FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La Théorie du grain de sable

Les Cités obscures ouvrent à nouveau leurs portes... Venez découvrir ce monde parallèle au nôtre...


"Brüsel, 21 juillet 784. Constant Abeels répertorie avec patience les pierres qui se matérialisent mystérieusement dans les différentes pièces de son appartement. Toutes pèsent exactement le même poids : 6793 grammes – un nombre premier... Dans un immeuble voisin, une mère de famille constate, de la même manière, que du sable s'accumule avec régularité dans son appartement, à la grande joie de ses enfants, tandis qu'un peu plus loin, le patron et chef cuisinier de la célèbre brasserie Maurice découvre qu'il perd du poids, sans maigrir pour autant... Et ces étranges phénomènes ne font que s'accentuer à mesure que passent les jours. C'est pour enquêter sur ces faits insolites qu'une femme arrive spécialement de Pâhry : Mary Von Rathen, celle qu'on a autrefois surnommée "l'enfant penchée". Elle découvre bientôt que la plupart de ces phénomènes semblent reliés à la personne de feu Gholam Mortiza Khan, un guerrier Bugtis venu tout récemment à Brüsel pour vendre des bijoux, et malencontreusement renversé par un tram en sortant d'un rendez-vous à la maison Autrique... " (Présentation Casterman)


Une nouvelle porte sur le monde des Cités obscures vient de s'ouvrir avec le dernier album de Schuiten et Peeters, La Théorie du grain de sable. Ce dernier renoue avec la qualité des premiers albums créés par les deux compères, mais se démarque également par son originalité. Evidemment, le lecteur retrouve l'atmosphère des Cités, qui bien plus qu'une série s'avère être un véritable univers en construction perpétuelle depuis une vingtaine d'années. D'ailleurs l'histoire de ce récit se situe à nouveau à Brüsel et met à nouveau en scène deux personnages phares de ce monde parallèle, Mary et Constant Abeels. Mais comme à chaque fois, Schuiten et Peeters essayent de nouvelles techniques et vont vers de nouveaux horizons, pour nous proposer une histoire unique mêlant fantastique et enquête.


Ce qui frappe d'abord lorsque l'on découvre La Théorie du grain de sable, c'est l'ouvrage en lui-même. Les auteurs et la maison d'édition en ont particulièrement soigné la présentation : coffret cartonné, format à l'italienne, papier souple de qualité... Leur livre s'avère en premier lieu un objet (d'art) à toucher, à tourner et retourner. Puis notre regard se pose sur la couverture qui nous intrigue immédiatement... à cet instant nous commençons à constituer notre propre histoire à partir des éléments qui la composent. Chez Schuiten et Peeters, chaque image doit raconter une histoire à elle seule et susciter l'imaginaire de celui qui la regarde.


Une fois avoir ouvert l'album, nous plongeons avec délectation dans le récit qui nous est conté. Peeters nous livre ici un scénario dense et très fluide dans son rythme. Avec La Théorie du grain de sable, les auteurs reviennent à la définition même du fantastique : l'intervention d'un élément étrange dans le quotidien tout à fait banal des protagonistes. Les phénomènes inexpliqués qui surgissent dans la vie des bruxellois créent un déséquilibre dans la vie de la cité. Ceux-ci sont d'ailleurs matérialisés dans l'album par la couleur blanche qui contraste singulièrement avec le sépia de fond. Le blanc prend ainsi l'importance d'un personnage à part entière qui s'étend de plus en plus tout au long du récit, jusqu'à blanchir complètement le pauvre Maurice... A la fin de ce premier tome, le mystère reste entier autour de ces événements, même si l'enquête de Mary Von Rathen avance pas à pas.


Sur le plan graphique, nous sommes toujours aussi ébahis devant la maîtrise de Schuiten. Nous pourrions rester des heures à contempler chaque case, chaque détail d'architecture grandiose. Le retour au noir et blanc met d'ailleurs sa virtuosité en valeur. Mais dans cet album, c'est surtout les personnages qui retiendront notre attention. Tant au plan du scénario que du dessin, ceux-ci ont pris plus d'incarnation dans cet album. Cette évolution, déjà perceptible dans La Frontière invisible, rend les personnages plus réels et plus attachants. Preuve que même un maître comme Schuiten peut encore nous surprendre.


Il faudra malheureusement attendre un an avant de connaître la raison des étranges phénomènes qui se sont abattus sur Brüsel...


Série : Les Cités obscures
Titre : La Théorie du grain de sable
Auteurs : Schuiten – Peeters
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 01 octobre 2007
Modifié le 08 octobre 2007
Lu 1 088 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143