique me plait. C'est même splendide et c'est çà le plus difficile à retranscrire sur un tableau !!!!!!!!! Je me suis aperçue de ce don (car c'en est un) il y a seulement presque un an, et je l'ai accueilli comme un trésor et une ouverture incroyable sur mon activité artistique.

Les instruments de musique sont situés dans le corps : Ils sont toujours situés au même endroit en fonction du style de musique ? Le piano se trouve où ? Plutôt en bas au centre ? Et les violoncelles ? Les basses ? Le saxophone ? La trompette ? As-tu remarqué des liens ou une logique dans l'espace de la musique ?
Les instruments dans le corps, je les ressens quand je suis en état de relaxation ou de méditation, je les laisse venir où ils veulent, et selon la mélodie ils se promènent, c'est GENIAL comme relaxation et c'est çà que j'appelle "sentir la musique", et que j'essaie d'apprendre à mes enfants.
Alors : le piano pour moi se situe dans principalement dans l'abdomen, mais certains aigus du piano peuvent aller jusqu'au bout des doigts. Il passe donc par le bras mais n'y reste pas, son but étant les doigts. Si c'est plus "masculin" comme mélodie, il reste dans la zone poitrine-coeur-poumons-ventre-abdomen-colonne vertébrale
Je n'ai pas encore assez d'expérience là dessus pour pouvoir te partager correctement ce que je ressens, mais je me vois mal sentir du piano dans les pieds. Cà ne colle pas.
Violoncelle : censuré !
Basses : parties inférieures : guitare basse : cuisses, genoux
Saxophone : bas ventre, mais gorge aussi
Trompette : épaules, violon = bras, haut du corps
Percussions : jambes, pieds, et bas ventre aussi, çà DEPEND !!!!!!!
BIEN SUR qu'il y a une logique dans tout çà !!! C'est COMPLETEMENT logique ! Les couleurs foncées et les instruments graves sont plus situés vers le bas du corps, les médiums au milieu et les aigus vers le haut (au fait flûte = jaune pâle = tête, mais tu l'aurais deviné). Je précise que lorsque je fais de la relaxation ou méditation avec de la musique, il n'y a pas d'écran mental mental ni de dessins, ce sont deux choses différentes, en relaxation, c'est parce que je décide d'employer cette technique de promenade dans le corps, je ne peux pas faire les deux en même temps. L'écran mental c'est plus un spectacle qui m'est offert. Tu vois ?
Comme je te le disais dans mon message précédent, il y a une logique dans les dessins selon la douceur de la mélodie, le rythme, la masculinité ou la féminité de la musique, le dessin n'est qu'une représentation logique de la façon dont je perçois la douceur, la violence, le rythme, la joie, la fête, etc...
Les mélodies qui montent, les formes montent, une mélodie qui descend, la figure qui se dessine descend. LOGIQUE.
J'ai fait plusieurs fois la choré du tableau à différentes personnes, j'ai observé des réactions superbes, pleines d'émotion, çà va "chercher" les gens, et une amie m'a dit "il est évident que çà ne pouvait être que ce dessin-là, il va complètement avec la musique". Je trouve çà extraordinaire comme remarque ! Bon là, je raconte ma vie, revenons à nos moutons :
Des liens : oui, car quand plusieurs instruments jouent en même temps, forcément je ressens le principal, celui qui me parle le plus, mais en arrière plan, j'ai les autres quand même ! Et çà pour l'instant c'est beaucoup trop technique pour que je puisse le représenter sur un tableau car je n'ai pas assez de mains pour suivre tous les instruments en même temps, alors en attendant, je reste spectatrice, et c'est divin déjà. Mais en général, c'est le rythme qui me marque le plus (j'adore les percussions)
Lorsque tu entends des fausses notes, est-ce que ça émet une couleur ou une forme particulière ?
Je ne peux pas répondre à cette question, je n'ai pas expérimenté ce cas. Mais je pense qu'il y aurait forcément un défaut dans mon dessin ! Comme une rature, un trait qui dérape.

Lorsque tu dis que "le beau danube bleu" est blanc et marron, qu'est-ce que ça signifie ? Que quand la musique commence, tu vois cette couleur ? Ou que durant toute la musique, tu vois ces couleurs et teintes ?
Le beau danube bleu qui est blanc et marron, c'est en effet les couleurs que je ressens tout le long de la musique, même s'il y a des nuances dans le marron jusqu'au doré parfois. (en passant par l'orangé, violon oblige) J'associe le marron à une certaine nostalgie, le blanc à la pureté, au rêve et à la légèreté d'une valse.
Donc quand la musique commence, je vois ces deux teintes et elles restent bien marron (en dégradé) et blanc.



La découverte de leur "particularité" chez aa et eb

Chez AA (artiste) :
Et ce don, tu t'en es rendue compte quand ? Dans tes souvenirs de femme, te souviens tu d'un lointain passé où tu avais ce don ?
je me suis rendue compte de ce don l'année dernière, je revenais en voiture d'un stage qui m'avait particulièrement ouvert l'esprit et le coeur, je venais de passer une semaine extraordinaire, dans le calme, à la rencontre de moi-même, sans aucun stress, pas d'enfants qui criaient, pas de cuisine à préparer, juste m'ouvrir à moi-même, et c'était sur la route du retour (autoroute, HEUREUSEMENT). J'étais avec ma soeur et on écoutait à FOND et pour la n'ième fois RIVERDANCE que nous adorons toutes les deux. Sur l'autoroute c'était grandiose. Cà m'a pris D'UN COUP, il y a une musique qui a commencé et un tableau s'est dessiné avec la musique. Je conduisais et j'ai été prise d'une très forte émotion, ma soeur s'est demandé ce qui m'arrivait. Les larmes me sont montées aux yeux tellement c'était beau et en complète harmonie avec ce que j'entendais. C'était un sentiment hallucinant, et j'ai vraiment mais vraiment vraiment vraiment pris cela comme un cadeau du ciel, très personnel !!! J'ai pris çà comme un message super personnel, comme si on me disait "tu fais déjà de belles choses, de beaux tableaux, mais ce n'est rien à côté de ce que tu es capable de faire : regarde ! ". C'était un message d'AMOUR d'une force incroyable. C'etait indescriptible, et d'ailleurs j'ai eu du mal à expliquer çà à ma soeur, je tremblais, et je n'arrêtais pas de dire "c'est pas possible, c'est pas possible !! C'est trop beau !

Chez EB :
J'aimerai savoir comment vous vous en êtes rendue compte, comment vous l'avez appris de cette énorme différence avec les autres ? Quel émotion avez-vous ressenti, si vous en avez parle aux autres, etc... En clair, l'impact que ça a eu dans votre vie extérieure et intérieure.
Je n'ai compris qu'à l'âge de 16 ans que les voyelles n'avaient pas de couleur. J'ai alors pensé que les voir colorées sur la page était comme rêver en couleurs : un petit privilège. Pas d'émotion excessive : Mai 68 approchait et c'était diablement plus intéressant que la couleur des voyelles. ;-) J'ai cru aussi que tout le monde avait les mêmes perceptions que moi, mais en noir et blanc. Je n'ai compris qu'au fil des décennies qu'il n'en était rien. Je n'ai jamais éprouvé le besoin d'en parler à quiconque et ne m'y suis intéressée que récemment. Je suis sûre que vous aussi, il y a des choses que vous considérez comme faisant partie de vos rapports intimes avec vous-mêmes et dont vous ne parlez pas, tout naturellement, sans que cela vous pèse.



Quelques cas célèbres

Le grand physicien Richard FEYNMAN possèdait une synesthésie (vision colorée) qui s'inscrivait uniquement dans les équations.

Wassily KANDINSKY, le célèbre artiste russe, était lui aussi synesthète. Il a utilisé son "trouble" pour peindre de superbes tableaux.

Vladimir NABAKOV souffre du même trouble, ainsi que sa mère. Il en parle dans sa bibliographie, non publiée en français, à ce jour.



Bibliographie, conclusion

La synesthésie est un trouble ou don fascinant. Elle nous invite à repenser une certaine partie de notre compréhension sur les perceptions.

Selon des chercheurs en anthropologie, même la façon de construire nos sensations seraient des phénomènes construits (Je vous conseille de lire Aldous Huxley (les portes de la perception) ou Carlos Castaneda (l'art de rêver)).

La synesthésie serait, selon chercheurs, une connexion normale de certaines zones du cerveau durant le développement, et ces connexions seraient supprimés à partir de l'âge de 4 mois.

Je suis à la recherche de personnes synesthètes. Donc n'hésitez pas à m'écrire sur mon mail.
J'ai aussi une amie synesthète (rare, car elle a une synesthésie émotionnelle) qui s'occupe de mettre en place des "aménagements pédagogiques" pour aider cette population. Me contacter, c'est la contacter.

Sources :
Cytowic, R. (2002). SYNESTHESIA : A Union of the senses. Cambridge : A Bradford book.
Très bon ouvrage; Allie pleins d'exemples aux différentes théories scientifiques sur le sujet.

Baron-Cohen, S. & Harrison, J. E. (1997). Synaesthesia : Classic and contemporary reading. Cambridge : Blackwell.
L'autre grand chercheur du sujet en Europe.

Ma page sur la synesthésie : Synesthésie

La page d'une artiste synesthète : Anny
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (21)
Re: La synesthésie : Quand le monde devient coloré... Ou sensuel
Posté par art-synesthesie le 23/03/2013 10:39:08
Bonjour !

Je suis moi même synesthète et je me sert de ma synesthésie comme source d'inspiration...
J'ai créé une oeuvre pour tenter de montrer les formes colorées que je perçois selon les sons, vous pouvez la découvrir ici :
http://www.boris-clemensart.com/multimedia_synesthesie_a.html


N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez... :)
Ma page
Posté par cyrille999 le 05/02/2012 20:22:52
Sur la synesthésie:

http://cyrille.chagnon.free.fr/NeuroSciences/Page sCours/neuro_synesthesie.htm
Re: La synesthésie : Quand le monde devient coloré... Ou sensuel
Posté par tanwen le 19/07/2011 11:21:51
Bonjour ! Tout d'abord, bravo pour l'article clair et accessible :)
Je suis également synesthète, les voyelles, les chiffres et les notes de musique ont chacun une couleur associé ( A est rouge, comme le 8 et le la ; E est blanc ainsi que le 0 ; I ets jaune comme le 2, le mi (vif) et le si (pâle)...). Quand j'étais petite, je croyais que tout le monde "voyait" pareil !
Re: la synesthésie : quand le monde devient coloré... ou sensuel
Posté par leila le 05/01/2010 17:44:23
Je suis également synésthète, je l'ai appris ily a un an, à 17 ans en parcourant un forum.
Je suis synésthète graphème couleurs, pour moi le A est rouge, le B est bleu foncé... mais c'est très difficile de décrire notre percéption des lettres, souvent les miennes sont barrées par un trait noir qui fait le contour de la lettre ou du chiffre, mon N est vert-marron aussi, ce ne sont pas des couleurs brutes, il y a des variations de teintes parfois dans une seule et même lettre, mon W par exemple est un petit peu bleu et blanc, les couleurs ne sont pas basiques!
J'ai également une synésthésie visuo tactile, exemple: un jour, j'étais en cours et une fille se brossait les cheveux avec ses doigts, j'avais en la regardant la sensation qu'elle me les touchait, lorsque quelqu'un reçoit une claque, j'ai également l'impression qu'elle m'est déstinée, disons que je ne la ressent pas mais je la perçoit, c'est une sensation.
Il m'arrive aussi d'entendre des images, quand mon chat cligne des yeux ou tourne la tête, je peux entendre un son.
Un jour, par exemple, je regardais à travers les vitres de mon bus et j'ai entendu une fille tourner sa tête!!!
En règle générale, j'évite d'en parler car les gens ne vous croient pas ou ils nous traitent de barges, mais s'ils savaient! J'aimerais que les non synésthètes voient le monde comme nous!

Modifié le 05/01/2010 17:47:38
Sites intéressants
Posté par cyrille999 le 02/11/2008 20:23:15
En tant qu'auteur de cet article, je vous indique que la communauté des synesthètes et des non synesthètes s'est organisée et vous propose 2 sites:

http://www.synesthesie.info/
Qui vous donnera pleins de réponses à vos questions avec des résumés d'articles scientifiques
(Wellry qui avait construit son forum s'y trouve....)
Et LE FORUM:
http://forum.synesthesie.info/index.php

Où certains synesthètes présentent leurs dons.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (21)
L'auteur : Cyrille Chagnon
51 ans, Paris (France).
Publié le 31 octobre 2005
Modifié le 22 octobre 2005
Lu 14 209 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲