Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La vengeance narquoise de pills (3°partie)

Pills lui planta le couteau dans le dos. Mais Wolf le sentit à peine...


ACTE 12

Pills courut jusqu'a sa voiture. Il démarra en trombe, et poussa son véhicule à son maximum.
Pour qu'il taille la route aussi vite que le son.
Pills oublie que Wolf a disparu. Il s'en contrefout. Il sent le coeur de Stephanie battre à distance. Tout ce qu'elle avait pu faire n'avait plus d'importance.
Il se souvint alors du temps où les battements de leurs coeurs étaient sychronisés. Il se souvint qu'il l'aimait. La voiture roule si vite qu'elle prend un panneau "stop" qui fait voler le pare-brise en éclats, mais qui n'enlève pas le pied de Pills de l'accélérateur. Le soleil se lève et abreuve les routes désertes de ses rayons. Pills stresse. La sueur le recouvre. Il a les mains qui tremblent sur le volant. Il espère de tout son coeur que cette vision est fausse.

Une fois devant leur maison, il sort de sa voiture avec tant de hate qu'il trébuche, et tombe sur le gazon. Il ne frappe pas a la porte. Une fois a l'interieur, il crie son prénom, mais rien. Il le crie à s'en égosiller. Il ouvre les portes une à une, puis derrière la porte de la salle de bains, elle est là couchée, froide, sans vie.
Une grosse larme chaude perle sur la joue de Pills, qui s'agenouille au dessus d'elle. Il pleure en lui caressant le visage. Son visage si fin était labouré d'un coté. D'abord, Pills pensa que c'était un cauchemar. Elle ne pouvait pas le laisser pour toujours.
Il aurait tellement voulu lui dire qu'il regrettait de n'avoir pas été un bon mari, de ne pas l'avoir assez chérie. Mais il était trop tard. Pills se releva en soulevant le corps de Stephanie et, les yeux humides, la porta jusque dans la voiture.


ACTE 13

Pills se souvint alors qu'il y avait une lettre par terre dans la salle de bains.
Pills posa Stéphanie, dans la voiture et retourna chercher l'enveloppe.

A Pills,
"Tu sais, en Anglais, Wolf veut dire loup, mais je penche coté lezard en ce moment. Je me suis dit que je devait aller voir Stephanie de ta part, mais elle a hurlé en me voyant. J'ai paniqué, et je l'ai tuée. Apres, je passerais à tes parents, et puis ce sera à toi. Au fait, tu avais raison, ça abime le cerveau. Tu dois te sentir comme le Docteur Frankenstein devant la créature qu'il a engendrée. Mais ne t'inquiete pas, Beethoven est là, le violon aussi, le sang sera au rendez-vous. Un dernier conseil, Pills, ne ferme plus jamais les yeux"

Pills déchira la letrre, jeta les morceaux et leva les bras au ciel en hurlant. Ses jambes cessèrent de la porter; il s'écroula.
Couché, il réfléchissait : que faire ? Pour ses parents, pas de crainte, il y a longtemps qu'ils sont en lieu sur. Pills avait un chalet dans les montagnes des Pyrénées. Il prit la direction des Pyrénées-Orientales. Il roula jusque dans la nuit. Puis une fois arrivé, il sortit Stephanie, lui coupa une mèche de cheveux. Ensuite, il sortit une pelle et une pioche et enterra Stephanie adsn le jardin. Au lieu d'aller se coucher Pills sortit des catalogues de matériels électroniques et passa le reste de la nuit à sélectionner ce dont il avait besoin. La photo de son épouse sur le bureau, il commanda pour des fortunes de matériel.
Il reconstruisit son labo dans son sous-sol. Pills ne buvait plus d'alcool, car il détruit les cellules nerveuses et il en avait trop besoin.
Au bout d'un mois le labo fut achevé. Il sortit la meche de cheveux, puis le téléphone sonna :
-ALLO
Aucune réponse. Pills raccrocha et sortit. La foret était calme et des animaux nocturnes s'agitèrent. Du ciel chargé, une goutte tomba sur pills. Il alla se coucher.


ACTE 14

RELIRE L'ACTE 01 (POUR UNE COMPREHENSION OPTIMALE)


ACTE 15

Pills et le monstre, qui n'est autre que Wolf, se regarde en silence.
Pills arma son fusil.
- Docteur, rendez-moi mon apparence.
- Demande à Stephanie.
Et il lui envoya une cartouche dans le thorax. Wolf tomba sur le dos et glissa sur deux metres. De la fumée sorttait des trous creusés par les plombs du fusil.
Pills jeta les cartouches et en remit deux autres. Wolf se releva, l'air déséquilibré. Pills tira. Wolf retomba en vomissant des flots de sang noire. Pendant que pills cherchait d'autre cartouches, Wolf lui prit l'arme et la cassa en deux. Pills envoya un coup de poing à Wolf qui l'arreta net. Il envoya alors son poing gauche, mais lui aussi fut stoppé. Wolf lui broya les doigts, et Pills sentit quelques chose s'enrouler autour de son coup. La queue de Wolf se resserrait sur lui, les articulations de Pills craquaient.
Pills sur le point de faiblir, revit le sourir de Stephanie et mordit si fort dans la queue de Wolf, qu'il en arracha un bout. Ce dernier sauta au plafond et il y resta accroché.
Pills recracha le bout de viande et ouvrit le tiroir, il en sortit un couteau de boucher.
- Allez, Wolf descends, qu'on en finisse.

Wolf lui tomba dessus. Pills lui envoya un coup de couteau de toutes ses forces, le bras gauche de Wolf tomba sur la table, renversant les fioles de mixtures.
Pendant que Wolf constatait son amputation, Pills lui planta le couteau dans le dos. Mais Wolf le sentit à peine, seul son sang noir s'écoula de sa bouche aussi noire.
Un éclair tomba sur le portail, dans un délire d'étincelles.
Pills ramassa une bouteille de Whisky pendant que Wolf arrivait en titubant. Puis il se dirigea vers la cuisinière et, le monstre toujours à ses trousses, il ouvrit le gaz. Le monstre s'arreta en face de lui.
- Wolf, il y a assez de produit inflammable pour faire voler cette pièce en éclats, recule, ou je fais tout péter.
- Du bluff !
Pills se fit triste et sa bouche articula une derniere fois.
- Pour Stephanie !
Il but une gorgée du Whisky, alluma la flamme de son briquet et il cracha le Whisky sur Wolf.
Le visage de ce dernier prit feu et le feu entra en contact avec le gaz et les produits. Tout explosa si fort qu'un hibou à des kilomètres de là déguerpit.
Leurs corps furent déchiquetés, pulvérisés, vaporisés dans l'oubli.


ACTE 16

Pills, Wolf, Stephanie, tous morts. Dans le sous-sol secret du chalet, tout était intact. Il y avait là-bas le minuteur moléculaire toujours en marche, entrain de reconstruire Stéphanie.

"Quand elle sera reveillée, elle trouvera un livre écrit de ma main où figure tout ce qu'elle a à savoir sur elle est sur moi. Il y a les instructions pour qu'a partir de ma mèche de cheveux, la machine me reconstruise. Il y a le journal de ma vie et de la sienne, les instructions et les codes pour sortir du sous-sol.
Au moment où j'écris ces lignes, je sais que je vais devoir affronter le résultat de ma haine : Wolf. Je sais aussi que je vais mourir.
Mais j'espère que Stephanie, une fois réveillée, aura la grace de me ressuciter, pour qu'enfin nous vivions heureux.
Car si je me réveille, jamais je ne détournerai mon regard de ses beaux yeux, parce qu'au fond, nul doute, c'est elle que je veux. "
Docteur J. F. PILLS


FIN

Cette histoire est dédiée a chaque lecteur :)

Scénario : Azzoug Alexandre et Serra Pierre
Ecriture : Azzoug Alexandre
Correction des fautes d'aurtogaf... : Scheromm Pascale
Publié en 2001 dans le livre "Quand les jeunes écrivent la science".
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: La vengeance narquoise de pills (3°partie)
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:54:53
Le thème de l'histoire est bien ; l'histoire elle-même est très bien écrite, le seul bémol c'est que je trouve que l'acte 15, celui du combat entre Wolf et Pills, est mal décrit, je n'arrive pas trop à imaginer la scène et puis un coup tu décris Wolf en tant qu'animal en parlant de sa queue qui s'enroule autour du cou de Jeff, puis la fois d'après tu dis que Wolf n'a plus de main.

A part ça, c'était très bien !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 29 octobre 2003
Modifié le 29 octobre 2003
Lu 1 320 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲