FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







La vie après la mort...

La vie après la mort... Y croyez vous ???


La mort est-elle la fin de toute existence ou la barrière vers une nouvelle vie ?

De tout temps, cette question a dominé la pensée de l'homme. A la recherche d'une réponse, les philosophes parlent du ciel et de la terre, de la réincarnation, ou de "monde d'esprits" après la terre. Mais, en definitive, seulement les morts connaissent la vérité. Comment alors pouvons-nous espérer découvrir si oui ou non il y a réellement une vie apres la mort et, si oui, quelle forme prend-elle ?

Puisant parmi les exprériences de personnes qui avaient été déclarées cliniquement mortes et sont miraculeusement revenues à la vie, de l'histoire d'homme et de femmes qui ont de toute évidence participé au phénomène de projection astrale, et des rapports de témoins qui ont assisté à des "manifestations d'esprits".

Avez-vous une âme ?
Peut-elle se séparer de votre corps ?
Votre âme survivra-elle à la mort de votre corps ?
Ces questions remontent au temps où l'homme s'est rendu compte de son identité, ou envore du fait que la mort frappera un jour le bébé qui naît.
Sommes-nous devenus trop délicats pour poser pareilles questions simple mais non moins pénétrantes ? Sommes-nous trop certains, trop moderne ou trop cyniques ou trop froussards peut-être, pour poser ouvertement ces questions et en chercher les réponses ?

Si la mort n'est pas la fin, si c'est seulement une barrière vers une autre vie, tel que l'on sait, pourquoi sommes-nous si incertains ? Nous sommes peureux face à la mort, comme nous l'étions il y a une génération ou deux denvant un nombre de sujets que nous considérions comme tabou.

Ah oui, nous avons appris à retarder la mort. En faite, nous semblons l'avoir trop bien appris. Présentement, des masses de personnes âgées et de jeune, enfermés dans des foyers médicaux, hôpitaux ou résidences privées, ne sont rien d'autre que des légumes. La science médicale moderne a prolongé leur vie, jour apres jour, semaine apres semaine, mois apres mois, année apres année.

Pouquoi ? Pour empêcher des êtres humains de souffrir ? Ou pour empêcher une âme de s'élever à un autre palier d'existence, celui d'une vie apres la mort ?

Voila des quesitons cruciales. S'il y a vie apres la mort, la médecine n'a aucune raison de recourir à ce qu'on appelle couramment des "moyens extraordinaire" pour prolonger ce que cliniquement on peut appler la vie, mais qui ressemble fort peu à la conditionde vivant. S'il y a une autre vie apres la mort, ce qui implique que nos allées et venues quotidiennes ne sont qu'une préparation en vue d'une autre vie supposée supérieure, la vie présente n'acquiert-elle pas de ce fais une signification profonde ?

La doctrine de la réincarnation, qui enseigne que notre vie terrestre n'est qu'un maillon d'une chaîne de plusierus vies, prend alors un sens. Elle donne une signification nouvelle à ce qui paraît injuste dans nos vies et dans celles de millions d'autres humains sur cette planète.

La réincarnation pourrait apporter ce sens nouveau : chaque vie, chaque renaissance, constirue une amélioration par rapport à la vie prédédente. peut-etre alors nous déplaçons-nous vers une sphère plus élevée, physiquement invisible de cette terre, dans les conditions ordinaires, mais avec la possibilité d'y retrouver ou d'y influencer les vies de ceux qui vivent ici.

L'idée d'une vie apres la mort est encombrée d'une tradition qui évoque des fantôme, des démons, des médiums mystérieux opérant dans des chambres sombres. Présentement, cette conception sert de cible à diverses catégorie de chercheurs qui passent volontairment outre aux croyances passées et tentent de résoudre l'énigme de la mort par de nouveaux moyens. En d'autres termes, ces chercheurs modernes agissent comme un avocat qui, devant l'impossibilité d'obtenir des preuves directes, s'emploie à étayer sa cause sur des preuves circonstancielles. ce qui veut dire que l'avocat doit produire, à l'audience, des témoignages et des preuves qui par leur nombre et leur qualité, étoffent indirectement son plaidoyer au point de convaincre le jury. Certain domaines de la science, telle la biologie, revourent à de telles méthodes.

C'est précisément le rôle de ceux qui s'emploient à prouver l'existence de la vie apres la mort. Nous avons essayer pendant environs un siecle, de prouver la survie de la personnalité humaine apres la mort, par des moyens tels que la vois des esprits dans les séances, l'interrogatoire des apparitions, l'emploi de l"'écriture automatique" provenant parfois des entités désincarnées; nous avons essayé tout cela, et davantage. Mais pris en tant que preuve scientifique, évidence directe apte à convaincre le "jury", c'est a dire, nous même, cette accumulation d'indices n'a pas atteint son but.
Cependant, au cours de la dernière décennie, des percées se sont produites, fournissant des données jadis jugées banales, et les élevant au rang d'evidence circonstancielles à porter au dossier de la vie apres la mort.

Permettez-moi de vous proposer deux moyens d'aborder le sujet, si étrange qu'ils puissent paraître à première vue. D'abors, vous vous souvenez peut etre d'avoir lu le livre "l'homme invisible", ou peut-etre avez-vous vu ce film, tard le soir a la télé.
Il y a, dans cette histoire, une double difficulté pour le cinéaste et pour ceux qui essaient de mettre la main sur l'homme invicible; ils doivent le rendre visible en révélant son contour d'une manière ou d'une autre, en jetant quelque chose sa forme fuyante, tel un drap ou un filet. Cela doit venir de l'exterieur et créer une illusion de visibilité. C'est finalement ce qui arrive : l'homme invisible, ayant perdu son "invisibilité" est piété et minotté.
Notre autre métaphore est celle d'une chasse.
Dépister et établir un phénomène scientifique fuyant, ce en quoi consiste pour les chercheurs "la vie apres la mort", c'est comme chasser un puissant mais incertain animal, peut-etre seulement dégendaire, quelque chose comme le monstre du Loch Ness, en Ecosse, ou la licorne. Quand, en 1976, des scientifiques américains se rendirent au Loch Ness, ils abordèrent la créature légendaire, armée de tous les gadgets de la science moderne, dans le but de recueillir la créature au moins une impression au radar. Ils n'ont pas reussit mais ils essaierons encore.
De même, et c'est ici ma troisième métaphore, les reportages sur ce qui se passait en Chine, il y a quelques années, étaient mieux réussis de l'exterieur : les bulletins de radio, les rapports de journaux et de la presse officielle, joints aux histoire racontées par les voyageurs et les réfugiés, ont formé une mosaïque permettant de créer une image de la situation, laquelle, apres la mort de Mao, s'est avérée remarquablement fidèle.

Si toutes ces comparaisons paraissnet hors de propos, étant donné notre contexte un peu bizarre, souvenez-vous que nous étudions quelque chose d'incertain et d'invisible, peut-etre de légendaire, peut-etre aussi volontairement caché, surtout tres éloigné de nos moyens ordinaire de connaissance. Nous avons d'énormes difficultés à comprendre les langues étrangères ou simplement les geste de tous les jours. Partout, au Proche-Orient, là où nous répondons "non" par un mouvement de la tête, les Grecs, les Turcs et d'autre remontent vivement la tête et claquent de la langue. En Inde, les gens déplacent la tête légèrement d'un côté à l'autre dans des situations ou nous la déplacerions de haut en bas et de bas en haut.
Babiole ? Oui. Mais révélatrices, par la nature microscopique que nous étudions, du large fossé qu sépare nos schémas habituels de pensée et le monde de l'au-dela que nos inverstigaitons sur la vie apres la mort essaient de combler.
Comment font, alors, les chercheurs modernes pour habiller l'homme invisible, et de quel côté et par quels moyens chassent-t'il la créature fuyante, ou encore comment arrive-t'il à connaitre un pays secret ?
Le parapsychologue, qui étudie l'au dela, cherche à encercler sa cible, à s'en approcher de plus en plus près, et à obtenir au moins une bonne image de son sujet. A l'occasion, la mort, d'où personne ne revient, permet à un homme ou à une femme d'y entrer brièvement, de regarder rapidement, de se retirer apres en avoir obtenu une certaine idée.
De plus en plus, des personnes qui ont été déclarées cliniquement mortes sont revenues à la vie, ressuscitées, et ont raconter leur experience. Toutes ces histoires sont remarquablement semblables. Ces personnes, pour la plupart, sont revenues avec un sentiment de force et une attitude plus positive de la vie, et de la mort.
Il y a aussi ceux qui, de leur vivant, sont sortis de leur corps. Ils sont les voyageurs de l'âme, ou, pour employer le terme technique, ceux qui ont une expérience extra-corporelle. Ces experiences furent tout a fais spontanées et recoupent les expériences des "cliniquement morts" revenurs a la vie. Le patient, sur la table d'opération, dont le coeur a cessé de battre, se sent peut etre flotter sur son propre corps tout en observant les medecins qu tenten de lui sauvez la vie.
De la même manière, quelqu'un placé dans une condition de decorporation, mais par ailleurs bien portant, peut lui aussi se retrouver comme flottant hors de son corps, ce qui lui permettrait de voir et d'entendre toues sortes de choses, vu sa condition d'homme invisible face aux autres personnes dans la pièce et même en dehors de la pièce.

Selon une autre hypothèse établie par les parapsychologues, il y des gens doués pour la télépathie (lecture de la pensée des autres) et pour la clairvoyance (vision d'événement à distance, mais non par l'internédiaire de la pensée d'une autre personne). Ainsi, quandun médium prétend que l'esprit des morts lui a parlé, et que ce médium dit à un participant des choses que seul ce participant pouvais savoir, ce médium peut avoir simplemen lu la pensée du participant. Les scéptiques disent qu'il n'y a pas là preuve qu'un esprit était présent, ou encore qu'il y ait une vie apres la mort, mais simplement ce qui est quand même beaucoup que le médium est une bon télépathe. Comment alors distinguer la télépathie et la clairvoyance, d'une part, de la communiquation avec les esprits, d'autre part ?


Voila cet article est terminé ! Il y en aura surement un prochain article sur "la vie après la mort"
Si vous avez des remarque ou des critique ou bien autre n'esitez pas !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (40)
Re: La vie après la mort...
Posté par la faucheuse le 20/08/2004 07:49:24
"Les gens n'accordent guère d'importance à la vie, la preuve : quand ils la perdent, ils ne la réclament jamais..."
"La mort doit etre genial puisque personne n'en est jamais revenu..."
Re: La vie après la mort...
Posté par darthraf le 20/08/2004 07:49:24
je tenais juste a dire que pour moi la mort na rien defrayant
dabord il sufit de peenser a ce kon etait avant de naitre si je me souvient cetait horrible haaaaa!! lol donc vous voyez c deja pas si terrible en plus on peut un peu ce marer si cettte idée vous rends triste imaginez que votre funeste depuille serve dengrais a un jeune chene qui nourira et hebergera une petite famille decureuils
g u une educ un ppeu boudhiste et mon grand pere a ete touchépar une grenade coma 2 semaine et il a inspiré a ma famille une non "crainte"
alors dite vouqs ke vous avez encor environ 30 ans pour profiter de la vie et 70 pour faire le philosophe apres vous pourrez avoir un petit clebs en profiant des dernieres gouttes suavesde votre vie au bonheur parfait vous vivez dinc vous etes heureux de vivre vous clamsé et vou vous en foute vous etes mort
de pranajina vainqueur par la connaissance ultime ou un bete de seigneur de la sith
Re: La vie après la mort...
Posté par khreima ginn-jeh le 20/08/2004 07:49:24
Mais oui, pourquoi pas?Le néant après la mort n'est pas tout-à-fait ma doctrine, mais il y a de fortes chances pour que cela arrive! Pour ma part, je verrais plutôt un univers transparent peuplé d'esprits (pas au sens su spiritisme mais par opposition à l'âme!) invisibles qui se baladeraient dans l'air et observeraient nos moindres faits et gestes. Pourquoi pas également, puisque nous sommes des produits de la nature et probablement nous y retournerons. Pour moi, nous serions dissout dans les éléments pour l'éternité mais il nous resterait une certaine conscience de ce qui se passe sur Terre. Ainsi, nos ancêtres seraient à même de nous surveiller tout le temps.
Re: La vie après la mort...
Posté par mystikangel le 20/08/2004 07:49:24
et si il n'y avait après la mort rien que le néant . Un vide immense nous laisant seule avec notre conscence, notre pensée la plus profonde pour l'eternité?
Re: La vie après la mort...
Posté par maniak le 20/08/2004 07:49:24
Oui, je lis "en ce qui concerne les guerres de religion c'est la nature propre de l'homme de ne vouloir ou pouvoir respecter l'autre et de vouloir à tout prix imposer ses idées, ses croyances,...".
Je ne peux empêcher mes cheveux de se dresser sur ma tête!

Je comprend que tu dises cela mais, même si je m'éloigne un peu du sujet, je tiens à te faire remarquer que de la façon dont tu les dis, on a l'impression que tu dis que le propre de l'homme est inéluctablement être irrespectueux envers l'autre, être intolérant, etc...!

Je ne pense pas que ce soit le cas, je pense que personne ne crois que la paix est possible et c'est sans doute en partie pour ça qu'on ne parvient pas à l'avoir! Ce sont des raisonnements comme les tiens ("être mauvais, c'est le propre de l'homme") qui, je crois, font qu'on n'avance pas vers quelque chose de meilleur, qu'on n'y croit pas!

Personnellement, je me sens tolérant et respectueux! Alors si c'est possible pour moi d'être dans le respect de l'autre, je crois que c'est possible aussi pour les autres!
Le tout est peut-être de commencer par donner une éducation intelligente aux gens, une éducation qui ouvre leurs yeux dès qu'ils sont mômes! Je ne dis pas que ça résoudrait tout mais ça améliorerait certainement pas mal de choses!

Le propre de l'homme n'est pas QUE faire le mal, il est capable de faire le bien aussi mais ça on l'oublie trop souvent!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (40)
Publié le 20 février 2003
Modifié le 20 février 2003
Lu 9 109 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143